0
Donateurs et membres cette année
12
Rivières ayant bénéficié de notre aide
0
Employé.e.s

Aperçu

Le mot de Roy Dupuis

L’eau qui s’écoule, turbulente ou tranquille, n’appartient à personne : elle se prête à tous. C’est un bien commun si précieux qu’il appelle notre respect et notre engagement pour sa protection.

Dans le contexte environnemental actuel, les rivières sont de plus en plus menacées, notamment par la multiplication des centrales hydroélectriques, par des projets détruisant les berges et par de nombreux rejets polluants. Je crois qu’en tant que collectivité nous devons agir et poser des gestes dans le sens du développement durable.

Afin de favoriser l’engagement citoyen, la Fondation vise avant tout à rassembler, à soutenir et à guider ceux qui sont interpellés par le sort des rivières, c’est-à-dire les comités de citoyens, les organismes locaux, les organismes récréotouristiques, les groupes scolaires et les Premières Nations.

Amoureux inconditionnel de l’eau, de sa beauté sauvage, je me suis engagé à faire de mon mieux pour sensibiliser la population afin de protéger les rivières du Québec.

Je sollicite votre appui afin de poursuivre cette démarche collective et vous invite à contribuer à la protection de l’environnement en soutenant la Fondation.

Puisse cette démarche toucher votre conscience collective pour la beauté des rivières !

 

Roy Dupuis
Porte-parole et cofondateur

Roy Dupuis - La Fondation

Roy Dupuis, notre porte-parole et cofondateur, nous dit pourquoi il aime Fondation Rivières. Il nous parle des débuts de notre organisation, qui depuis près de 20 ans, pose des gestes concrets pour protéger notre plus belle richesse : les rivières et les cours d’eau du Québec. 

« Il y a tellement de raisons d’agir aujourd’hui. De s’impliquer. Ne serait-ce que pour être vivant. Pour vivre. » – Roy Dupuis

Mission et valeurs

Mission

Depuis 20 ans, Fondation Rivières oeuvre à préserver, restaurer et mettre en valeur le caractère naturel des rivières. Elle contribue à assurer la qualité de l’eau et l’accès à l’eau pour la population québécoise, en tenant compte des dimensions sociales, environnementales et économiques.

Nous participons au débat public, nous faisons des recommandations, nous contribuons à la science, nous innovons.

Nous soutenons les acteurs de l’eau avec une offre de services conseils afin d’optimiser la gestion des eaux usées et des eaux pluviales. Nous mettons en lumière les problèmes à l’échelle du Québec avec une carte interactive des déversements des eaux usées et nous proposons des solutions et des outils afin de contribuer à les régler.

Nous sensibilisons les citoyens autour d’événements rassembleurs et mobilisateurs.

Par les barrages

Le bétonnage des rivières détruit les chutes, les écosystèmes et les paysages. La production d’hydroélectricité est faussement présentée comme une solution au problème des émissions de gaz à effet de serre alors que d’autres alternatives plus efficaces existent ; voir le film Chercher le courant.

Par la pollution qui asphyxie les cours d’eau

Les petits cours d’eau et les réseaux de drainage des terres alimentent les rivières. Ils constituent souvent des égouts à ciel ouvert, affectés par l’érosion et la pollution diffuse.

Par les remblais et la détérioration des rives qui protègent les rivières

Les rives agissent comme filtre, retiennent les matières et préviennent l’érosion des sols.

 

Par des intérêts économiques

Il importe que les citoyens puissent défendre localement les intérêts de l’environnement sans quoi les intérêts économiques pourront prévaloir lors des prises de décisions.

Vision

Qu’il existe des aires protégées où s’écoulent librement les rivières pour que les gens puissent en jouir pleinement;

Qu’une industrie écotouristique savamment développée permette de valoriser le caractère social des rivières. Ainsi, certains en tireront profit pour leur santé, d’autres pour leur épanouissement personnel;

Que le caractère écologique et environnemental soit respecté. De cette manière, les générations actuelles et futures sauront, elles aussi, les découvrir et les apprécier.

Valeurs

Rigueur

Nos prises de position s’appuient sur la science et le professionnalisme.

Écocitoyenneté

Nous croyons que chaque Québécois-e est un éco-citoyen, avec des droits (ex. droit de vivre dans un environnement sain), mais aussi des devoirs envers les rivières (ex. contribuer à protéger le patrimoine naturel collectif).

Indépendance

Nous prenons le parti des rivières et de l’intérêt public québécois. Nous refusons toute influence pouvant nuire à notre mission.

Solidarité

Nous privilégions l’entraide, la collaboration et l’échange. C’est ensemble que nous parviendrons à protéger nos rivières.

Détermination

Nous sommes convaincus qu’il y a toujours des solutions aux problèmes et défis qui nuisent à la réalisation de notre mission.

