Faites un don
Search
Fermez ce champ de recherche.
La Fondation Rivières -logo blanc
Faites un don
Search
Fermez ce champ de recherche.
Adoptez une rivière – Rivière L’Assomption

Rivière L'Assomption

Crédit photo : Axel Drainville – Flickr

Adoptez la rivière L'Assomption pour :

Votre contribution nous permet de continuer à protéger les rivières du Québec

La rivière L’Assomption prend son temps : ses sinueux détours et son lent débit invite à en faire tout autant. Mi-rurale, mi-citadine, elle traverse tant la forêt lanaudoise que les centres urbains de Joliette, L’Assomption et Repentigny. Bien que l’impact de ces villes ait longtemps affecté la qualité de son eau, sa santé se porte de mieux en mieux, tout comme ses accès à l’eau.

Connaissez-vous la rivière L'Assomption?

Nom Abénaquis

Loigan Sibo (« rivière qui montre le chemin »)

Nom Algonquin

Outaragasipi (« rivière sinueuse »)

Longueur

172 km

Source

Lac de l’Assomption (parc national du Mont-Tremblant)

Région

Lanaudière

Dénivellation totale

299 m

Débit moyen

24 m3/s

Terrain de jeu lanaudois

La L’Assomption a beau avoir un débit moyen plutôt faible, quelques sections se prêtent bien aux sports d’eau vive! Les adeptes de canot, de kayak et même de canot-camping sont servis, surtout dans les environs de Saint-Côme. Le parc régional des Chutes-Monte-à-Peine-et-des-Dalles offre aussi une expérience agréable aux abords de la rivière L’Assomption. En hiver, on peut même glisser sur la glace qui la recouvre! À L’Assomption, une patinoire s’étend sur près de 10 km sur ce cours d’eau.

« L’As-swamp-tion » n’est plus

Autrefois appelée « L’As-swamp-tion » en raison de son aspect marécageux et de sa forte odeur, ce surnom ne lui convient plus tout à fait! Si la qualité de l’eau de la rivière L’Assomption a longtemps été affectée par l’urbanisation et l’agriculture, comme la rivière Châteauguay, elle s’en tire beaucoup mieux aujourd’hui. C’est notamment grâce à l’investissement des municipalités dans les systèmes de traitement des eaux usées.

Crédit photo : Eunice Gibb

Quels sont les enjeux environnementaux?

Qualité de l'eau

L’industrie agricole constitue la pression principale à laquelle se confronte la L’Assomption. On y retrouve des contaminants issus de pesticides et de fertilisants (azote, nitrates, nitrites, phosphore, etc.). Selon le Rapport sur l’état des ressources en eau et des écosystèmes aquatiques du Québec (2020), la rivière L’Assomption dépasse fréquemment les seuils admissibles en termes de de matières en suspension et de turbidité, en plus des critères nécessaires pour la baignade. Si la qualité de l’eau n’est pas très bonne de façon générale, il existe tout de même quelques endroits qui sont protégés de cette contamination, comme le parc Léo-Jacques.

La Fondation Rivières et la Ville de L’Assomption ont collaboré sur un projet pilote en 2020 afin de détecter la contamination fécale de l’eau en temps presque réel. Ce projet visait aussi à identifier les différentes sources de contaminations sur l’ensemble de la rivière et des bassins tributaires pour la consommation de l’eau potable. Nos résultats démontrent que la contamination fécale serait davantage liée aux ouvrages d’assainissement plutôt qu’aux activités agricoles (origine bovine ou porcine).

La Fondation Rivières a fait une évaluation des ouvrages d’assainissement des eaux usées à l’échelle du bassin versant de la rivière L’Assomption et de la zone Saint-Laurent. L’objectif : identifier les problématiques d’assainissement entre 2014 et 2016 et outiller les décideurs municipaux, les groupes d’intérêt et le public grâce à un rapport détaillé.

Depuis 2020, la Fondation Rivières divulgue la liste des municipalités qui se démarquent quant à l’intensité de leurs déversements d’eaux usées dans les cours d’eau, incluant la rivière L’Assomption. Cet exercice permet de distinguer les municipalités qui ont amélioré leur situation depuis les années précédentes de celles où la situation s’est détériorée. Le palmarès sert de levier afin d’inciter les élu.e.s à apporter les correctifs nécessaires pour améliorer la santé des rivières dans lesquelles sont rejetées les eaux usées.

L’année précédente, c’était à Saint-Paul-de-l’île-aux-Noix et à Mont-Saint-Hilaire qu’avaient eu lieu ces événements de mobilisation. La baignade permet non seulement de s’adapter aux canicules de plus en plus fréquentes avec les changements climatiques : en ouvrant un site de baignade, une municipalité s’engage à y assurer la qualité de l’eau.

Est-ce que la rivière L’Assomption est baignable?

Notre étude sur la qualité de l’eau à L’Assomption démontre que la baignade est possible en été! Depuis, on peut se prélasser et se baigner à la plage du parc Léo-Jacques, ouverte en tout temps lorsque la température le permet. Cependant, la qualité de l’eau ne permet pas la baignade en aval, à la hauteur de Repentigny.

Est-ce que la rivière L’Assomption est navigable?

Oui! Découvrez les parcours canotables de la rivière L’Assomption en accédant à la carte de Canot Kayak Québec et Eau Vive Québec

Parcours canotables - Eau vive Québec et Canot Kayak Québec

Offrir un accès à l’eau pour tout le monde

Il n’y a pas si longtemps, il n’existait aucun accès à la rivière L’Assomption permettant la baignade en zone urbaine… jusqu’à ce que la Fondation Rivières se mette de la partie.

La Ville de Repentigny a mandaté la Fondation Rivières pour évaluer le potentiel de baignade sur son territoire, notamment au parc Entramis sur la rivière L’Assomption. Le potentiel s’est avéré inexistant, mais la mise en application des recommandations de la Fondation par la Ville devrait permettre d’améliorer la qualité de l’eau pour qu’on puisse un jour s’y baigner.

Deux ans plus tôt, la Fondation a confirmé le potentiel de baignade au parc Léo-Jacques à L’Assomption!

Érosion des berges

Dans les zones agricoles, il est crucial qu’il y ait un contrôle de l’érosion des berges afin d’éviter que les contaminants rejoignent la rivière. En effet, par phénomène de ruissellement, les contaminants sont captés dans la pluie et voyagent jusqu’à la rivière L’Assomption. Les berges agissent comme barrières et bloquent ce ruissellement.

Crédit photo : Gilles Croteau

Espèces envahissantes

La rivière L’Assomption est refuge pour quelques espèces envahissantes tel que le potamot crépu et la châtaigne d’eau. Ces espèces ont tendance à se propager de façon exponentielle et à détruire celles naturellement présentes dans la rivière – achigan à petite bouche, la barbotte brune, le doré jaune, etc. On retrouve même certaines espèces en situation précaire, tel que le méné à tête rose.

Aidez-nous en adoptant la rivière L'Assomption

La Fondation Rivières se mobilise sur cette rivière pour :

Donnez et rejoignez un mouvement de mobilisation important!

Reçu de charité

La Fondation Rivières émet des reçus de dons déductibles d’impôts, peu importe le montant. Un reçu vous sera envoyé par courriel au début de l’année suivant celle de votre adoption.

Faites une différence pour l'environnement

Devenez membre de la Fondation en faisant un don. Votre contribution permet à notre équipe de continuer à se mobiliser pour protéger les rivières et cours d’eau du Québec pour les générations futures. 

Vous avez une question ?

Suivez-nous

Notre numéro d’organisme de bienfaisance : 14505 9911 RR0002

Restez informé de nos actions pour la protection des rivières du Québec