Prenez part à la COP15 avec la Fondation Rivières

Prenez part à la COP15 avec la Fondation Rivières

Santé des lacs, santé du vivant

À l’occasion de la COP15 – Conférence des parties sur la biodiversité, la Fondation Rivières a organisé la projection du documentaire Nos lacs sous la surface. Le film met en relief la dégradation de la qualité des cours d’eau du Québec et ses impacts, notamment sur la biodiversité aquatique. La projection était suivie d’une discussion entre Pierre Brochu et Louis-Gilles Francoeur.

Pierre Brochu, réalisateur du documentaire

Avec plus de 150 heures de documentaires réalisées ou produites, il se passionne dès l’âge de 15 ans pour la question de l’eau avec son film La source, une mise en image de la musique de Claude Léveillé et André Gagnon. Il a ensuite produit les documentaires J’ai pour toi un lac (2001), Nos lacs sous la surface (2009) et travaille en ce moment sur un nouveau projet provisoirement intitulé Histoires d’eaux.

Louis-Gilles Francœur, ancien journaliste du Devoir spécialisé en environnement

« Sommes-nous en train de tuer, par inconscience, en une génération, la vaste majorité des lacs situés au cœur du Québec habité? » Voilà la question que s’est posée le journaliste après avoir visionné le documentaire Nos lacs sous la surface, dont il salue l’effort de synthèse admirable et rigoureux. M. Francoeur est l’auteur du livre La caution verte, portant sur le désengagement de l’État québécois en matière d’environnement.

Sophie Lachance, Pierre Brochu, Louis-Gilles Francoeur et André Bélanger réunis à l'occasion de l'événement Nos lacs sous la surface
Pierre Brochu et Louis-Gilles Francoeur entourés des membres de l'équipe de la Fondation Rivières, André Bélanger et Sophie Lachance

La Fondation Rivières à la COP15

À l’occasion de la COP15, les gouvernements et la société civile du monde entier se réunissent à Montréal pour adopter un cadre mondial afin de faire face à la crise de la biodiversité et assurer la protection des écosystèmes.

En collaboration avec le Collectif COP15 qui rassemble une centaine d’organisations de la société civile québécoise, la Fondation Rivières a produit des recommandations pour la lutte contre les espèces exotiques envahissantes, pour la promotion de l’accès aux berges pour la population, en plus d’organiser la projection-discussion sur le thème des lacs, de la vie qu’ils hébergent et de la dégradation de leur qualité face à l’inaction gouvernementale.

Née d’une mobilisation massive et couronnée de succès contre un projet de barrages hydroélectriques qui allait mettre en péril 36 chutes et leurs écosystèmes, la Fondation Rivières est pleinement impliquée dans la protection de la biodiversité.

Vous avez des questions?

Contactez-nous