Actions

Nous sommes actifs sur trois fronts :

Qualité de l'eau

Près de 53 000 : c’est le nombre de fois où des eaux usées ont été rejetées dans les rivières du Québec en 2020, faute de pouvoir être traitées par les systèmes d’assainissement municipaux. Fondation Rivières est au-devant de cette bataille pour aider les municipalités à régler cette problématique.

Accès à l'eau

Imaginez un monde où nous pourrions tous et toutes accéder aux rivières partout au Québec… Trop de berges sont privées, inaccessibles. Avec l’appui de membres et la collaboration des comités de citoyens et de nos partenaires, Fondation Rivières travaille à développer des accès publics à l’eau.

Préservation du caractère naturel des rivières

Imaginez un monde où nous pourrions tous et toutes accéder aux rivières partout au Québec… Trop de berges sont privées, inaccessibles. Avec l’appui de membres et la collaboration des comités de citoyens et de nos partenaires, Fondation Rivières travaille à développer des accès publics à l’eau.

Historique de Fondation Rivières

Hydroélectricité

Des projets de petites centrales hydroélectriques précurseurs à la création de Fondation Rivières

Dans les années 1990, le gouvernement libéral ordonne à Hydro-Québec de procéder à des appels d’offres auprès de producteurs privés pour la construction de petites centrales hydroélectriques (25 MW et moins) sur les rivières du Québec. Sous couvert de développement économique régional, on permet que 53 contrats d’achats d’électricité soient attribués sans un contrôle étatique suffisant. En 1994, l’ingénieur Alain Saladzius, aujourd’hui président de Fondation Rivières, est en contact étroit avec la Sûreté du Québec et le ministre de l’Énergie du nouveau gouvernement provincial pour faire la lumière sur la situation. La commission d’enquête publique Doyon livre un rapport troublant en 1997.

1994

Québec

Organisation

Naissance de Fondation Rivières

Hydro-Québec porte toujours son intérêt sur des projets de petites centrales pour préserver son expertise en construction de barrages hydroélectriques par le maintien d’emplois. De nombreux artistes, personnalités publiques, comités de citoyens et groupes d’intérêts se mobilisent pour se porter à la défense des rivières au moment du dépôt de 36 projets de petites centrales par le gouvernement. L’initiative Adoptez une rivière prend forme, suite à quoi Fondation Rivières voit le jour. La Fondation est cofondée par Alain Saladzius, Roy Dupuis, toujours porte-parole, et Michel Gauthier. L’organisation est animée par la conviction profonde qu’il faut développer des alternatives à la production hydroélectrique.

2002

Montréal, Québec

Mobilisation

Descente de la rivière Magpie

Un projet de barrage hydroélectrique privé risque d’affecter l’intégrité de la rivière Magpie. Fondation Rivières organise une expédition de reconnaissance le long de la rivière pour promouvoir son attrait éco touristique, en collaboration avec la Société pour la Nature et les Parcs au Canada (SNAP), l’Union Québécoise pour la Conservation de la Nature, Greenpeace et Earth River. Robert F. Kennedy Jr. se joint au groupe afin de mettre en évidence l’intérêt mondial de ce joyau naturel. À noter que la Magpie obtient un statut juridique de protection en 2001, à la suite d’une démarche conjointe de la MRC, des communautés Innus et de la SNAP.

2004

Rivière Magpie, Côte-Nord du Québec

Financement

Aide financière d'organismes religieux

Fondation Rivières doit en grande partie sa survie au soutien de la Conférence religieuse canadienne, section Québec. Depuis 2008, le comité de priorité dans les dons recommande à ses membres d’appuyer Fondation Rivières dans sa mission. Ceux-ci choisissent de devenir partenaire du travail pour ses valeurs de solidarité et d’entraide, et du fait que la Fondation dénonce les injustices, brise les murs de l’individualisme et stimule la générosité.

2008

Montréal, Québec

Mobilisation

Campagne avec Énergie

Onze artistes livrent un message de mobilisation pour que le Québec effectue le virage énergétique vert du 21e siècle. Des innovations des années 1960 dans le domaine de l'énergie, notamment la nationalisation de l'électricité, jusqu’à la biodiversité, cette série de capsules vidéos réalisées en collaboration avec Nature Québec, sensibilise la population à repenser nos façons de faire, basé sur la science et sur ce qui se fait également de par le monde.

2009

Montréal, Québec

Mobilisation

Construction d’une petite centrale hydroélectrique sur la chute Ouiatchouane

Fondation Rivières mène une lutte importante avec des citoyen.ne.s contre le harnachement de la chute Ouiatchouane, au cœur du village historique de Val-Jalbert. Bénéficiant de subventions considérables d’Hydro-Québec, la MRC et le Conseil innu de Mashteuiatsh y voient une opportunité de financement pour leurs activités. Aujourd’hui, la chute coule uniquement le jour, en été, alors que le site est ouvert aux visiteurs. Bien que ce projet ait abouti, Fondation Rivières continue d'œuvrer dans la lutte contre les menaces injustifiables à l’intégrité des rivières.

