La Fondation Rivières sonne l’alarme au gouvernement

Share

pylone

Cinq ministres ont reçu cette semaine une lettre de la Fondation Rivières les informant des irrégularités constatées dans les deux dossiers de petites centrales hydroélectriques en procédures d’autorisation : la centrale de Saint-Joachim dans le magnifique canyon de la rivière Saint-Anne près de Québec et celle prévue sur la 11e chute de la rivière Mistassini, au lac Saint-Jean. Ce dossier est actuellement devant le BAPE, les mémoires sont attendus avant le 13 février.

Ces dossiers ont fait l’objet de reportages à TVA, dans le Journal de Montréal et à Radio-Canada Saguenay. Daniel Breton a commenté le dossier dans sa chronique.

Dorénavant, suite à l’adoption d’un décret en décembre dernier, les clients d’Hydro-Québec ne bénéficient plus en priorité de l’électricité provenant du bloc patrimonial à seulement 2,8 cents par kilowattheure.  Hdyro-Québec Distribution est maintenant obligée de leur vendre d’abord l’électricité provenant de toutes les autres sources, dont les petites centrales, toutes payées à fort prix. Tout cela pour payer des projets destructeurs de l’environnement et de l’industrie récréotouristique… mais profitable pour certains. Tout ceci en période d’austérité…

Barrage sur la 11e chute de la rivière Mistassini : des irrégularités sont constatées

Share

 

crédit photo : Babel Voyages

crédit photo : Babel Voyages

 

Fondation Rivières soulève d’importantes questions dans le cadre du projet de construction d’une centrale hydroélectrique actuellement étudié par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement.

Pour lire notre communiqué.

Dossier à suivre : ne manquez pas les reportages de Michel Morin, ce soir à compter de 17h00, sur TVA, et demain, dans les pages du Journal de Montréal.

Thursday, January 22nd, 2015 Press Releases, Fondation Rivières - Rivers Foundation, Small Dams Comments Off

Eau Secours ! s’oppose à la relance du programme des petites centrales

Share

VJ travaux

Dans un communiqué paru hier, la Coalition – dont la mission est de revendiquer et de promouvoir une gestion responsable de l’eau –  incite le gouvernement Couillard à abandonner les projets de petites centrales hydroélectriques et invite la population à manifester son opposition. Selon Eau Secours !, il est préférable de développer la filière des énergies renouvelables et douces, tel l’éolien avec lequel il est aujourd’hui plus rentable de produire de l’électricité.

Tuesday, January 20th, 2015 Small Dams Comments Off

Un cadeau du nouvel An : “Saint-Laurent, fleuve sacré”

Share

 

crédit photo : D. Dion

crédit photo : D. Dion

SAINT-LAURENT, FLEUVE SACRÉ

Texte de Marie Néron. Lu par Salomé Corbo, marraine de la rivière du Nord, lors du spectacle bénéfice annuel de la Fondation Rivières, le 4 décembre 2014.

Saint-Laurent…  Saint-Laurent, que dire…  Il y a tant  à dire…  Devant ta grandeur, les mots me manquent et les mots, finalement,  sont si peu de choses.  Il y a tant à faire…

Saint-Laurent, mon ami, mon frère, fleuve de mon pays, l’un des plus grands du monde, tu es porteur de vie, tu es source de vie…  Majestueuse rivière, caressant la terre,  traversant le Québec, devenant estuaire, puis golfe, pour, finalement te fondre dans l’océan…   Saint-Laurent tu es au cœur de notre vie, tu es le cœur de notre vie…   Plus de 80% d’entre nous, Québécois, vivons le long de tes rives, ou au bord de l’un de tes nombreux tributaires et tu fournis l’eau potable  à plus de la moitié de ces gens.

Saint-Laurent, géant d’eau douce, toi que les autochtones appelaient Hochelaga : le chemin qui marche… C’était hier…  Un hier très lointain…  C’était un autre temps, c’était une autre époque, la belle époque où tu vivais en paix…  C’était avant…  Avant que l’on ne te surexploite, avant que l’on ne t’aménage, avant que l’on ne se construise le long de ton cours, encore, encore et encore, sans te ménager, sans te respecter, sans se préoccuper de ton eau, de tes rives…  Détruisant, années après années, des habitats sensibles et privilégiés de plusieurs espèces, menaçant ainsi la biodiversité, l’équilibre naturel…

