La Marche Action Climat : on se donne rendez-vous à Québec le 11 avril prochain !

Share

logo final FR vector mont

Il se prépare quelque chose de GROS au printemps à Québec !

Le 11 avril, le premier ministre du Québec Philippe Couillard se préparera à recevoir ses collègues du Canada pour discuter des changements climatiques. Nous serons présents pour les accueillir.

 

Nous avons besoin de tous, toutes, chacun, chacune pour envoyer un message clair et fort aux premiers ministres du Québec et des provinces. Ensemble disons :

 

  • OUI à la protection du climat
  • NON au projet d’oléoduc de TransCanada et au pétrole issu des sables bitumineux
  • POUR les énergies renouvelables

 

Les premiers ministres des provinces doivent choisir. On ne peut lutter pour la protection du climat tout en développant le pétrole extrême.

 Le 11 avril, tous à Québec pour le climat ! Serez-vous des nôtres ? 

Pour visiter le site de l’événement.

Pour visiter notre page Facebook.

 

Fondation Rivières intervient au BAPE pour sauvegarder la 11e chute de la rivière Mistassini

Share
crédit photo : M. Corboz

crédit photo : M. Corboz

Le projet de cette centrale hydroélectrique dans le comté du premier ministre Philippe Couillard est réapparu sous forme de promesse électorale en avril 2014.  Le mémoire déposé par la Fondation Rivières demande au BAPE de mettre les pendules à l’heure dans le dossier et démontre que le projet ne respecte pas la majorité des 16 principes de la Loi sur le développement durable. Le mémoire demande également aux commissaires de fonder leur analyse à partir du rapport de la Commission sur les enjeux énergétiques de janvier 2014 et d’écarter les références à l’ancienne Stratégie énergétique qui datent de 2006 et qui sont maintenant totalement désuètes.  Le mémoire identifie aussi de nombreuses lacunes dans l’analyse des impacts majeurs qu’aurait le projet sur le récréotourisme dans la région. Il est important de rappeler que ce projet occasionnerait des pertes financières de 5,5 M$/année dès 2017, pertes qui seraient assumées par la clientèle d’Hydro-Québec. Pour lire notre mémoire.

Projet Énergie Est : les environnementalistes somment TransCanada de donner l’heure juste et demandent la suspension des travaux de l’ONÉ

Share

Le Centre québécois du droit de l’environnement (CQDE), la Fondation David Suzuki, la Fondation Rivières, le Fonds mondial pour la nature (WWF-Canada), Greenpeace, Nature Québec et la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP) réagissent au refus de TransCanada d’abandonner son projet de port pétrolier à Cacouna. Le mouvement environnemental québécois somme TransCanada de donner l’heure juste et demande à l’Office national de l’énergie (ONÉ) de suspendre tous ses travaux relatifs au projet Énergie Est de TransCanada tant et aussi longtemps que la compagnie n’aura pas statué sur la question d’un port pétrolier au Québec ou déposé une étude d’impacts de qualité.

Les organismes demandent aussi au gouvernement du Québec de les appuyer dans cette requête de suspension des travaux de l’ONÉ. Ils rappellent que le gouvernement du Québec attend lui aussi le dépôt d’une étude d’impacts complète pour mandater le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) et réaliser son propre examen du projet.

Pour lire notre communiqué.

Thursday, February 12th, 2015 Press Releases, Fondation Rivières - Rivers Foundation Comments Off

Le droit de s’exprimer. Le droit de débattre. Le droit de se prononcer.

Share

Appui-Zaps Nicolas Andrade fait face à une poursuite de 34 345 $ pour avoir pris part au débat public entourant le projet de centrale hydroélectrique à Val-Jalbert, en créant un site Web parodique ” valjalbert.ca“, se trouvant maintenant à l’adresse www.sosvaljalbert.com. La Corporation soutien que le site satirique était susceptible d’être confondu avec son propre site internet.

En mai dernier plus de 20 groupes, dont Fondation Rivières, sont venus en appui à Nicolas en réclamant l’arrêt immédiat de la poursuite.
 « L’information diffusée sur le site web de Monsieur Andrade regroupait de manière originale les critiques déjà publiées sur Internet et largement relayées dans l’espace public. La parodie apportait certainement un nouveau regard et soutenait le débat public et la mobilisation citoyenne pour la protection des rivières au Québec », déclare Alain Saladzius, président de la Fondation Rivières.
Le 15 janvier dernier, Monsieur Andrade apprenait que l’offre de règlement qu’il avait proposée aux plaignants avait été refusée. Il y aura donc un procès au mois de mai prochain. Dans un message adressé à ses supporters, Monsieur Andrade rappelle les détails du dossier et suggère plusieurs façons de le soutenir. Dont cette pétition qui demande l’abandon de la poursuite. Signez et partagez, pour protéger la liberté d’expression et pour qu’aucun citoyen ne renonce à utiliser l’espace public afin de défendre une cause qui lui est chère, de crainte de se faire poursuivre.
(On peut visionner la vidéo d’appui des Zapartistes ici).

La Fondation Rivières sonne l’alarme au gouvernement

Share

pylone

Cinq ministres ont reçu cette semaine une lettre de la Fondation Rivières les informant des irrégularités constatées dans les deux dossiers de petites centrales hydroélectriques en procédures d’autorisation : la centrale de Saint-Joachim dans le magnifique canyon de la rivière Saint-Anne près de Québec et celle prévue sur la 11e chute de la rivière Mistassini, au lac Saint-Jean. Ce dossier est actuellement devant le BAPE, les mémoires sont attendus avant le 13 février.

Ces dossiers ont fait l’objet de reportages à TVA, dans le Journal de Montréal et à Radio-Canada Saguenay. Daniel Breton a commenté le dossier dans sa chronique.

Dorénavant, suite à l’adoption d’un décret en décembre dernier, les clients d’Hydro-Québec ne bénéficient plus en priorité de l’électricité provenant du bloc patrimonial à seulement 2,8 cents par kilowattheure.  Hdyro-Québec Distribution est maintenant obligée de leur vendre d’abord l’électricité provenant de toutes les autres sources, dont les petites centrales, toutes payées à fort prix. Tout cela pour payer des projets destructeurs de l’environnement et de l’industrie récréotouristique… mais profitable pour certains. Tout ceci en période d’austérité…

Wednesday, January 28th, 2015 Fondation Rivières - Rivers Foundation, Small Dams Comments Off
Membership and donation form

454, avenue Laurier Est, 2e étage
Montréal,Qc H2J 1E7

fr@fondationrivieres.org
t. 514 272-2666

<a href="http://yannperreau.bandcamp.com/album/au-soleil-ep">Errer au soleil by Yann Perreau</a>
Share