Roy_2020_v1

Pollution par les eaux usées et mine du lac Bloom : Roy Dupuis exige une gestion durable des cours d’eau

Le cofondateur et porte-parole de la Fondation Rivières, Roy Dupuis, invite la population à se joindre à lui afin d’exiger des gouvernements une gestion durable des cours d’eau. Dans une vidéo publiée sur le site fondationrivieres.org, le comédien associé à la protection des rivières rappelle les importants enjeux liés à la gestion de l’eau au Québec : les eaux usées municipales et agricoles, les projets de barrages hydroélectriques, l’absence d’accès publics et de lieux de baignades sécuritaires, le remblaiement des milieux humides et la construction en zones inondables, pour ne nommer que ceux-là.

 

«Plus que jamais il est temps pour la Fondation Rivières de sonner l’alarme, mais surtout, il est essentiel d’unir nos forces pour envoyer un message clair aux dirigeants afin d’exiger la mise en place d’une gestion durable des cours d’eau. Pour en assurer la qualité, pour notre santé et celle de la biodiversité, mais aussi pour en rendre possible l’accès à tous. » affirme Roy Dupuis dans sa vidéo.

 

 

Cette sortie s’inscrit dans la dénonciation du projet d’augmentation de la capacité d’entreposage des résidus miniers du lac Bloom qui prévoit le remblaiement de 8 lacs, la destruction de milieux humides et des rejets industriels partiellement traités dans les cours d’eau près de Fermont. Mais également aux informations diffusées récemment par la Fondation Rivières quant à l’envergure de la pollution par les eaux usées municipales qui mettent en évidence l’insouciance du gouvernement. En effet, l’organisme a mis en lumière une situation peu reluisante quant à la capacité des systèmes d’assainissement de traiter leurs eaux usées. De fait, ce sont plus de 60 000 déversements qui ont été comptabilisés seulement pour l’année 2019. À ce bilan s’ajoutent les municipalités québécoises n’étant toujours pas munies d’usines de traitement et qui rejettent directement leurs égouts dans les cours d’eau.

 

 

 «La couverture médiatique dans ces dossiers est sans équivoque : les Québécoises et les Québécois chérissent les rivières du Québec. Les réactions suite au dévoilement de la carte interactive des déversements d’eaux usées le 28 septembre dernier fusent encore de partout. C’est une inquiétude que la population partage avec nous : cette mauvaise gestion est inacceptable et les gouvernements doivent agir et sortir de cet éternel laxisme. Les cours d’eau et les milieux humides sont sources de vie. On doit cesser de les mettre à mal » d’ajouter le célèbre comédien.

 

 

Pour la Fondation Rivières, cette immense richesse collective doit être traitée avec respect, au bénéfice de la biodiversité, incluant les humains. C’est pourquoi des actions politiques doivent être mises en œuvre rapidement afin d’assurer une gestion qui soit respectueuse de l’environnement et durable pour les générations à venir, telle que réclamée dans une lettre ouverte publiée le 16 juin 2020 par 45 organisations sensibles aux enjeux de qualité et d’accessibilité publique à l’eau.

Pour soutenir la Fondation Rivières, cliquez ici.

André Bélanger

La Fondation Rivières s’agrandit!

08-04-2020

La Fondation Rivières est fière d’annoncer qu’elle agrandit son équipe!

André Bélanger, directeur général

Gestionnaire en communications marketing et entrepreneur, André cumule plus de 25 ans d’expérience dans des entreprises d’envergure, des agences numériques et des startups. Dans les dernières années, André s’intéresse à la transformation numérique et à l’innovation au sein des organisations. Il a su s’appuyer sur les opportunités offertes par le numérique pour déployer des modèles d’affaires offrant un réel avantage concurrentiel dans les secteurs du tourisme, de la culture, des médias, du commerce et de la logistique. André milite aussi au sein d’organisations liées à l’environnement et au transport collectif, et il appuie la Fondation rivières depuis ses tout débuts.

Geneviève Tardy, responsable des communications

Geneviève Tardy est détentrice d’un baccalauréat en géographie physique de l’Université du Québec à Trois-Rivières et d’une maîtrise en gestion de l’environnement de l’Université de Sherbrooke. Elle cumule près de 20 ans d’expérience dans le domaine de l’environnement et se passionne particulièrement pour la conservation des milieux humides. Elle aspire à offrir à ses 3 enfants un Québec riche ou la protection de l’environnement sera la pierre angulaire de son développement économique. À la Fondation, Geneviève est responsable des communications et de l’organisation des événements publics.

Kim Cornelissen, coordonnatrice du Grand Splash

Détentrice d’une maîtrise en études urbaines et d’un baccalauréat en urbanisme de l’UQAM ainsi que d’un baccalauréat en guitare jazz et composition de l’université Concordia, Kim Cornelissen a une longue expérience des milieux environnementaux et municipaux. Spécialiste des sources d’énergie renouvelable, et plus particulièrement le biométhane, elle a été au front pendant plusieurs années pour empêcher le développement de la filière du gaz de schiste. Kim connaît bien la Suède et les pays nordiques, avec qui elle a des liens soutenus et dont elle suit l’actualité, afin d’en traduire les meilleurs coups au Québec. Enfin, ayant eu la chance de participer à une activité de baignade au Bassin Louise, et dont elle se souvient avec beaucoup de bonheur, c’est avec le désir de partager la baignade en eaux libres qu’elle coordonne le Grand Splash.

Bienvenue à vous trois!

Affiche 8.5x11 Éco fête familiale (3)

Invitation à la fête Éco-familiale de Saint-Jean-de-Matha ce samedi

La municipalité de Saint-Jean-de-Matha organise le samedi 1er juin 2019 la fête Éco-familiale, un grand événement festif servant à faire rayonner les différents services de la municipalité et à conscientiser les mathaloises et les mathalois (tout comme les gens de l’extérieur) de tout âge à l’importance de la préservation de l’environnement pour les générations futures.

Pour cette occasion, Messieurs Roy Dupuis et Alain Saladzius, respectivement porte-parole et président de la Fondation Rivières, pour laquelle ils sont co-fondateurs, auront le plaisir d’assister à l’édition 2019 de la fête Éco-familiale. Monsieur Saladzius présentera à 11:00 une conférence intitulée Le citoyen au cœur de la protection de l’environnement, dans laquelle il expliquera ce qui a mené à la création de la Fondation Rivières ainsi que les actions pouvant être menées par les citoyens pour aider l’environnement.

Le territoire de Saint-Jean-de-Matha est sillonné par de nombreux lacs et cours d’eau d’une rare beauté. La préservation et la mise en valeur de ces écosystèmes est au cœur des préoccupations de la municipalité,  puisqu’elle croit que ses familles et ses enfants méritent une eau de qualité et en quantité. La Fondation Rivières est fière de pouvoir appuyer cet événement.

En espérant vous y voir en grand nombre!