La Fondation

Historique

Historique de Fondation Rivières

Hydroélectricité

Des projets de petites centrales hydroélectriques précurseurs à la création de Fondation Rivières

Dans les années 1990, le gouvernement libéral ordonne à Hydro-Québec de procéder à des appels d’offres auprès de producteurs privés pour la construction de petites centrales hydroélectriques (25 MW et moins) sur les rivières du Québec. Sous couvert de développement économique régional, on permet que 53 contrats d’achats d’électricité soient attribués sans un contrôle étatique suffisant. En 1994, l’ingénieur Alain Saladzius, aujourd’hui président de Fondation Rivières, est en contact étroit avec la Sûreté du Québec et le ministre de l’Énergie du nouveau gouvernement provincial pour faire la lumière sur la situation. La commission d’enquête publique Doyon livre un rapport troublant en 1997.

1994

Québec

Organisation

Naissance de Fondation Rivières

Hydro-Québec porte toujours son intérêt sur des projets de petites centrales pour préserver son expertise en construction de barrages hydroélectriques par le maintien d’emplois. De nombreux artistes, personnalités publiques, comités de citoyens et groupes d’intérêts se mobilisent pour se porter à la défense des rivières au moment du dépôt de 36 projets de petites centrales par le gouvernement. L’initiative Adoptez une rivière prend forme, suite à quoi Fondation Rivières voit le jour. La Fondation est cofondée par Alain Saladzius, Roy Dupuis, toujours porte-parole, et Michel Gauthier. L’organisation est animée par la conviction profonde qu’il faut développer des alternatives à la production hydroélectrique.

2002

Montréal, Québec

Mobilisation

Descente de la rivière Magpie

Un projet de barrage hydroélectrique privé risque d’affecter l’intégrité de la rivière Magpie. Fondation Rivières organise une expédition de reconnaissance le long de la rivière pour promouvoir son attrait éco touristique, en collaboration avec la Société pour la Nature et les Parcs au Canada (SNAP), l’Union Québécoise pour la Conservation de la Nature, Greenpeace et Earth River. Robert F. Kennedy Jr. se joint au groupe afin de mettre en évidence l’intérêt mondial de ce joyau naturel. À noter que la Magpie obtient un statut juridique de protection en 2001, à la suite d’une démarche conjointe de la MRC, des communautés Innus et de la SNAP.

2004

Rivière Magpie, Côte-Nord du Québec

Financement

Aide financière d'organismes religieux

Fondation Rivières doit en grande partie sa survie au soutien de la Conférence religieuse canadienne, section Québec. Depuis 2008, le comité de priorité dans les dons recommande à ses membres d’appuyer Fondation Rivières dans sa mission. Ceux-ci choisissent de devenir partenaire du travail pour ses valeurs de solidarité et d’entraide, et du fait que la Fondation dénonce les injustices, brise les murs de l’individualisme et stimule la générosité.

2008

Montréal, Québec

Mobilisation

Campagne avec Énergie

Onze artistes livrent un message de mobilisation pour que le Québec effectue le virage énergétique vert du 21e siècle. Des innovations des années 1960 dans le domaine de l'énergie, notamment la nationalisation de l'électricité, jusqu’à la biodiversité, cette série de capsules vidéos réalisées en collaboration avec Nature Québec, sensibilise la population à repenser nos façons de faire, basé sur la science et sur ce qui se fait également de par le monde.

2009

Montréal, Québec

Mobilisation

Construction d’une petite centrale hydroélectrique sur la chute Ouiatchouane

Fondation Rivières mène une lutte importante avec des citoyen.ne.s contre le harnachement de la chute Ouiatchouane, au cœur du village historique de Val-Jalbert. Bénéficiant de subventions considérables d’Hydro-Québec, la MRC et le Conseil innu de Mashteuiatsh y voient une opportunité de financement pour leurs activités. Aujourd’hui, la chute coule uniquement le jour, en été, alors que le site est ouvert aux visiteurs. Bien que ce projet ait abouti, Fondation Rivières continue d'œuvrer dans la lutte contre les menaces injustifiables à l’intégrité des rivières.

2012

Val-Jalbert, Québec

Organisation

Qualité de l’eau : un enjeu à défendre

La Fondation procède à une réorientation stratégique. Après réévaluation des enjeux et des objectifs, il est entendu qu’elle misera dorénavant davantage sur la qualité de l’eau, secteur dans lequel elle possède une expertise crédible et reconnue. Fondation Rivières collabore dès lors avec les organismes de bassins versants (OBV) et les municipalités pour leur offrir des services en matière de qualité de l’eau.

2015

Montréal, Québec

Enjeux

Flushgate de Montréal

L’attention médiatique autour du Flushgate de Montréal éveille l’intérêt du public envers les enjeux de surverses des eaux usées et permet à Fondation Rivières de mettre à profit son expertise sur le sujet. La Fondation questionne la procédure utilisée par la Ville et les délais indus en plus de formuler des recommandations à Environnement Canada et à son comité d’expert.e.s. Son implication permet somme toute de réduire la durée et donc le volume d’eaux usées déversées sans traitement.

2015

Montréal, Québec

Mobilisation

Grand Splash

Fondation Rivières devient l’organisateur principal de l’événement annuel Grand Splash, après avoir co-organisé l’édition précédente au Vieux-Port de Montréal. Cette initiative vise à sensibiliser le public et les élu.e.s municipaux à l’importance d’aménager des accès publics à la baignade sur les cours d’eau et aussi, d’assurer la qualité de l’eau.

2019

Montréal, Québec

Enjeux

Déversements d’eaux usées : dévoilement du triste palmarès des municipalités

Tous les jours, des quantités importantes d’eaux usées sont rejetées dans les rivières du Québec faute de pouvoir être traitées par les systèmes d’assainissement municipaux. Avec l’aide des étudiants du programme de journalisme de l’UQAM, Fondation Rivières développe une carte interactive indiquant, entre autres, l’indice d’intensité des débordements. La Fondation rend ainsi public le triste palmarès des 50 municipalités qui se démarquent quant aux déversements d’eaux usées en 2019.

2020

Montréal, Québec

Mobilisation

Première édition de La semaine du Grand Splash

L’événement mobilisateur Grand Splash devient La semaine du Grand Splash. Dix événements pour revendiquer l’accès aux cours d’eau se tiennent à travers la province. Sous la présidence d’honneur de Salomé Corbo, La semaine du Grand Splash rassemble près de 300 participant.e.s, malgré la pandémie, en plus de remporter le concours Prix Eco Impact de la Communauté.

2021

Montréal, Québec