Rivière du Nord – Suivi de la qualité de l’eau et dépistage de source de pollution

Rivière du Nord – Suivi de la qualité de l’eau et dépistage de source de pollution

Des sources de pollution insoupçonnées dans la rivière du Nord à Saint-Jérôme

Contamination des eaux par beau temps et baignade ne font pas bon ménage. C’est pourtant un phénomène qui se produit depuis quelques années dans la rivière du Nord, à Saint-Jérôme. Bien que des débordements d’eaux usées non traitées s’y produisent chaque année après de fortes pluies, leur impact ne devrait compromettre la qualité de l’eau que temporairement. La Fondation Rivière a ainsi procédé au dépistage des causes de cette pollution afin d’aider la municipalité à rendre la baignade sécuritaire dans son centre-ville.

Saint-Jérôme - Rivière du Nord - Échantillonnage - Philippe

Dépistage de source de pollution sur la rivière du Nord 

Égout sanitaire Saint-Jérôme

Égout sanitaire à Saint-Jérôme / Rivière du Nord

Services

  • Évaluation du potentiel de baignade
  • Suivi de la qualité de l’eau
  • Dépistage des principales sources de pollution

Partenaires et collaborateurs

Ville de Saint-Jérôme

Méthodologie

 

0
Sites
0
Sources de contamination
0
Échantillons

La Fondation Rivières a procédé à un dépistage et à un suivi de la qualité de l’eau au moyen de dénombrements d’E. coli. Ce travail de terrain a permis de dresser un portrait de la qualité bactériologique de l’eau sur 13 km de la rivière, et ce sous diverses conditions météorologiques. La contribution des employés du secteur de l’eau et des travaux publics de Saint-Jérôme a été mise à profit pour une partie de l’échantillonnage ainsi que pour le volet logistique.

Grandes étapes

L’échantillonnage s’est déroulé sur une durée de 12 semaines, entre juillet et octobre 2021.

  • 28 juillet – Début du dépistage et du suivi des sites de baignade (3 fois par semaine)
  • 27 août – Première source de contamination identifiée et corrigée
  • 30 août – 2e source de contamination identifiée
  • 30 septembre – 3e source de contamination identifiée
  • 8 novembre – Dépôt du rapport à la Ville de Saint-Jérôme

Constats

01.

La qualité bactériologique de la rivière du Nord est généralement bonne en amont du centre-ville de Saint-Jérôme. Or, des sources de pollution variées compromettent la baignade en plein cœur de la ville.

02.

Les lingettes « jetables » sont un fléau. Elles étaient la cause de l’obstruction d’une conduite débordant par une bouche d’égoût dans le ruisseau des Hauteurs qui se jette dans la rivière du Nord.

La baignade sera envisageable une fois que les sources de contamination auront été éliminées.

Alors, à quand la baignade dans la rivière du Nord?

Les principales sources de pollution fécale ont été identifiées et leur élimination est en cours par le service des travaux publics de la Ville de Saint-Jérôme. Une fois éradiquées, il devrait être possible d’envisager la baignade au centre-ville. La volonté de la Ville de Saint-Jérôme de redonner à sa population le cours d’eau qui la sillonne bénéficiera à l’ensemble des humains et des écosystèmes situés en aval. La Fondation Rivières a poursuivi l’évaluation du potentiel de baignade à l’été 2022.

Vous êtes responsable au sein d’un organisme de bassin versant, du milieu municipal ou d’une association?

Consultez le guide d’ouverture d’un site de baignade en milieu urbain pour découvrir comment la Fondation Rivières peut vous aider.

Nos mandats d’évaluation des systèmes de traitement des eaux usées