Articles

GRAND SPLASH 2019 : Les Montréalais sautent dans le fleuve!

, ,

 

 

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

GRAND SPLASH 2019

Sauter dans le fleuve pour réclamer l’accès aux berges de l’Île de Montréal

Montréal, le 30 juillet 2019 – Plus d’une centaine de baigneurs se sont joints aujourd’hui au Comité citoyen Montréal Baignade pour le traditionnel saut dans le fleuve Saint-Laurent, à partir du quai Jacques-Cartier dans le Vieux-Port de Montréal. Cette 15e édition du Grand Splash a mobilisé les baigneurs afin de revendiquer davantage d’accès public aux berges de l’île de Montréal et à un meilleur contrôle de la qualité de l’eau.

Une participation assidue

L’événement suscite un engouement indéfectible de la part de ses premiers organisateurs encore présents, notamment madame Chantal Rouleau, Ministre déléguée aux Transports et Ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, monsieur Léonce Naud de la Société des gens de baignade et de monsieur Pierre Lussier, Directeur du Jour de la Terre.

Plusieurs élus de la Ville de Montréal ont également fait le saut dans les eaux du fleuve, notamment mesdames Émilie Thuillier, mairesse d’arrondissement de Ahuntsic-Cartierville et Marie-Josée Parent, conseiller de la Ville – district Champlain-l’Ile-des-Sœurs, et de messieurs Sylvain Ouellet, conseiller de la Ville – district François-Perrault et vice-président du comité exécutif, Robert Beaudry, conseiller de la Ville – district Saint-Jacques et membre du comité exécutif, ainsi que plusieurs autres élu(e)s.

Qualité de l’eau

Les derniers résultats d’analyses bactériologiques du 24 juillet à l’endroit du Grand Splash, effectués par la Ville de Montréal, révélaient une excellente qualité d’eau, soit 5 UFC/ 100 ml, largement sous le seuil de 20 UFC/100 ml pour avoir une eau d’excellente qualité. La température y était de 23 degrés Celsius.

Des analyses bactériologiques supplémentaires effectuées à 6h30 tout juste avant le Grand Splash ont confirmé l’excellente qualité de l’eau du bassin Jacques-Cartier avec un résultat de 0,64 mMFU/100 ml. Ce résultat rapide fut obtenu à l’aide d’une nouvelle technologie d’analyse rapide basée sur des réactions enzymatiques.

Se baigner en ville : une priorité

« L’idée que l’eau du fleuve bordant l’île de Montréal ne soit pas de bonne qualité, est fausse. Il faut cependant être bien informé des conditions de qualité de l’eau qui changent souvent selon l’endroit et la météo. Nous sommes heureux que notre implication puisse contribuer à l’identification de solutions optimales en termes d’aménagement et d’analyse rapide de la qualité bactériologique de l’eau, ce qui aidera à la réalisation de projets intéressants tels celui du bain fluvial au Vieux-Port de Montréal, la promenade Bellerive ou la plage de l’Est » déclare Alain Saladzius, Président de la Fondation Rivières et membre du Comité citoyen Montréal Baignade.

« 2019 est une année exceptionnelle pour le Grand Splash, car d’une part, nous sommes heureux d’avoir transmis le flambeau de l’organisation de l’événement à la Fondation Rivières et qu’il s’agit de l’année de l’inauguration de la plage de Verdun, premier jalon devant la construction d’un bain portuaire au Vieux-Port », déclare Pierre Lussier, Directeur du Jour de la Terre et membre du comité Montréal Baignade depuis 2003.

Comité citoyen Montréal Baignade

Le Comité citoyen Montréal Baignade est un groupe de citoyens montréalais préoccupés par le manque d’accès publics aux berges et à l’eau du fleuve Saint-Laurent, ceinturant l’île de Montréal. Chaque année, ils se réunissent durant la période estivale pour le Grand Splash afin de faire valoir leurs revendications auprès des élus et des citoyens. Depuis 2003, de nombreux citoyens et citoyennes se sont investis à la cause.

Fondation Rivières      

La Fondation Rivières a pour mission d’œuvrer à la préservation, la restauration et la mise en valeur du caractère naturel des rivières et lacs, tout autant que de la qualité de l’eau. La Fondation Rivières appuie les activités faisant la promotion d’un usage récréatif responsable de l’eau, afin que les gens reprennent contact avec cette précieuse ressource commune.

