Adoptez une rivière – Fleuve Saint-Laurent

Fleuve Saint-Laurent

La Fondation Rivières pose des actions concrètes pour préserver les rivières du Québec à l’état naturel, le plus possible. 

Adoptez le fleuve Saint-Laurent pour :

  • Une eau de meilleure qualité
  • Plus d’accès aux berges en zone urbaine

En cliquant sur Adoptez le fleuve, vous quittez le site internet de la Fondation Rivières pour être redirigé vers un formulaire de don sécurisé de notre partenaire Démocratik, notre gestionnaire de relation client.

Crédit photo : Jean-Eudes Dacre-Wright

Le mastodonte des rivières du Québec, le patriarche, le Grand : le fleuve Saint-Laurent. Il est là, majestueux et imposant par sa démesure, physiquement, mais aussi à notre esprit : toutes et tous en garde un souvenir précieux, entretiennent avec lui une relation spéciale. Il a inspiré une multitude d’œuvres artistiques, accueilli sur ses eaux d’innombrables navires, façonné l’aménagement du territoire comme nul autre. Existe-t-il donc un cours d’eau plus emblématique pour le Québec que le fleuve Saint-Laurent? Certainement pas!

∗ Pour une meilleure expérience et pour plus de contenu, veuillez accéder à nos portfolios sur un ordinateur.

Nom :

Abénaquis : Kchitegw (« grande rivière ») ou Moliantegok (« à la rivière de Montréal »). Innu : Wepistukujaw Sipo. Mohawk : Roiatatokenti ou Raoteniateara

Longueur

3 360 km

Source

Lac Supérieur

Région

Une dizaine!

Débit moyen

12 600 m3/s (à Québec)

Berceau du Québec

Le fleuve Saint-Laurent, c’était la route empruntée par les explorateurs, dont Jacques-Cartier qui l’a sillonné pour la première fois en 1535. C’est lui d’ailleurs qui le baptise du nom sous lequel on le connaît aujourd’hui. Le Saint-Laurent a joué un rôle indispensable dans l’histoire du Québec (peuplement, aménagement du territoire, etc.) si tant qu’en 2017, le gouvernement du Québec le désigne lieu historique.

Une biodiversité sans pareil

Le Saint-Laurent est doté d’un écosystème aquatique foisonnant. Épaulard, phoque, bélugas, rorqual bleu, etc. : Stratégies Saint-Laurent estime qu’il accueille 20 espèces de mammifères marins et près de 200 espèces de poissons! C’est sans compter toute la diversité végétale qui le compose.

Un fleuve au mille visages

Près de sa source dans les Grands Lacs, le fleuve est plus souvent qu’autrement urbain, permettant aux citadins de glisser sur ses eaux – à Montréal sur le lac Saint-Louis, à Trois-Rivières sur le lac Saint-Pierre, notamment. Plongée, planche à voile, kayak, canot, surf, planche à pagaie : en matière d’activités, il permet la totale! En remontant vers le Golfe, ses rives se dépouillent d’échangeurs routiers et de tours à condo pour faire place aux plaines vertes ou aux versants rocheux. Parsemé de phares et d’îles, le fleuve se transforme à celle d’Orléans : de là, il s’élargit et son eau douce fait tranquillement place à l’eau salée. Son estuaire s’agite dès lors sous l’effet de la Lune qui sculpte ses marées.

Adoptez le  Fleuve Saint-Laurent

Votre don permet de garder les rivières belles au naturel

En cliquant sur Adoptez le fleuve, vous quittez le site internet de la Fondation Rivières pour être redirigé vers un formulaire de don sécurisé de notre partenaire Démocratik, notre gestionnaire de relation client.

Les Enjeux

Qualité de l’eau 

La qualité de l’eau laisse à désirer dans plusieurs sections du Saint-Laurent. Plusieurs industries agricoles, par le ruissellement, contaminent le fleuve par du phosphore et de l’azote, entre autres. Dans les régions plus urbanisées, on remarque la présence de raccordements inversés, c’est-à-dire de conduites d’égouts résidentielles ou commerciales branchées au réseau pluvial. De plus, on observe plusieurs ouvrages de surverses qui débordent directement dans le fleuve. Résultat : des eaux usées non traitées sont rejetées directement dans notre joli fleuve.

La Fondation Rivières a fait une évaluation des ouvrages d’assainissement des eaux usées à l’échelle du bassin versant de la rivière Richelieu et de la zone Saint-Laurent (COVABAR) – entre Longueuil et la MRC Pierre-de-Saurel – afin d’identifier les sources de pollution d’origine municipale. Cette étude réalisée en 2017 et 2018 s’est poursuivie en 2021 pour un second mandat. La Fondation a réalisé près d’une dizaine d’études de ce genre sur des affluents du fleuve Saint-Laurent.

La Fondation Rivières a procédé à la surveillance de la qualité bactériologique de l’eau avec une technologie d’analyse rapide à la plage de Verdun, pour l’arrondissement de Verdun de la Ville de Montréal. Ce suivi terrain a été réalisé à l’été 2021 et s’est poursuivi l’année suivante.

La Fondation Rivières a étudié la qualité bactériologique de l’eau du fleuve à la hauteur de Repentigny, Saint-Joseph-de-Sorel et Sainte-Anne-de-Sorel en 2022. L’objectif : évaluer le potentiel d’y ouvrir des aires de baignade, proposer un protocole de baignade si possible.