2012

Val-Jalbert, Québec

Organisation

Qualité de l’eau : un enjeu à défendre

La Fondation procède à une réorientation stratégique. Après réévaluation des enjeux et des objectifs, il est entendu qu’elle misera dorénavant davantage sur la qualité de l’eau, secteur dans lequel elle possède une expertise crédible et reconnue. Fondation Rivières collabore dès lors avec les organismes de bassins versants (OBV) et les municipalités pour leur offrir des services en matière de qualité de l’eau.

2015

Montréal, Québec

Enjeux

Flushgate de Montréal

L’attention médiatique autour du Flushgate de Montréal éveille l’intérêt du public envers les enjeux de surverses des eaux usées et permet à Fondation Rivières de mettre à profit son expertise sur le sujet. La Fondation questionne la procédure utilisée par la Ville et les délais indus en plus de formuler des recommandations à Environnement Canada et à son comité d’expert.e.s. Son implication permet somme toute de réduire la durée et donc le volume d’eaux usées déversées sans traitement.

2015

Montréal, Québec

Mobilisation

Grand Splash

Fondation Rivières devient l’organisateur principal de l’événement annuel Grand Splash, après avoir co-organisé l’édition précédente au Vieux-Port de Montréal. Cette initiative vise à sensibiliser le public et les élu.e.s municipaux à l’importance d’aménager des accès publics à la baignade sur les cours d’eau et aussi, d’assurer la qualité de l’eau.

2019

Montréal, Québec

Enjeux

Déversements d’eaux usées : dévoilement du triste palmarès des municipalités

Tous les jours, des quantités importantes d’eaux usées sont rejetées dans les rivières du Québec faute de pouvoir être traitées par les systèmes d’assainissement municipaux. Avec l’aide des étudiants du programme de journalisme de l’UQAM, Fondation Rivières développe une carte interactive indiquant, entre autres, l’indice d’intensité des débordements. La Fondation rend ainsi public le triste palmarès des 50 municipalités qui se démarquent quant aux déversements d’eaux usées en 2019.

2020

Montréal, Québec

Mobilisation

Première édition de La semaine du Grand Splash

L’événement mobilisateur Grand Splash devient La semaine du Grand Splash. Dix événements pour revendiquer l’accès aux cours d’eau se tiennent à travers la province. Sous la présidence d’honneur de Salomé Corbo, La semaine du Grand Splash rassemble près de 300 participant.e.s, malgré la pandémie, en plus de remporter le concours Prix Eco Impact de la Communauté.

2021

Montréal, Québec

Conseil d'administration

Alain Saladzius

Cofondateur et président du Conseil d’administration

Diplômé en 1982 de l’École Polytechnique en génie civil, avec...

Roy Dupuis

Cofondateur, administrateur et porte-parole

Comédien réputé autant au Québec qu’à l’échelle internationale, Roy est...

Stéphane Gautier-Éthier

Trésorier

Stéphane est comptable professionnel agréé chez Brunet Roy Dubé, CPA...

Dominique Girard

Secrétaire

Dominique Girard a étudié en administration des affaires aux HEC...

Caroline Simard

Co-vice-présidente

Caroline Simard est économiste chez Ouranos, un consortium spécialisé dans...

Daniel Leblanc

Co-vice-président

Amoureux de la nature, Daniel a obtenu en 1979 son...

Éric Gagnon

Administrateur

Éric Gagnon est directeur en performance sociale des projets internationaux...

Laura Fontaine

Administratrice, Représentante des Premières nations

Fière Innue de Mani-utenam, la protection de l’eau et du...

Véronique Lussier

Administratrice

Diplômée en communication de l’UQAM, Véronique Lussier a accompli une...

Frédéric Ménagé

Administrateur

« J’aime Fondation Rivières car elle regroupe des personnes qui...

Julie Sabourin

Administratrice

Julie Sabourin a toujours été passionnée de la protection de...

Marie Dumoulin

Administratrice

Marie Dumoulin est conseillère d’orientation et étudiante au microprogramme de...

Gilles Lajoie

Administrateur

Gilles Lajoie est associé et conseiller stratégique au sein de...

Alain Saladzius

Position: Cofondateur et président du Conseil d’administration

Diplômé en 1982 de l’École Polytechnique en génie civil, avec une orientation en protection de l’environnement, Alain Saladzius oeuvre depuis 35 ans dans le domaine du traitement des eaux.

