Fondation Rivières logo blanc

Faites un don

Qu’est-ce qu’un bassin versant?

Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie

« Bassin versant », « organisme de bassin versant » communément appelé « OBV »… Les organisations vouées à la protection de l’environnement utilisent souvent ce jargon. Mais qu’est-ce qu’un bassin versant, exactement? Et qu’accomplit un OBV, au juste?

Le bassin versant expliqué

Un bassin versant est constitué d’une surface où l’eau, issue des pluies, des ruisseaux, des rivières et des nappes souterraines, converge vers un seul cours d’eau pour éventuellement se jeter dans un fleuve ou dans l’océan. 

Types de bassins versants

Il existe différents types de bassins, ce qui permet de les distinguer selon leur envergure. Les sous bassins versants sont constitués de cours d’eau de plus petite superficie, et les bassins versants secondaires, de lacs et de rivières. Puis, les bassins versants fluviaux se jettent dans un fleuve alors que les bassins versants océaniques, dans l’océan.

Le bassin versant illustré
Le bassin versant illustré. Crédit : Parc régional du Massif du Sud

Comment les bassins versants sont-ils délimités?

Vous l’aurez compris, un bassin versant dépend grandement de la topographie. Les limites du territoire d’un bassin versant sont caractérisées par les points les plus hauts qui guident le trajet d’écoulement des précipitations. Naturellement, par la gravité, l’eau coule vers le bas. Cette frontière entre deux zones de bassin versant se nomme habituellement la ligne de partage des eaux ou la ligne de crête. Ses limites vont au-delà des frontières régionales des municipalités régionales de comté (MRC) et des municipalités. Ainsi, pour gérer ses bassins versants, le Québec a mis en place des organismes de bassin versant (OBV).  

Qu’est-ce qu’accomplit un organisme de bassin versant (OBV)?

Chez Fondation Rivières, nous collaborons régulièrement avec les OBV. Au Québec, on en dénombre 40, toutes sous l’égide du Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ)

Territoires des 40 OBV du Québec. Crédit : MELCC 

Les OBV ont comme mission de favoriser la concertation entre les différents acteurs (tel que les acteurs gouvernementaux, municipaux, économiques, environnementaux, agricoles, communautaires et autochtones), de sensibiliser la communauté ainsi qu’élaborer et de mettre en œuvre le Plan directeur de l’eau (PDE). Ces organismes sont responsables des eaux de surface ainsi que des eaux souterraines. En plus des mandats dans leur mission, certains OBV réalisent aussi des caractérisations de milieux humides et hydriques ou des analyses de vulnérabilité de sources d’eau potable, par exemple. 

Avec quels moyens?

Même si les OBV sont mandatés par le gouvernement du Québec pour la réalisation de certains mandats (ex. PDE), ils ne sont pas gérés par quelconque instance gouvernementale. Ils reçoivent tout de même du financement du gouvernement québécois à la hauteur de 240 000 $ par année chacun, ce qui représente environ 50 % de leur budget. Le reste est comblé par l’apport des MRC, le gouvernement du Canada et certains programmes de financement et subventions. Autant dire que les OBV ont de grandes responsabilités et disposent de très peu de moyens! 

Un système qui dépasse les frontières du Québec

Le système de bassins versants ne se limite pas aux frontières du Québec. Par exemple, la belle province participe à l’entente sur les ressources en eaux durables du bassin des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent, qui concerne huit États américains (Illinois, Indiana, Michigan, Minnesota, New York, Ohio, Pennsylvanie et Wisconsin) et deux provinces canadiennes (Québec et Ontario).

Carte du bassin des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent. Crédit : Commission mixte internationale (CMI) 

Pour donner un portrait de l’ampleur de leur importance, les cours d’eau du Canada représentent plus de 20 % de l’eau douce mondiale. Ainsi, la coopération intergouvernementale et transfrontalière est nécessaire afin d’encadrer les prélèvements d’eau et des enjeux tels que la perte et la dégradation des milieux humides, la contamination microbiologique, la lutte contre les espèces exotiques envahissantes et l’érosion des berges.  

Découvrez les mandats réalisés par Fondation Rivières pour les OBV!

Photo principale : Domenico Convertini


À propos de l’auteure

Coralie est stagiaire technicienne de terrain en qualité de l’eau chez Fondation Rivières. Bachelière en administration des affaires spécialisée en développement durable et marketing, elle est candidate à la maîtrise en gestion de l’environnement à l’Université de Sherbrooke.

Avec la participation de Marisol Uriza

Marisol est stagiaire technicienne de terrain en qualité de l’eau chez Fondation Rivières. Elle complète présentement un baccalauréat en génie géologique, profil environnement, à Polytechnique Montréal.

Faites une différence

Découvrez comment prendre action pour la protection des rivières et cours d’eau du Québec en vous inscrivant à notre infolettre. 

Suivez-nous

Notre numéro d’organisme de bienfaisance : 14505 9911 RR0002

Roches_Hugo Clement_Unsplash_OS

Faites un don pour protéger les rivières et les cours d'eau du Québec

La Fondation Rivières et une organisation a but non lucrative qui voit à la préservation, la restauration et la mise en valeur du caractère naturel et écologique des rivières.

French