Fondation Rivières logo blanc

Gaspésie Sud Évaluation des systèmes de traitement des eaux usées

Nos projets

Rivière Bonaventure. Crédit : Conseil de l’Eau Gaspésie Sud (CEGS)

Algues dans les estuaires de la baie des Chaleurs : les rejets d’eaux usées en cause?

Au Conseil de l’Eau Gaspésie Sud (CEGS), on s’inquiète depuis quelques années de la prolifération d’algues, notamment dans l’estuaire de la rivière Bonaventure. Et si les rejets des stations municipales de traitement des eaux usées contribuaient au problème?

Le CEGS s’est tourné vers Fondation Rivières afin de dresser un état de la situation. Le projet visait à évaluer la performance des systèmes municipaux de traitement des eaux usées sur son territoire entre 2017 et 2020 et à produire un rapport synthèse destiné aux décideurs municipaux, aux groupes d’intérêt et au public.

Tableau zone d'étude

Zone d’étude des ouvrages municipaux de traitement des eaux usées du sud de la péninsule gaspésienne

Services

Interprétation de schémas et de données de suivi

Entretiens téléphoniques avec de nombreux services d’assainissement des eaux

Production d’un tableau synthèse des pistes d’actions suggérées

partenaires

Carleton-sur-Mer

Maria

New Richmond

Caplan

Saint-Siméon (Bonaventure)

Percé

Grande-Rivière

Chandler

Port-Daniel-Gascons

Hope

Bonaventure

Méthodologie

0
Stations d'épuration
0
Ouvrages de surverse
0
Priorités d'action

Les données brutes du Suivi des ouvrages municipaux d’assainissement des eaux usées (SOMAEU) 2017-2019 ont été obtenues auprès du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Les 14 stations d’épurations et leur réseau ont été répartis parmi 3 zones d’étude selon la sensibilité de leur milieu récepteur (voir la carte). Une évaluation a ensuite été réalisée sur la base de deux grands volets : la performance des stations d’épuration et la performance des réseaux et ouvrages de surverse.

Les exploitant.e.s ou les directeurs et directrices des travaux publics responsables des systèmes de traitement des eaux usées ont d’abord reçu une fiche descriptive présentant les données recueillies et résumant les principaux enjeux liés à la performance de leur système d’assainissement. Ces personnes ont ensuite été sollicitées pour remplir un questionnaire sur les améliorations planifiées et les travaux récents effectués tant sur le réseau qu’en station. Nous avons ensuite procédé à des appels par vidéoconférence afin d’aller plus en profondeur dans la compréhension du fonctionnement des ouvrages et l’élaboration de solutions potentielles aux problèmes identifiés dans les étapes précédentes de la consultation.

Durée de l'étude

L’évaluation des systèmes de traitement des eaux usées s’est déroulée entre les mois de janvier et novembre 2021.

CONSTATS

Deux municipalités n’ont toujours pas de station de traitement

Il y a une fréquence de débordements élevée à grave pour 6 des réseaux sanitaires étudiés.

Trois stations rejetant leurs eaux usées dans des rivières à saumon n’ont pas d’exigence de rejet en phosphore.

Face à ces constats, la Fondation recommande l’implantation d’exigences de rejet en phosphore pour les stations rejetant des eaux usées dans les rivières à saumons afin de limiter l’apparition d’algues, une construction rapide des stations de traitement de Caplan et Chandler (Newport) pour que cesse le rejet en continu d’eaux usées non traitées dans la Baie-des-Chaleurs et la réduction des débordements d’eaux usées afin de permettre la réouverture des secteurs de récolte de mollusques. Cela dit, le soutien du MELCC est primordial pour que les municipalités puissent y arriver.

Le MELCC doit consacrer davantage de moyens et de ressources aux municipalités du sud de la péninsule gaspésienne dans la gestion des eaux usées.

Outiller les municipalités et sensibiliser le public

La divulgation des résultats a eu une importante couverture médiatique, ce qui a permis d’interpeller le MELCC à agir rapidement. Parallèlement, le CEGS a pris les moyens nécessaires pour sensibiliser la population quant aux comportements à adopter pour réduire les déversements d’eaux usées : pose d’affiches dans les commerces pour informer des dommages causés par les lingettes jetables et capsules diffusées à la radio pour pour rappeler l’importance du débranchement des gouttières et des drains de fondation.

Pour aller plus loin

consultez nos mandats similaires