Il fut coordonnateur de projets au ministère de l’Environnement et chef d’équipe à la direction des infrastructures de Montréal du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, où il supervisa la réalisation de centaines de projets de traitement d’eau potable et d’eaux usées. Il participa à l’élaboration de la Stratégie québécoise d’économie de l’eau potable issue de la Politique nationale de l’eau. Il est maintenant consultant indépendant en gestion des eaux et administration publique.

À titre personnel, au cours des années 90, il analysa les conséquences environnementales et économiques de l’attribution de contrats de production d’électricité à des producteurs privés. Ses recherches et actions, en collaboration avec différents spécialistes et groupes, ont conduit le gouvernement à créer en 1995 une commission d’enquête publique sur cette industrie. En 2002, tout juste avant la création de la Fondation Rivières, il coordonna l’opération Adoptez une rivière regroupant cinq groupes nationaux et une multitude de personnalités afin de contrer la construction de 36 petites centrales hydroélectriques sur 24 rivières du Québec. Cette action s’est méritée le prix Phénix de l’environnement, catégorie Éducation et sensibilisation. Il fut aussi lauréat d’un prix canadien de l’environnement, Catégorie action communautaire et conservation, et premier Héros de l’année de Sélection du Reader’s Digest en 2003. En 2004, le Conseil canadien des ingénieurs, qui représente 160 000 ingénieurs canadiens, lui décerna sa Distinction pour services méritoires, catégorie Service communautaire. En 2017 il reçut le titre de Fellow d’Ingénieurs Canada en reconnaissance de ses contributions exceptionnelles à la profession d’ingénieur au Canada.

Roy Dupuis

Position: Cofondateur, administrateur et porte-parole

Comédien réputé autant au Québec qu’à l’échelle internationale, Roy est aussi profondément curieux et cherche à comprendre différents phénomènes.

C’est ainsi qu’il découvrit en 2002 les multiples enjeux entourant les rivières menacées par la construction de petites centrales hydroélectriques avec l’opération Adoptez une rivière. Il devint alors parrain de la rivière Gatineau et s’associa avec Alain Saladzius et Michel Gauthier pour créer la Fondation Rivières, pour enfin donner une voix aux rivières qui étaient alors sans défense, et offrir à la population les outils nécessaires pour qu’elle soit informée et puisse s’investir dans la protection de cette richesse collective. Il poursuivit ses recherches sur le secteur énergétique et s’impliqua dans la campagne Avec énergie pour sensibiliser la population aux méthodes alternatives de production d’énergie. Il prit une part active à la protection de la rivière Rupert lorsqu’Hydro-Québec annonça son intention de la détourner sur 350 kilomètres et s’impliqua par la suite dans le documentaire Chercher le courant concernant les enjeux du harnachement de la rivière Romaine. Plus récemment, dans le documentaire L’empreinte, il se penche sur nos origines associées à celles des Premières nations, dont il partage les valeurs au sein de la Fondation Rivières.

Stéphane Gautier-Éthier

Position: Trésorier

Stéphane est comptable professionnel agréé chez Brunet Roy Dubé, CPA et détient un Baccalauréat en administration des affaires de l’école des Hautes études commerciales de Montréal.

Il se distingue dans sa vie professionnelle en répondant aux besoins de ses clients et au niveau communautaire par son dévouement. Il souhaite que notre société soit proactive dans la protection de l’environnement et plus cohérente dans ses actions. « Nous connaissons les impacts nuisibles de notre développement et nous devons travailler à les enrayer». À son sens, la protection de l’environnement peut être un levier économique et il considère que nos plans d’eau sont une richesse que l’on doit valoriser pour les générations à venir.

Dominique Girard

Position: Secrétaire

Dominique Girard a étudié en administration des affaires aux HEC ainsi qu’en psychologie à l’UQTR.  Elle a occupé le poste de contrôleur pour une filiale du Groupe Cascades et a été analyste en prix et revient pour un grossiste manufacturier de produits de bois franc.

Jeune retraitée du milieu des affaires, Dominique s’est jointe à l’équipe parce qu’elle a été témoin de la fragilité des rivières, ayant grandi sur les berges de la rivière Saint-François. Elle apporte une expertise en comptabilité, mais surtout un regard citoyen. Elle encourage tous ceux qui ont à cœur les rivières à se joindre à la Fondation Rivières.

Caroline Simard

Position: Co-vice-présidente

Caroline Simard est économiste chez Ouranos, un consortium spécialisé dans l’adaptation aux changements climatiques.

Elle détient une maîtrise en économie de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM et complète actuellement un doctorat en conservation des ressources naturelles à l’Institut des Sciences de la forêt tempérée de l’UQO qui porte sur la qualité de l’eau en milieu agricole. Auparavant, elle a réalisé plusieurs mandats de consultation dans le milieu municipal et à la Régie de l’énergie, et elle a participé à divers projets de recherche universitaire sur le développement durable et la conservation des milieux naturels au Québec et à l’étranger.

