St-Jérôme

Saint-Jérôme s’associe à la Fondation Rivières pour évaluer le potentiel de baignade dans la rivière du Nord

La Fondation Rivières mènera une étude sur la qualité de l’eau de la rivière du Nord afin de mettre en valeur le potentiel de baignade. L’annonce a été faite par la mairesse, Janice Bélair-Rolland, et par le président de la Fondation, Alain Saladzius, lors d’une conférence de presse organisée dans le cadre de l’événement Grand Splash, qui se tenait pour la première fois à Saint-Jérôme.

La Ville a inauguré récemment le Jardin des arts, une promenade le long des rives de la rivière du Nord au centre-ville de Saint-Jérôme, qui vise à redonner un accès à la nature et à la rivière du Nord aux citoyens. Cette collaboration suit celle que nous avons faite l’an dernier à L’Assomption où l’étude de la Fondation Rivières a permis à la Ville d’ouvrir une plage en plein centre-ville. Pour ce projet, on utilisera la même technologie d’analyse rapide utilisée à L’Assomption. Cette technologie, par réaction enzymatique, donne un résultat en 15 minutes.

« Veiller au respect et à la pérennité de nos milieux naturels est un objectif prioritaire pour la Ville, et une responsabilité importante. C’est pourquoi nous sommes très fiers de l’entente conclue avec la Fondation Rivières, qui nous permettra de mener une étude sur la qualité de l’eau dans le but de mettre en valeur le potentiel de baignade dans la rivière du Nord », précise la mairesse de Saint-Jérôme, Janice Bélair-Rolland.

« Nous sommes très heureux de l’ouverture de la Ville et de la volonté de ses dirigeants de prendre tous les moyens pour redonner aux citoyens l’accès à ce joyau qu’est la rivière du Nord. Nous sommes convaincus que cette étude servira de modèle pour toutes les municipalités du bassin versant de la rivière », ajoute Alain Saladzius, président de la Fondation Rivières. 

OMAE_Fondation_Riviere_2019-06-11_v2

Rivières Bécancour et Châteauguay : Identification des priorités d’actions municipales

Deux plus récentes études de la Fondation Rivières sur l’assainissement des eaux usées sont maintenant rendues publiques. Ces études identifient les priorités d’action qui sont suggérées aux 65 municipalités dont la performance des installations de traitement et la fréquence de déversements d’eaux usées ont été évaluées entre 2014 et 2016. Ce sont les organismes de bassin versant GROBEC et SCABRIC, qui ont commandé ces études, lesquelles ont été présentées lors de leurs assemblées générales annuelles. Le travail se poursuit maintenant en assistant les municipalités dans leurs démarches, de même qu’avec le COVABAR et l’OBVBM.

Les rapports Évaluation de performance des ouvrages municipaux d’assainissement des eaux – Bassin versant de la rivière Bécancour, années 2014 à 2017 et Évaluation de performance des ouvrages municipaux d’assainissement des eaux – Bassin versant de la Zone Châteauguay, années 2014 à 2016 sont disponibles sur le site web de la Fondation.

 

Pour information :

Alain Saladzius, FIC, ing.
Président
514 924-2013
presidence@fondationrivieres.org

Sophie Baril, B. Sc.
Chargée de projets
514 272-2666 poste 26
campagnes2@fondationrivieres.org