Collaborations

L’organisation de l’événement a bénéficié du soutien de Rafting Nouveau Monde sur la rivière Rouge, du Petit Navire dans le Vieux-Port de Montréal, de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et pour l’analyse de la qualité de l’eau, du Bota Bota spa-sur-l’eau, de l’École Polytechnique de Montréal et du Groupe Aquacion inc.

 

Pour information :

Julie Sabourin
Chargée de communication
Fondation Rivières, pour le Comité citoyen Montréal Baignade
514 576-2974 | montrealbaignade@gmail.com

Alain Saladzius, ing.
Président
Fondation Rivières, pour le Comité citoyen Montréal Baignade
514 924-2013 | presidence@fondationrivieres.org

 

 

Déversements d’eaux usées : L’État doit contrôler les municipalités afin de réduire les rejets

, , ,

Montréal, le 14 novembre 2018 – À la veille d’un déversement d’eaux usées non-traitées par la ville de Longueuil, un « flushgate » de huit jours, la Fondation Rivières demande la mise en place de six mesures permettant de réduire significativement la pollution occasionnée par les décisions municipales.

Dans une lettre transmise à la nouvelle ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, madame MarieChantal Chassé, disponible sur notre site internet, la Fondation Rivières identifie des gestes concrets et simples que devrait poser le Ministère. Ceux-ci se résument ainsi : 1) désignation d’un responsable ministériel 2) identification de mesures de mitigation obligatoires 3) production d’une liste d’activités à réaliser 4) exigence de produire un rapport d’événement 5) obligation d’obtenir une autorisation ministérielle avant un déversement planifié 6) instauration d’une redevance incitative sur chaque mètre cube d’eaux usées déversé.

Dans le cas de Longueuil, où une conduite de 16 mètres dans le lit du Saint-Laurent doit être remplacée, il est constaté que le contrat avec l’entrepreneur, payé à taux horaire, ne prévoit pas de clause incitative à une réalisation rapide des travaux. Des industries sont également présentes sur le territoire touché et un inventaire accompagné de mesures de mitigations, dans de telles situations, est souhaitable.

« La population veut avoir l’assurance, avec raison, que tous les efforts raisonnables ont été réalisés afin de minimiser les déversements » déclare Alain Saladzius, ingénieur et président de la Fondation Rivières, tout en ajoutant que « le gouvernement n’a pas encore mis en place, depuis le flushgate de Montréal en 2015, des conditions qui permettent d’identifier les meilleures pratiques ».

À l’instar des 93 municipalités qui rejettent encore des eaux usées non-traitées directement dans l’environnement, le gouvernement doit désigner des experts afin de les accompagner pour régler ces problèmes qui perdurent.

La Fondation Rivières est un organisme à but non lucratif dont la mission est d’œuvrer à la préservation, la restauration et la mise en valeur du caractère naturel des rivières – tout autant que de la qualité de l’eau.

-30-

Pour informations : Alain Saladzius, ing., président
514 924-2013
presidence@fondationrivieres.org

 

Communiqué de presse de la FR – PDF

Lettre de la FR à la Ministre Chassé – PDF

Débordement d’eaux usées planifié à Longueuil : Il faut changer la cassette!

, ,

La Fondation Rivières a été consternée d’apprendre cette semaine que la ville de Longueuil déversera 162 000 mètres cubes d’eaux usées dans le fleuve. En effet, une conduite principale d’eaux usées sous pression de 900 mm de diamètre, située dans le lit du Saint-Laurent près du pont de l’autoroute 20 au pont-tunnel Louis-Hippolyte Lafontaine, doit être remplacée sur une longueur de 16 mètres. Ces travaux sont essentiels et la Ville n’a identifié aucune mesure qui pourrait éviter le déversement prévu pendant 8 jours et nuits à compter du 15 novembre prochain.

Bien que les explications fournies par la Ville apparaissent crédibles, la Fondation Rivières se questionne à propos du fait que l’Entrepreneur soit payé à taux horaire pour les opérations qu’il aura à accomplir dans les prochains jours. Il apparaît surprenant que 8 jours et 8 nuits soient requis pour ces travaux sur une longueur de 16 mètres. Les causes du bris demeurent inexpliquées, d’autant plus qu’il s’agit d’une conduite en acier recouverte de béton, ce qu’il y a de plus résistant. Trois conduites de ce type approvisionnent la station d’épuration située sur l’Île Charron.

Enfin, la Fondation Rivières réitère que chaque mètre cube d’eaux usées non traitées, ainsi déversé dans l’environnement, devrait faire l’objet d’une amende afin d’inciter les municipalités à limiter leurs déversements. Les différentes analyses d’eau et études de suivi de la contamination ne compenseront jamais le tort causé. Les sommes ainsi recueillies devraient contribuer à réduire la pollution, comme par exemple installer des systèmes de désinfection là où il n’y en a pas, comme à Longueuil.