“Passionnée par les grands espaces et la nature sauvage depuis mon tout jeune âge, je suis persuadée que les milieux naturels nous apportent plus que des kilowatts ou du rendement en m3. La beauté d’une chute et le plaisir de pagayer une rivière, voilà des intangibles qui doivent être pris en compte adéquatement par nos décideurs lorsque vient le temps d’évaluer les nouveaux projets.”

Daniel Leblanc

Position: Co-vice-président

Amoureux de la nature, Daniel a obtenu en 1979 son diplôme de génie civil, orientation protection de l’environnement. Il a poursuivi sa formation dans ce domaine au niveau maîtrise et doctoral.

Après avoir travaillé principalement pour Bell Canada, la Société d’Énergie de la Baie James et pour l’École Polytechnique, il a traversé l’océan pour travailler au ministère de l’Environnement de France et à l’École Nationale des Ponts et Chaussées, où il a fait des études doctorales, dans le domaine de l’analyse des études d’impact sur l’environnement de différents projets linéaires.

Après avoir travaillé également pour une multinationale française, toujours en environnement, il est revenu au Québec pour partager son expertise au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements Climatiques (MELCC) du Québec comme spécialiste du traitement des eaux usées; et ce durant quelques années.

Par la suite, il a passé ses 27 dernières années de sa carrière au ministère comme gestionnaire dans les 5 différentes directions régionales du Grand Montréal en terminant comme Directeur régional de la Montérégie, secteurs agricole, hydrique, municipal et naturel. Ses équipes d’agronomes, de biologistes, d’ingénieurs, de géologues et autres spécialistes ont traité plusieurs dizaines de milliers de projets. Il a été membre de plusieurs comités mandatés pour élaborer des lois, des règlements, des politiques, des directives et des guides. Il a représenté le ministère auprès de différentes délégations internationales. Il a initié sur le territoire de Montréal et de la Montérégie les plans de conservation des milieux naturels. Il a soutenu plusieurs groupes environnementaux dans leurs actions. Il a géré différentes catastrophes environnementales comme la contamination au plomb de l’eau potable, des incendies dans des lieux de gestion de matières résiduelles, le verglas, et plusieurs grandes inondations.

Actuellement il termine son 4ième mandat comme membre canadien de différents groupes d’études mis en place par la Commission Mixte Internationale qui traite de problématiques de gestion de l’eau dans des bassins versants situés à cheval sur le Canada et les États-Unis.

Récemment retraité, il a décidé de continuer à s’impliquer pour la protection de l’environnement en participant à la mission de Fondation Rivières.

Éric Gagnon

Position: Administrateur

Éric Gagnon est directeur en performance sociale des projets internationaux chez Englobe. Sur des sites industriels présentant des enjeux sociaux et environnementaux complexes, il réalise des interventions soutenant le développement durable et favorisant la résilience des communautés.

En se positionnant près des promoteurs, il facilite la prévention sinon l’atténuation et la compensation des carences en matière d’acceptabilité sociale.

Éric se consacre aux communautés, à l’environnement et à la santé et sécurité du travail depuis 2009. Il soutient la responsabilité sociale des entreprises et le développement des communautés voisines de grands projets industriels notamment au travers d’études d’impact social et de plans de gestion adaptés, surtout dans des pays en développement. Il s’est aussi consacré publiquement, de 1999 à 2003, à la remise en question de la nécessité du projet Eastmain 1-A / Dérivation Rupert d’Hydro-Québec.

Laura Fontaine

Position: Administratrice, Représentante des Premières nations

Fière Innue de Mani-utenam, la protection de l’eau et du territoire est au cœur de l’identité de Laura Fontaine. Étudiante au collège Kiuna en Arts, lettres et communication, elle s’implique en prenant soin de porter la voix et l’honneur de ses ancêtres en défendant le territoire. 

Véronique Lussier

Position: Administratrice

Diplômée en communication de l’UQAM, Véronique Lussier a accompli une grande partie de sa vie professionnelle comme gestionnaire dans l’univers médiatique. 

Elle a œuvré dans le secteur privé et public notamment à Radio-Canada, TFO, TVA et Astral.  Elle a occupé pendant trois ans un poste de cadre de direction à la ville de Montréal.

Aujourd’hui, elle poursuit son travail comme consultante et accompagne des équipes multidisciplinaires dans des projets d’entreprises, d’organismes publics et dans le milieu associatif.  Amateure d’activités dans l’eau, sur l’eau et autour de l’eau,  les lacs et les rivières ont toujours habités sa vie.  La richesse de nos cours d’eau constitue un atout distinctif  de notre territoire et de la culture québécoise. Il faut la préserver et mettre en valeur son caractère naturel.

