Partis politiques face au défi écologique : le bilan des engagements

La coalition non partisane regroupant l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA), la Coalition québécoise pour une gestion responsable de l’eau EAU SECOURS! , la Fondation Rivières, Greenpeace, Nature Québec, Québec meilleure mine (CQMM) et le Réseau québécois des groupes écologistes accorde une note d’échec en environnement pour quatre des six partis en lice.

Le bulletin de notes d’évaluation des plateformes en environnement publié aujourd’hui montre que le PQ (73%) est le seul des trois grands partis à avoir une note décente. Chez les partis émergents, QS (83%) obtient une très bonne note. Bien qu’ils aient plusieurs propositions intéressantes, les plateformes et programmes d’ON (50%) et du PV (42%) sont incomplètes à plusieurs égards. Le PLQ (33%) a de longs devoirs à faire pour ramener l’environnement au coeur de ses priorités alors que la CAQ (31%) ne propose toujours pas de solutions concrètes permettant de s’attaquer aux défis écologiques du 21ème siècle.

Lire le communiqué de presse

Consulter l’évaluation des partis face aux enjeux écologique. À noter la participation de la Fondation Rivières au dossier de la gestion de l’eau aux pages 11 et 12 de l’analyse.

Voir l’annexe comportant des extraits des programmes des partis pour la campagne Québec 2012

Vous êtes invités à utiliser ce bulletin de notes pour éclairer vos choix lors du scrutin du 4 septembre 2012 !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *