La Fondation Rivières -logo blanc
Faites un don
Search
Fermez ce champ de recherche.
Adoptez une rivière – Rivière des Outaouais

Rivière des Outaouais

Crédit photo : François Haché

Adoptez la rivière des Outaouais pour :

  • Une eau de meilleure qualité

Contribuez financièrement à nos actions avec Adoptez une rivière

La rivière des Outaouais n’a peut-être pas l’envergure du fleuve Saint-Laurent, mais sa puissance et l’importance de son bassin versant (plus grand encore que l’État de New-York!) la hisse au deuxième rang des cours d’eau en importance au Québec. Elle a vu naître la Nouvelle-France, l’effervescence de la traite de fourrure et bien d’autres moments clés. C’est donc sans surprise que le gouvernement du Québec l’a désignée lieu historique en 2017. La rivière des Outaouais est une doyenne qui n’a rien perdu de sa fougue.

Nom Algonquin

Kitchisipi (« grande rivière »)

Longueur

1 271 km

Source

Lac des Outaouais

Région

Outaouais

Débit moyen

2 123 m3/s (à Carillon)

Dénivellation totale

408 m

La route des Explorateurs

Plusieurs explorateurs ont navigué sur les eaux de la rivière des Outaouais dès le début du 17e siècle, incluant Radisson, Alexander Mackenzie et Samuel de Champlain. Aujourd’hui, le ministère du Tourisme du Québec propose d’arpenter la route des Explorateurs, qui longe la rivière des Outaouais, pour retracer leurs pèlerinages! Cet important axe de commerce de fourrures – avec les Outaoüacs, desquels la rivière tire son nom – a modelé le Québec tel qu’on le connaît aujourd’hui.

Eau vive à ne plus finir

La puissance de la rivière des Outaouais est un couteau à double tranchant : on tire profit de son débit avec des barrages, alors qu’on tente de contenir ses agitations au printemps, lorsqu’elle inonde le rivage. D’ailleurs, les Rapides-des-Quinze ont été épargnées par un projet de construction d’une centrale hydroélectrique en 2001 grâce à l’opération Adoptez une rivière!

Chose certaine, c’est la force de ses rapides qui en fait une destination de choix pour ceux et celles qui raffolent de l’eau vive! Le chenal du Rocher fendu est d’ailleurs reconnu pour être l’un des meilleurs endroits de l’est du continent où pratiquer des sports d’eau vive, dont le rafting.

Crédit photo : Jamie McCaffrey

Quels sont les enjeux de la rivière des Outaouais?

Glissements de terrain

La majeure partie des terres de la région de l’Outaouais sont de caractère argileux, ce qui accroît fortement les risques liés aux glissements de terrain en bordure de rivière. Le problème avec les glissements de terrain, c’est qu’en plus de causer des bris matériels considérables, ils contribuent aussi à diminuer la qualité de l’eau en raison d’une entrée importante, ponctuelle et rapide de matière en suspension dans la rivière. La situation géographique de la ville de Gatineau, qui est encerclée par la rivière des Outaouais et la rivière Gatineau, augmente sa vulnérabilité. Plusieurs glissements de terrain y ont été constatés ces dernières années.

Érosion des berges

Comme pour beaucoup de rivières au Québec, l’aménagement d’installations pour les activités humaines qui se déroulent en bordure de la rivière des Outaouais entraîne une détérioration de la qualité de l’eau et des habitats associés à ce cours d’eau. Que ce soient les escaliers menant à la rivière, les débarcadères, l’artificialisation des sols ou l’enrochement, plusieurs installations peuvent accentuer l’érosion des berges, alors que ces dernières sont essentielles à la régularisation du débit, à la température de l’eau, à la création d’habitats pour la faune et la flore et à la valorisation des activités récréatives.