Frédéric Ménagé

Position: Administrateur

« J’aime Fondation Rivières car elle regroupe des personnes qui veulent préserver un des plus beaux milieux écologiques. Le Québec a une responsabilité face au monde avec les nombreuses rivières sur son territoire habité et c’est par des actions comme celles de la Fondation que nous pourrons réussir à les rendre plus saines.»

 

Grand amoureux des rivières du Québec, Frédéric Ménagé explore le territoire Québécois depuis une vingtaine d’années. Personne-ressource en kayak d’eau-vive dans ses temps libres, et formateur sur plusieurs logiciels d’ingénierie mécanique professionnellement, Frédéric aime partager ses passions avec les autres.

Frédéric s’est impliqué depuis 2007 dans le Club de Canoë-Kayak d’Eau-Vive de Montréal d’abord comme secrétaire puis vice-président et en ce moment comme formateur.  Il rédige souvent des descriptions de parcours pagayables en rivière et les partage avec la communauté en tant que guide reconnu et certifié.

Parcourir le territoire en kayak, en canot ou en ski de fond lui permet de bâtir un lien spécial avec les éléments naturels. L’observation, la cueillette, le défi et l’émerveillement procuré constamment lui permettent de se ressourcer fréquemment lors d’expéditions sur plusieurs jours.

Frédéric Ménagé a choisi de se joindre aux efforts de la Fondation Rivières pour que notre société se soucie davantage de préserver l’attrait et la santé des rivières du Québec.

Julie Sabourin

Position: Administratrice

Julie Sabourin a toujours été passionnée de la protection de l’environnement.  Après son baccalauréat en communication, elle travaille et s’implique au sein de multiples organismes aux valeurs sociales et environnementales.

Elle est candidate du Parti Vert du Canada en 2006 et détient un certificat en sciences de l’environnement ainsi qu’un diplôme d’études supérieures en éducation relative à l’environnement de l’UQAM. Elle travaille actuellement comme consultante en intelligence d’affaires à Emploi et Développement social Canada. Ayant grandi près du Fort Chambly et de la rivière Richelieu, elle souhaite participer activement à la vulgarisation des enjeux entourant la protection des rivières et des cours d’eau.

Marie Dumoulin

Position: Administratrice

Marie Dumoulin est conseillère d’orientation et étudiante au microprogramme de médiation environnementale de l’Université de Sherbrooke à Longueuil.

Elle est titulaire d’un baccalauréat en animation et recherche culturelles et d’une maîtrise en carriérologie de l’Université du Québec à Montréal. Elle a œuvré principalement à la mobilisation personnelle, via l’orientation professionnelle, de personnes en situation de vulnérabilité (nouveaux arrivants; adultes ayant des troubles neurologiques et/ou retards de développement). Aujourd’hui, elle s’intéresse particulièrement aux projets de mobilisation citoyenne visant la protection et la conservation de l’environnement. 

Cofondatrice et membre de la première équipe féminine de canoë à glace de Montréal, Marie est aussi productrice et co-réalisatrice du documentaire « Pourquoi qu’on fait ça? », qui met en vedette le fleuve St-Laurent en hiver. Elle est également activement engagée auprès de refuges animaliers.

« Les cours d’eau me donnent tellement d’énergie et de bonheur! Je souhaite démontrer ma gratitude en m’engageant dans leur préservation et mise en valeur. Je suis très heureuse de pouvoir le faire au sein de la Fondation Rivières! »

Gilles Lajoie - La Fondation

Gilles Lajoie

Position: Administrateur

Gilles Lajoie est associé et conseiller stratégique au sein de Levio, l’une des firmes de consultation en affaires et technologies de l’information les plus dynamiques au Québec. Il possède une longue expérience dans le monde du numérique où il a réalisé une série de transformations pour le compte d’entreprises privées et publiques. Il a d’abord entrepris une carrière dans le secteur des médias financiers où il a été à journaliste, directeur et fondateur de chefs de file dans le domaine pour les principaux groupes médiatiques au Québec.

Gilles s’est engagé par la suite dans le secteur de la consultation ou il a accompagné une variété d’entreprises de divers secteurs dans leur virage numérique. Il dirigeait jusqu’à tout récemment la Société québécoise d’information juridique (SOQUIJ) où il a réalisé avec succès une transformation significative au niveau financier, opérationnel et technologique.

 

Équipe

André Bélanger

Position: Directeur
général

« J’aime Fondation Rivières pour son courage et sa transparence. Elle dénonce ce qui doit l’être, elle tient tête aux pollueurs et aux élus qui ne prennent pas leurs responsabilités et elle soutient les citoyens et les organisations qui agissent. Je suis fier de notre indépendance et de notre capacité à dire vrai.»

Dans les dernières années, André s’intéresse à la transformation numérique et à l’innovation au sein des organisations. Il a su s’appuyer sur les opportunités offertes par le numérique pour déployer des modèles d’affaires offrant un réel avantage concurrentiel dans les secteurs du tourisme, de la culture, des médias, du commerce et de la logistique.

André milite aussi au sein d’organisations liées à l’environnement et au transport collectif, et il appuie la Fondation rivières depuis ses tout débuts.

André Bélanger

Directeur
général

Gestionnaire en communications marketing et entrepreneur, André cumule plus de...

Gabriel Cliche

Position: Chargé de projet en
qualité de l'eau

Détenteur d’un baccalauréat en environnements naturels et aménagés de l’Université Laval ainsi que d’un diplôme d’études collégiales en assainissement des eaux du Cégep de Saint-Laurent,Gabriel se spécialise dans l’interprétation de diverses données, principalement SOMAEU, pour des fins de gestion et de protection des ressources hydriques.

Fort de ses nombreuses expériences professionnelles et académiques en rédaction, en recherche documentaire, en exploitation de systèmes de traitement d’eau potable et usées, en analyse statistique, en échantillonnage ainsi qu’en aménagement du territoire, il voit à l’identification de sources de pollution pour différentes rivières et au développement de stratégies visant à la mise en place de solutions concrètes avec le milieu.

Gabriel Cliche

Chargé de projet en
qualité de l'eau

Détenteur d’un baccalauréat en environnements naturels et aménagés de l’Université...

Philippe Maisonneuve

Position: Chargé de projet en
qualité de l'eau

« J’aime Fondation Rivières pour l’efficacité de ses dépistages de pollution et ses suivis en continu. Les réponses à nos questions permettent d’améliorer concrètement la qualité de l’eau. Nos résultats ne font pas que dormir sur les tablettes et, en tant que scientifique, je trouve ça inspirant. »

 

Détenteur d’une maîtrise en écologie fluviale de l’Université de Montréal, Philippe Maisonneuve a participé à trois années d’échantillonnage à bord du navire de recherche Lampsilis de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Il a développé une vaste expérience de terrain, de logistique de projet, d’analyse de données, ainsi qu’une connaissance des enjeux émergeants reliés à la qualité de l’eau et à l’intégrité des milieux aquatiques. Il a effectué une évaluation environnementale à la ville de Trois-Rivières permettant de cartographier et de budgéter un plan d’analyse des impacts des déversements d’eaux usées non-traitées sur les milieux récepteurs. Son expertise en écologie aquatique lui permet d’investiguer les impacts des sources de pollutions au-delà de leur lieu d’émission et de contribuer au développement de stratégies concrètes pour améliorer l’état de santé des cours d’eau.

Philippe Maisonneuve

Chargé de projet en
qualité de l'eau

Bientôt détenteur d’une maîtrise en écologie fluviale de l’Université de...

Christian Généreux

Position: Responsable,
au développement et à la mobilisation

Organisateur aguerri, socialement et politiquement impliqué depuis plusieurs années, Christian a un parcours professionnel riche tant dans le monde des affaires qu’en philanthropie.

Sensibilisé à la question de la qualité de l’eau, des milieux humides et des plaines inondables depuis plus de 20 ans, il se joint à l’équipe avec grand enthousiasme et passion. Une combinaison parfaite pour être notre Responsable au développement et à la mobilisation.

Christian croit sincèrement dans la mission de Fondation Rivières. Y contribuer, c’est pour lui est un retour aux sources de son engagement social et une excellente façon de changer les choses pour un Québec meilleur.

 

Christian Généreux

Responsable,
au développement et à la mobilisation

Organisateur aguerri, socialement et politiquement impliqué depuis plusieurs années, Christian...

Lena Szymoniak

Lena Szymoniak

Position: Chargée de projet en
qualité de l'eau

Détentrice d’un baccalauréat en Sciences de la terre à Dalhousie University, Lena a approfondi ses connaissances dans le domaine de l’environnement pendant ses études à l’École Polytechnique de Montréal. Avec une maîtrise en génie civil et une spécialisation en traitement des eaux, elle apporte son expérience en conception de projets de recherche et une approche aux enjeux environnementaux fortement axée sur l’analyse de données. 

Son parcours l’a aussi amenée à s’intéresser aux questions de réglementation environnementale et d’accès du public à nos ressources naturelles. À la Fondation, elle voit à la caractérisation des différents rivières, à l’identification des sources de pollution et au développement de stratégies visant à la mise en place de solutions concrètes avec le milieu.

Lena Szymoniak

Chargée de projet en
qualité de l'eau

Détentrice d’un baccalauréat en Sciences de la terre à Dalhousie...

Elisabeth Caron-Sergerie

Élisabeth Caron-Sergerie

Position: Chargée en marketing
et aux communications numériques

Navigant dans le numérique et les technologies depuis plusieurs années. Élisabeth effectue actuellement un certificat en gestion de l’innovation au HEC Montréal et est détentrice d’un baccalauréat en cinéma de l’Université de Montréal.

