Fondation Rivières logo blanc

Bassin versant de la baie Missisquoi Évaluation des systèmes de traitement des eaux usées

Nos projets

Mieux comprendre comment les eaux usées affectent la qualité de l’eau du bassin versant de la baie Missisquoi

Afin d’appuyer l’Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi (OBVBM) dans la mise à jour de son Plan directeur de l’eau, Fondation Rivières a réalisé une évaluation de performance des systèmes municipaux de traitement des eaux usées dans ce bassin versant. Les objectifs : identifier les problématiques d’assainissement entre 2014 et 2018 et produire un rapport synthèse destiné aux décideurs municipaux, aux groupes d’intérêt et au public. Du soutien a aussi été apporté afin de cibler des lieux d’interventions pour un projet de mise en place d’infrastructures vertes.

Carte OBVBM Eau potable PDE

Zone d’étude des ouvrages municipaux de traitement des eaux usées du bassin versant de la baie Missisquoi. 

Photo tirée du plan directeur de l’eau (PDE), 2015

Services

État de situation

•  Compilation des données Système de suivi des ouvrages municipaux d’assainissement des eaux (SOMAE) 

•  Interprétation de schémas et de données de suivi

Diagnostic et plan d’action

• Entretiens téléphoniques avec de nombreux services d’assainissement des eaux

• Production d’un tableau synthèse des pistes d’actions suggérées

Méthodologie

0
Stations d'épuration
0
Ouvrages de surverse
0
Recommandations

Les données brutes du Suivi des ouvrages municipaux d’assainissement des eaux usées (SOMAEU) 2017-2019 ont été obtenues auprès du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Sur les 11 stations présentes sur le territoire d’étude, les exploitants de neuf d’entre elles ont participé à un entretien téléphonique (82 % de participation). Les 3 zones d’étude correspondent aux sous-bassins versants des rivières aux Brochets et Missisquoi ainsi qu’à celui de la baie Missisquoi. Le diagnostic de performance se décline en deux grands volets : la performance des stations d’épuration et la performance des réseaux et des ouvrages de surverse.

Durée de l'étude

L’évaluation des systèmes de traitement des eaux usées a été réalisé en deux phases :

Phase 1 – Évaluation de la période 2014-2016 : le projet s’est échelonné d’août 2018 à janvier 2019.

Phase 2 – Retour sur les recommandations de la phase 1 et évaluation de la période 2016-2018 : le projet s’est échelonné de mars 2019 à avril 2020.

CONSTATS

Près de la moitié des stations étudiées présentent des performances de traitement d’eaux usées préoccupantes.

Quatre des 11 réseaux étudiés ont besoin d’améliorer leurs performances, notamment à travers une meilleure gestion des eaux pluviales.

Il y a eu une diminution marquée (30 %) des charges en phosphore rejetées dans le bassin versant entre 2016 et 2018.

Des investissements sont nécessaires pour maintenir la qualité de l’eau dans le bassin versant de la baie Missisquoi. Ils doivent être octroyés selon une logique de priorisation à l’échelle de l’ensemble du bassin versant.

Pour aller plus loin

consultez nos mandats similaires