Fondation Rivières logo blanc

Rivière des Mille Îles : La réduction des déversements d’eaux usées doit se poursuivre

Le bilan de performance des 14 systèmes d’assainissement des eaux usées du bassin versant de la rivière des Mille-Iles dressé par la Fondation Rivières pour les années 2008 à 2011 indique que les exigences du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP) ne sont pas respectées quant aux débordements des eaux usées en temps de pluie. Les pires situations sont notées à Deux-Montagnes, Saint-Eustache et Terrebonne.

Cette étude faite à partir des données du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT) permet d’identifier les problèmes de déversements d’eaux usées en temps de pluie et de fonte qui devraient être corrigés.

La performance des 14 stations d’épuration est conforme sauf à la station de Mascouche/Terrebonne où il y a trop de rejets en phosphore.  On note que la rénovation de la station d’épuration de Boisbriand atteint les exigences et qu’il est prévu que celle de Saint-Placide soit bientôt remplacée.

Photo : Berge des baigneurs, rivière des Mille Îles

Inscrivez vous à notre infolettre →

Vous aimerez aussi

Thématiques qui pourraient vous intéresser