Qualité de l’eau

La mise en place de programmes d’assainissement dans les années 1980 et 1990 a nettement amélioré la qualité de l’eau de la rivière des Outaouais, qui est maintenant reconnue comme bonne ou satisfaisante dans son ensemble. C’est entre autres le fort débit de la rivière et la mise en place croissante, par les municipalités riveraines, d’usines d’épuration, qui ont contribué à la maintenir en bonne santé.

L’organisme Garde-rivière des Outaouais – Ottawa Riverkeeper a demandé à la Fondation Rivières d’évaluer la performance des systèmes d’assainissement municipaux répartis dans cinq bassins versants alimentant la rivière des Outaouais, principalement sur les rivières Gatineau, du Lièvre et du Nord. Grâce à cette analyse réalisée en 2021, l’organisme Garde-rivière des Outaouais sera mieux outillé pour sensibiliser les élu.e.s aux enjeux d’eaux usées et pour les accompagner dans la mise en place de solutions!

Depuis 2020, la Fondation Rivières divulgue la liste des municipalités qui se démarquent quant à l’intensité de leurs déversements d’eaux usées dans les cours d’eau, incluant la rivière des Outaouais. Cet exercice permet de distinguer les municipalités qui ont amélioré leur situation depuis les années précédentes de celles où la situation s’est détériorée. Le palmarès sert de levier afin d’inciter les élu.e.s à apporter les correctifs nécessaires pour améliorer la santé des rivières dans lesquelles sont rejetées les eaux usées.

Peut-on se baigner dans la rivière des Outaouais? 

La Ville d’Ottawa assure un suivi de la qualité de l’eau aux plages Britannia et de l’île Petrie. En été, elles sont surveillées et sans frais d’accès. Du côté de Gatineau, même situation pour les plages du parc des Cèdres et du parc Moussette. En amont, il y a les plages Burkes Road, Lamure, Pine Point, Braeside, Arnprior et Petawawa Point. Certain.e.s vont jusqu’à s’y baigner l’hiver, près d’Ottawa, en creusant des trous dans la glace! Bref, on ne manque pas d’options pour se baigner dans la rivière des Outaouais.

Gestion des déchets radioactifs de Chalk River

Le projet d’usine de gestion des déchets nucléaires aux laboratoires de Chalk River préoccupe plusieurs acteurs, notamment l’organisme Garde-Rivière des Outaouais (Ottawa Riverkeeper). La mise en place non optimale de ce centre pourrait avoir de grandes conséquences sur les cours d’eau avoisinants (dont la rivière des Outaouais), les écosystèmes et sur la sécurité de public.

En avril 2022, Garde-Rivière des Outaouais a présenté une série de recommandations à la Commission canadienne de la sécurité nucléaire – l’organisme chargé de la réglementation de l’usine – sur son emplacement, la réglementation, la supervision ainsi que la consultation des communautés autochtones. Si le projet va de l’avant, de nombreuses mesures devront être mises en place pour assurer la protection de l’environnement, du public… et de la rivière.

Crédit photo : Jamie McCaffrey

Aidez-nous en adoptant la rivière des Outaouais

La Fondation Rivières se mobilise pour :

  • Une eau de meilleure qualité

Rejoignez un mouvement de mobilisation important!

Reçu de charité

La Fondation Rivières émet des reçus de dons déductibles d’impôts, peu importe le montant. Un reçu vous sera envoyé par courriel au début de l’année suivant celle de votre adoption.

Logo - Fondation Rivières - J'aime fondation rivières

Les organisations qui s'impliquent sur le terrain

La rivière des Outaouais a été adoptée par :

Faites une différence pour l'environnement

Devenez membre de la Fondation en faisant un don. Votre contribution permet à notre équipe de continuer à se mobiliser pour protéger les rivières et cours d’eau du Québec pour les générations futures. 

Vous avez une question ?

Suivez-nous

Notre numéro d’organisme de bienfaisance : 14505 9911 RR0002

Restez informé de nos actions pour la protection des rivières du Québec