Oui, Hochelaga, c’était avant, il y a très, très longtemps…  Bien avant que l’on ne te transforme en autoroute maritime, avant que l’on ne rejette dans ta belle eau, des eaux sombres, noires et sales, avant les déversements accidentels de produits chimiques, avant que n’arrive, dans tes eaux, des espèces, végétales ou animales venant d’ailleurs, menaçant les espèces indigènes que tu abrites.  Avant que ne se réchauffe le climat…

Des siècles de négligence, d’abus, de mauvais traitements et d’inconscience, t’ont conduit à aujourd’hui, cet aujourd’hui, où tu te retrouves assailli, attaqué de toutes parts, fragilisé, bouleversé, exploité à outrance.  Oui, agressé, menacé, de tous les côtés : l’érosion, l’équilibre naturel de tes rives, le niveau et la qualité de ton eau, les espèces vivant en ton sein, tant la faune, que la flore et j’en passe…

Comme si cela ne suffisait pas, aujourd’hui, noble Saint-Laurent, tu es dans la mire des grandes compagnies pétrolières, elles ont l’arme à l’épaule, chargée, le doigt sur la gâchette, prêtes à faire feu.  En fait, elles ont déjà commencé à tirer…  Elles ont tellement de beaux projets pour  toi : prospection, extraction d’hydrocarbures, transit pétrolier…  Pour elles, tu représentes une mine d’or, un potentiel à exploiter, tant en surface qu’en profondeur.  Peu importe les risques de déversements. Peu importe l’ensemble de ton écosystème, la qualité de ton eau. Peu importe toutes les espèces vivantes – nous y compris – qui dépendent de toi.

Alors, que dire de ton avenir, Fleuve-Rivière ?  Que dire de notre avenir ?  Tu es le père, la mère de cette terre que tu parcoures. Fleuve riche et puissant, rivière fière et nourricière, quel sera ton demain ?  Quel sera notre demain ?  Difficile à dire, mais, déjà, aujourd’hui, de grandes batailles sont en cours, pour toi…  La conscience de l’importance de l’urgence d’agir, grandit, de plus en plus, jour après jour.  Une grande solidarité se développe, pour toi, autour de toi.  Demain sera l’espoir : l’espoir d’arriver à changer les choses…  Pour nous, tu es la vie, pas juste à cause de l’eau et de la nourriture que tu nous donnes, mais aussi et surtout,  pour tout ce que tu représentes, pour tout ce qui vit en toi et autour de toi, de la moindre petite, minuscule, microscopique manifestation de vie, jusqu’aux magnifiques bélugas… Notre demain sera fait de luttes et de combats, pour toi Saint-Laurent,  fleuve sacré !

Thursday, January 1st, 2015 Fondation Rivières - Rivers Foundation Comments Off

De très joyeuses Fêtes !

Share
crédit : Caroline Savard

crédit : Caroline Savard

En cette période du temps des Fêtes, profitons-en pour célébrer aussi quelques importants gains environnementaux. De nouvelles forces citoyennes émergent depuis quelques temps dans plusieurs régions. Les premiers résultats apparaissent, notamment dans le dossier des gaz de schiste et des mines. Et nos bélugas auront droit à une certaine quiétude. Désormais l’électricité provenant de l’éolien ne coûte que 6,3 cents le kilowattheure selon les dernières soumissions dévoilées cette semaine, moins cher que les petites centrales à 8,3 cents et plus.
L’année 2015 s’annonce cependant difficile pour les groupes environnementaux aux prises avec des difficultés budgétaires. Le travail de la Fondation Rivières doit être limité faute de ressources suffisantes. Outre le dossier de petites centrales, dont un BAPE est prévu dès janvier au lac Saint-Jean, de nouveaux enjeux, importants et souvent méconnus, apparaissent dans notre carnet de travail. Votre soutien demeure essentiel à la poursuite de nos activités. L’année 2015 sera, l’espérons-nous, emplie de solidarité.
L’équipe de la Fondation Rivières vous souhaite un très joyeux Noël, un heureux temps des Fêtes et un Bonne Année 2015, débordante de santé, de joie et de belles réalisations.
Alain Saladzius                                                                                            Catherine Huard
Président cofondateur                                                                                 Directrice générale
Wednesday, December 24th, 2014 Fondation Rivières - Rivers Foundation Comments Off
Membership and donation form

454, avenue Laurier Est, 2e étage
Montréal,Qc H2J 1E7

fr@fondationrivieres.org
t. 514 272-2666

<a href="http://yannperreau.bandcamp.com/album/au-soleil-ep">Errer au soleil by Yann Perreau</a>
Share