Fondation Rivières logo blanc

Faites un don

Projet de centrale hydroélectrique sur la rivière Jacques-Cartier à Shannon – Assujettissement à des audiences publiques

Rivière Jacques-Cartier

Montréal, le 22 février 2011
TRANSMISSION PAR COURRIEL

Monsieur Pierre Arcand, Ministre
Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs
Édifice Marie-Guyart, 30e étage
675, boulevard René-Lévesque Est
Québec (Québec) G1R 5V7

Objet : Projet de centrale hydroélectrique sur la rivière Jacques-Cartier à Shannon – Assujettissement à des audiences publiques

Monsieur le Ministre,

La municipalité de Shannon réalise actuellement différentes études d’ingénierie afin de construire une centrale de 3,3 mégawatts sur la rivière Jacques-Cartier. Comme le projet est en deçà du seuil de 5 mégawatts à partir duquel des audiences publiques devraient être tenues, la Direction des évaluations environnementales n’a pas été sollicitée pour commenter le projet en question.

Or, nous avons constaté, sur un plan produit par la firme BPR en décembre 2010 (plan « Courbes topographiques et bathymétriques » ci-joint), que la « zone inondée projetée » s’étendra jusqu’à la rue Dugas, soit près d’un kilomètre en amont. L’ensemble de la superficie du plan d’eau excèdera ainsi 50 000 mètres carrés, un autre seuil d’assujettissement à des audiences publiques.

Nous en avons informé la Direction régionale de la Capitale-Nationale mais le dossier ne sera  examiné qu’à la réception d’une demande de certificat d’autorisation en vue de la construction et comprenant les plans et les devis détaillés. Nous jugeons cette procédure inefficace puisqu’elle risque de coûter cher aux citoyens avec d’importantes dépenses dans un projet pouvant être refusé ou modifié.

En conséquence, nous vous demandons de mandater la Direction des évaluations environnementales au dossier avant que le règlement d’emprunt soit adopté le 7 mars prochain et les plans détaillés produits. Les autres enjeux devraient aussi être évalués : la ressource saumon, la pratique des activités de canot et kayak, la préservation de la culture et des paysages ainsi que la présence de sols contaminés.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Maryse Pallascio, vice-présidente

cc. Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec

Photo : Radio-Canada/Coralie Mensa

Faites une différence

Découvrez comment prendre action pour la protection des rivières et cours d’eau du Québec en vous inscrivant à notre infolettre. 

Suivez-nous

Notre numéro d’organisme de bienfaisance : 14505 9911 RR0002

Suivi qualité de l'eau et dépistage dans la rivière du Nord (2021)

Faites un don pour protéger les rivières et les cours d'eau du Québec

La Fondation Rivières et une organisation a but non lucrative qui voit à la préservation, la restauration et la mise en valeur du caractère naturel et écologique des rivières.