Elle s’intéresse à la culture numérique qui se traduit par l’utilisation et les différentes pratiques qu’ont les individus avec les technologies courantes et nouvelles. La transformation numérique et le rayonnement de Fondation Rivières en ligne sont au cœur de son rôle pour ainsi,  développer des stratégies efficaces et novatrices pour atteindre les objectifs fixés.

Élisabeth Caron-Sergerie

Chargée en marketing
et aux communications numériques

Navigant dans le numérique et les technologies depuis plusieurs années....

Sophie Lachance - La Fondation

Sophie Lachance

Position: Chargée aux communications et à la mobilisation

Titulaire d’un baccalauréat en communication marketing et d’un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en journalisme, Sophie s’est spécialisée en rédaction de contenu web et magazine, notamment à titre de rédactrice en chef.

Ses expériences diversifiées (publicité, journalisme indépendant, secteur culturel municipal) ont pour fil conducteur l’interaction entre l’humain et la nature. Elle perçoit aujourd’hui ces deux éléments comme un tout indissociable, à chérir et à défendre. Adepte de surf, elle a naturellement trouvé sa voie à la Fondation. Sa curiosité et sa sensibilité pour les mots, ainsi que pour les enjeux environnementaux en font une alliée pour l’atteinte de la mission de l’organisation.

Sophie Lachance

Chargée aux communications et à la mobilisation

Titulaire d’un baccalauréat en communication marketing et d’un diplôme d’études...

Coralie Massey-Cantin - La Fondation

Coralie Massey-Cantin

Position: Stagiaire - Technicienne de terrain en qualité de l'eau

Après avoir complété une année de la maîtrise en gestion de l’environnement, Coralie se joint à l’équipe de Fondation Rivières en tant que technicienne de terrain en qualité de l’eau. Elle possède aussi un baccalauréat en administration des affaires spécialisé en développement durable et marketing. Lors de son parcours scolaire, elle a eu la chance d’acquérir plusieurs connaissances sur les MHH dans le cadre de cours tel que chimie de l’environnement, de projets évaluant les pratiques de gestion des milieux naturels la MRC Haute-Yamaska et d’études sur la gestion durable des eaux pluviale par les municipalités. Venant d’une famille amatrice d’activités nautiques, elle se joint à la Fondation Rivières pour favoriser l’accès à l’eau de qualité pour tous.

Coralie Massey-Cantin

Stagiaire - Technicienne de terrain en qualité de l'eau

Après avoir complété une année de la maîtrise en gestion...

Marie-Emmanuelle Bossé - La Fondation

Marie-Emmanuelle Bossé

Position: Stagiaire - Chargée de projet à la mobilisation citoyenne

Titulaire d’un baccalauréat en communication appliquée et étudiante à la maîtrise en gestion de l’environnement à l’Université de Sherbrooke, Marie-Emmanuelle a tout ce qu’il faut pour communiquer les enjeux entre l’humain avec la nature qui l’entoure.  

Débrouillarde, passionnée par le milieu de l’information, du voyage et de l’environnement, elle œuvre à aiguiser son esprit curieux aux réalités d’ici et d’ailleurs. Ses expériences personnelles et professionnelles à l’international lui ont permis d’ouvrir son esprit à d’autres réalités. Elle souhaite contribuer par ses actions à faire du monde de demain, un monde agréable, où il fera bon de vivre ensemble. Son passage à Fondation Rivières est l’occasion idéale de mobiliser les citoyens et citoyennes pour l’accès aux plans d’eau, notamment par l’organisation de La semaine du Grand Splash.

Marie-Emmanuelle Bossé

Stagiaire - Chargée de projet à la mobilisation citoyenne

Titulaire d’un baccalauréat en communication appliquée et étudiante à la...

Marisol - La Fondation

Marisol Uriza

Position: Stagiaire - Technicienne de terrain en qualité de l'eau

Détentrice d’un certificat en études environnementales, Marisol est étudiante au baccalauréat en génie géologique, profil environnement, à Polytechnique Montréal. Elle rejoint l’équipe de Fondation Rivières pour la période estivale comme technicienne terrain en qualité de l’eau.

Dans le cadre du cours de génie de l’environnement, elle réalise des laboratoires sur les traitements de l’eau potable, ainsi que sur la demande biochimique en oxygène (DBO). Elle sait aussi reconnaître les différents minéraux qui sont susceptibles d’être une source potentielle de contamination des cours d’eau, ce qui lui sera très utile sur le terrain! Passionnée d’environnement, Marisol est enthousiaste à l’idée de poser des actions concrètes pour protéger les cours d’eau.

Marisol Uriza

Stagiaire - Technicienne de terrain en qualité de l'eau

Détentrice d’un certificat en études environnementales, Marisol est étudiante au...

Emplois et stages

Amis, partenaires et commanditaires