La Fondation Rivières interviendra rapidement auprès de la nouvelle ministre de l’Environnement, madame MarieChantal Chassé, pour faire en sorte que les conditions encadrant les débordements de ce genre soient resserrées et leur pollution justement compensée.

Vidéo : Alain Saladzius se prononce sur le déversement prévu à Longueuil

Communiqué de presse de l’agglomération de Longueuil concernant les travaux prévus

Fiche technique des travaux prévus

Le Grand Splash propulsé par la Fondation Rivières

,

MONTRÉAL, le 19 juin 2018 – L’équipe du Jour de la Terre, impliquée dans le Comité Montréal Baignade, est heureuse de remettre l’organisation du Grand Splash à la Fondation Rivières. Nous co-organisons actuellement l’édition 2018 et nous leur laissons les commandes pour 2019.

Fidèle à la tradition, le Grand Splash dans le fleuve Saint-Laurent aura lieu aux abords du quai Jacques-Cartier dans le Vieux-Port de Montréal. C’est durant une période de canicule estivale que les Montréalaises et Montréalais seront invités à sauter dans le Saint-Laurent pour exprimer leur désir d’un meilleur accès aux berges de l’île, notamment dans le centre-ville. Les organisateurs suivent de près la météo pour déterminer la date de l’événement.

2018, année pleine de promesses pour la baignade urbaine

« L’équipe du Jour de la Terre s’implique depuis 15 ans à la réalisation du Grand Splash. Nous ne pouvons souhaiter un meilleur organisme que Fondation Rivières pour reprendre les rênes de la suite de ce projet, qui sera grandiose. Maintenant, c’est le temps de s’inscrire ! », déclare M. Pierre Lussier, directeur du Jour de la Terre.

Pour participer à l’événement le plus « sauté » de Montréal, remplissez le court formulaire en ligne : http://www.montrealbaignade.org/

Le ColiMinder : Mesure précise et en temps réel de la qualité bactériologique de l’eau

Le Comité Montréal Baignade pourra compter cette année sur des mesures de la qualité de l’eau en temps réel afin d’assurer aux splasheurs une eau parfaite pour la baignade. En effet, Bota Bota, spa-sur-l’eau, voisin du plan d’eau où se déroule le Grand Splash, a déployé sur une base permanente un appareil ColiMinder pour effectuer un suivi en temps réel de la qualité bactériologique de l’eau.

« Le suivi de la qualité bactériologique des eaux de baignade est une préoccupation de la population. Les délais d’analyse importants tant pour la fermeture que pour l’ouverture des lieux de baignade, sont un enjeu de première importance. La participation de Bota Bota, spa-sur-l’eau nous permettra d’obtenir des analyses de la qualité de l’eau à proximité du Grand Splash, à toutes les 30 minutes au lieu des 48 heures habituels. Nous sommes fiers de cette innovation qui favorisera l’accès à l’eau et de prendre le relais de l’organisation du Grand Splash dans ces conditions », s’enthousiasme Alain Saladzius, président de la Fondation Rivières.

Comité citoyen Montréal Baignade

Le Comité citoyen Montréal Baignade est un groupe de citoyens montréalais préoccupés par le manque d’accès publics aux berges et à l’eau du fleuve Saint-Laurent, ceinturant l’île de Montréal. Chaque année, ils se réunissent durant la période estivale pour le Grand Splash afin de faire valoir leurs revendications auprès des élus et des citoyens. Depuis 2003, de nombreux citoyens et citoyennes se sont investis à la cause. montrealbaignade.org

Fondation Rivières

La Fondation Rivières a pour mission d’œuvrer à la préservation, la restauration et la mise en valeur du caractère naturel des rivières et lacs, tout autant que de la qualité de l’eau. La Fondation Rivières appuie les activités faisant la promotion d’un usage récréatif responsable de l’eau, afin que les gens reprennent contact avec cette précieuse ressource commune. fondationrivieres.org

 

Pour information :

Ariane Arbour
Chargée de communication
Jour de la Terre, pour le Comité citoyen Montréal Baignade
514-728-0116 #223 | Ext : 1-800-424-8758 | montrealbaignade@gmail.com

Alain Saladzius
Président
Fondation Rivières, pour le Comité citoyen Montréal Baignade et le ColiMinder
514 924-2013 (cell.) | presidence@fondationrivieres.org

Communiqué de presse officiel