La Fondation Rivières -logo blanc
Faites un don
Search
Fermez ce champ de recherche.

Projet de loi sur l’encadrement des énergies propres : près de deux cent signataires de la société civile s’unissent et livrent un Manifeste pour un avenir énergétique juste et viable

Manifeste pour un avenir énergétique juste-et-viable_foncé_14 revendications_énergies propres

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
POUR DIFFUSION LE MERCREDI 30 NOVEMBRE 10H

Montréal, le 30 novembre 2023 – En vue du dépôt de projets de loi visant à moderniser le secteur de l’énergie, la Loi sur Hydro-Québec et la Loi sur la Régie de l’énergie, prévu dans les prochaines semaines, une centaine de groupes citoyens, écologistes, syndicaux, communautaires, ainsi qu’environ quatre-vingt-dix scientifiques, professionnel.les, spécialistes et personnalités publiques de divers horizons s’unissent et présentent 14 revendications au gouvernement du Québec dans leur Manifeste pour un avenir énergétique juste et viable.

Les signataires dénoncent le manque de dialogue social, de vision et de planification dans le secteur énergétique. Ils et elles insistent sur les conséquences désastreuses sur le territoire, sur notre capacité à fournir une énergie abordable à la population et à électrifier l’économie que pourrait engendrer le bradage des térawattheures (TWh) d’énergie « propre » et à bas coût par le ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie pour attirer des entreprises étrangères énergivores.

14 revendications

Le Manifeste appelle à une énergie publique sous contrôle démocratique; à un débat sur l’énergie au Québec (suite aux consultations publiques bâclées menées à l’été 2023); à une nouvelle politique énergétique au Québec; à une planification intégrée des ressources; à des mesures qui favorisent la réduction des demandes en énergie; à des plans contraignants visant une sortie graduelle et prévisible, mais rapide, des énergies fossiles; à la sauvegarde et au renforcement des pouvoirs de la Régie de l’énergie; à la protection du territoire; à la reconnaissance des droits des peuples autochtones et au consentement des populations locales; s’oppose au principe du pollueur-payé; s’oppose à la privatisation totale ou partielle d’Hydro-Québec; demande une transition juste pour les travailleurs et travailleuses et d’éviter une augmentation des tarifs d’électricité qui accentuerait la précarité et risquerait de ralentir la transition énergétique.

« Face aux menaces qui pèsent sur notre avenir énergétique, nous sommes prêt·es à intensifier notre mobilisation pour mettre davantage de pression sur les titulaires de charges publiques. Nous sommes déterminé·es à faire entendre nos voix et à exiger un cadre législatif qui sera adapté au contexte actuel et futur. Ensemble, nous travaillerons sans relâche pour défendre un avenir viable, basé sur des choix énergétiques cohérents et démocratiques. » – Extrait du manifeste

Pour plus de citations, consultez le dossier de presse complet.

Le manifeste est le résultat de plusieurs mois de recherche, d’échanges et d’efforts de concertation. Il est disponible au avenirenergetique.org.

– 30 –

Pour plus d’informations ou pour obtenir des entretiens avec les signataires du communiqué, veuillez contacter :

Mélanie Busby
Responsable de la vie associative
Front commun pour la transition énergétique
(514) 233-8941
melanie.busby@pourlatransitionenergetique.org

Faites une différence pour l'environnement

Devenez membre de la Fondation en faisant un don. Votre contribution permet à notre équipe de continuer à se mobiliser pour protéger les rivières et cours d’eau du Québec pour les générations futures. 

Vous avez une question ?

Suivez-nous

Notre numéro d’organisme de bienfaisance : 14505 9911 RR0002

Restez informés de nos actions pour la protection des rivières du Québec