Fondation Rivières logo blanc

Étiquette : Baignade et sports nautiques

Gestion de l’eau au Québec : Fondation Rivières et Eau Secours lancent le portail web Eauenpéril.net

Communiqué de presse – La Fondation Rivières et l’organisme Eau Secours, en collaboration avec des étudiants à la maîtrise en environnement de l’Université de Sherbrooke, lancent un nouveau portail Web sur la gestion de l’eau au Québec. La population est d’ailleurs invitée à participer à l’amélioration et à la mise à jour du portail afin que cet outil soit le plus complet et à jour possible.

En savoir plus...
Plage L'Assomption Léo Jacques - Fondation Rivières

Qualité de l’eau de la rivière L’Assomption : La baignade est possible en été!

Communiqué de presse – La Fondation Rivières et la Ville de L’Assomption rendent publics les résultats de la surveillance en continu de la qualité de l’eau de la rivière L’Assomption à la prise d’eau du Centre de traitement Jean-Perreault et à l’aire de détente du parc Léo-Jacques à L’Assomption. Ce projet pilote révèle des informations étonnantes qui permettent aujourd’hui de poser trois principaux constats.

En savoir plus...
Des gens sautent à l'eau au Vieux-Port de Montréal

Grand Splash 2019 : les Montréalais sautent dans le fleuve!

Communiqué de presse – Plus d’une centaine de baigneurs se sont joints aujourd’hui au Comité citoyen Montréal Baignade pour le traditionnel saut dans le fleuve Saint-Laurent, à partir du quai Jacques-Cartier dans le Vieux-Port de Montréal. Cette 15e édition du Grand Splash a mobilisé les baigneurs afin de revendiquer davantage d’accès public aux berges de l’île de Montréal et à un meilleur contrôle de la qualité de l’eau.

En savoir plus...

Le programme Environnement-Plage procure un faux sentiment de sécurité aux baigneurs

Communiqué de presse – La Fondation Rivières considère le programme Environnement-Plage de surveillance volontaire de la qualité des eaux de baignade comme étant très déficient, voire dangereux, pour la sécurité des baigneurs. Ce programme ne tient pas compte des risques associés à la présence de sources de contamination, il permet des délais trop importants dans l’obtention des résultats et son adhésion, facultative, permet à certains d’éviter l’échantillonnage des eaux. De plus, il ne respecte pas les standards internationaux, le site web porte à confusion et il engendre des coûts injustifiés.

En savoir plus...