En 2022, la Fondation Rivières a participé à l’organisation d’un Grand Splash à Trois-Rivières, à Sainte-Anne-de-Sorel, à Saint-Lambert et au Vieux-Port de Montréal. L’année précédente, c’était à Trois-Rivières, à Lachine, au Vieux-Port de Montréal et à Québec, où enfin, un bain portuaire a été aménagé! Si la baignade permet de s’adapter aux canicules de plus en plus fréquentes avec les changements climatiques, elle permet aussi d’assurer la qualité de l’eau : pour ouvrir un site de baignade, une municipalité doit s’engager à y assurer sa qualité!

Fondation Rivières a déposé un mémoire à l’Agence d’évaluation d’impact du Canada en 2021, dans lequel elle formule des recommandations favorables à la tenue d’une évaluation régionale fédérale sur le Saint-Laurent. Cette étude a pour objectif de mieux cerner les impacts cumulatifs de la pollution sur le fleuve.

Le déversement des eaux usées de la Ville de Montréal en 2015 a soulevé les passions, incluant à la Fondation Rivières, qui a questionné la procédure utilisée et les délais indus. Des recommandations ont été transmises à Environnement Canada et à son comité d’expert.e.s. Les actions de la Fondation, fortement médiatisées, ont permis de réduire la durée et le volume d’eaux usées déversées sans traitement.

Or, même en temps « normal », des déversements ont lieu partout au Québec. Fondation Rivières a développé, dès 2020, un outil permettant de divulguer la liste des municipalités qui se démarquent quant à l’intensité de leurs déversements d’eaux usées dans les cours d’eau, incluant le fleuve Saint-Laurent. En effet, considérant que les plus grandes villes du Québec sont établies près du fleuve et que les rivières y terminent leur course, d’énormes quantités y sont rejetées. Cet exercice permet de distinguer les municipalités qui ont amélioré leur situation depuis les années précédentes de celles où la situation s’est détériorée. Le palmarès sert de levier afin d’inciter les élu.e.s à apporter les correctifs nécessaires pour améliorer la santé des rivières dans lesquelles sont rejetées les eaux usées.

Peut-on se baigner dans le fleuve Saint-Laurent? 

Considérant la superficie des rives du Saint-Laurent, il existe certes plusieurs accès à l’eau permettant de se baigner gratuitement et en toute sécurité. Dans les environs de Montréal, il est possible de se baigner au parc-nature du Cap-Saint-Jacques, au parc-nature du Bois-de-L’Île-Bizard et à la  plage de Verdun. Plus à l’Est, à la plage de Berthier-sur-Mer, à la plage de Notre-Dame-du-Portage et bien d’autres…

Offrir un accès à l’eau pour tout le monde

Le Saint-Laurent a beau être grand, son accès pour s’y baigner reste limité en zone urbaine. Si le fort débit de l’eau empêche parfois la baignade, c’est aussi le manque d’aménagement, la privatisation des berges ou de volonté politique qui l’entrave.

La Fondation Rivières a étudié la qualité bactériologique de l’eau du fleuve à la hauteur de Repentigny, Saint-Joseph-de-Sorel et Sainte-Anne-de-Sorel en 2022. L’objectif : évaluer le potentiel d’y ouvrir des aires de baignade, proposer un protocole de baignade si possible.

En 2022, la Fondation Rivières a participé à l’organisation d’un Grand Splash à Trois-Rivières, à Sainte-Anne-de-Sorel, à Saint-Lambert et au Vieux-Port de Montréal. L’année précédente, c’était à Trois-Rivières, à Lachine, au Vieux-Port de Montréal et à Québec, où enfin, un bain portuaire a été aménagé! Si la baignade permet de s’adapter aux canicules de plus en plus fréquentes avec les changements climatiques, elle permet aussi d’assurer la qualité de l’eau : pour ouvrir un site de baignade, une municipalité doit s’engager à y assurer sa qualité!

Perte de biodiversité

Suite à l’introduction du gobie à taches noires dans le fleuve Saint-Laurent il y a environ 30 ans, l’espèce est devenue envahissante. C’est aussi le cas de nombreuses plantes aquatiques, tel que le roseau commun (phragmites australis). Puis, les populations de bélugas du Saint-Laurent déclinent dangereusement, au point que l’espèce est aujourd’hui en voie d’extinction. Ce déclin est étroitement lié aux changements climatiques et à la présence de contaminants dans l’eau.

Érosion des berges

Le fleuve a toujours été une voie de navigation importante. Les vagues générées par les embarcations amplifient l’érosion des berges, ce qui rend les terrains en bordure du fleuve vulnérables aux glissements de terrain. La qualité de l’eau est dès lors plus à risque d’être affectée par le ruissellement de contaminants.

Crédit photo : Les Flâneurs

Aidez-nous en adoptant le fleuve Saint-Laurent

La Fondation Rivières pose des actions concrètes pour préserver les rivières du Québec à l’état naturel, le plus possible. 

Adoptez le fleuve Saint-Laurent pour :

  • Une eau de meilleure qualité
  • Plus d’accès aux berges en zone urbaine
7 

Personnes ont adopté cette rivière

En cliquant sur Adoptez le fleuve, vous quittez le site internet de la Fondation Rivières pour être redirigé vers un formulaire de don sécurisé de notre partenaire Démocratik, notre gestionnaire de relation client.

Reçu de charité –  Nouveau! La Fondation Rivières émet des reçus de dons déductibles d’impôts, peu importe le montant. Un reçu vous sera envoyé par courriel au début de l’année 2023.

Les organisations qui s'impliquent sur le terrain avec nous 

Ainsi que le Comité Lambertois pour l’accès au fleuve

Le fleuve Saint-Laurent a été adopté par 

Partagez le fleuve Saint-Laurent