La Fondation Rivières -logo blanc
Faites un don
Search
Fermez ce champ de recherche.

Baignade à Montréal : Comment rendre le fleuve accessible au centre-ville?

Grand Splash 2023 - Centre-ville de Montréal - Baignade à Montréal - Fondation Rivières

Le projet de baignade à Montréal, au cœur du centre-ville, est un rêve né en 2003 de citoyennes et citoyens engagés, soutenus par le Jour de la Terre. Aujourd’hui, l’événement du Grand Splash est une occasion de relancer ce rêve. Mais à part sauter à l’eau de façon symbolique pour dire aux élu.e.s qu’on souhaite avoir un accès public au fleuve Saint-Laurent pour se baigner à Montréal, qu’est-ce qu’on peut faire le reste de l’année en tant que citoyen.ne engagé.e?

L’important, c’est de s’adresser aux principaux concernés, c’est-à-dire à la Société du Vieux-Port de Montréal, à la Ville de Montréal, au provincial et au fédéral, pour leur partager votre avis. Voici comment.

Signifiez votre intérêt pour la baignade à la Société du Vieux-Port

La Société du Vieux-Port appartient à la Société Immobilière du Canada (SIC). C’est ce groupe qui a le gros bout du bâton et qui continue de dire que l’espace est destiné à la navigation. Cela dit, la mission du Vieux-Port est de « développer, gérer et animer un vaste site récréotouristique et culturel urbain ». L’offre de baignade à Montréal s’arrimerait si bien avec cette mission! Et si le Port de Québec a fait de la place au bassin Louise, pourquoi pas celui de Montréal?

Vous pouvez faire comme nous et écrire directement à la SIC pour les inciter à faire preuve de vision! Contactez Pierre-Marc Mongeau, vice-président de la SIC.

S’insérer dans les rouages municipaux

Le projet de baignade à Montréal, plus précisément celui du bain portuaire, fait partie du plan stratégique Nature et Sports de la Ville de Montréal, mais n’apparaît pas au budget. Le conseil municipal le re-votera en novembre. D’ici là, il y a plusieurs moyens de dire aux élu.e.s que vous souhaitez vous baigner au centre-ville de Montréal.

Pousser le projet via les consultations publiques de la nouvelle stratégie montréalaise de l'eau

Présidée par la commission sur l’eau, l’environnement et les grands parcs, les consultations publiques en vue de la nouvelle stratégie montréalaise de l’eau est une voie de faire valoir le projet d’accès au fleuve Saint-Laurent au centre-ville. En effet, l’accès à l’eau permet de mieux s’adapter face aux changements climatiques, l’une des axes de la consultation. C’est Julie Roy qui la préside. Elle est l’une des deux représentantes de la Ville qui est venue sauter au Grand Splash le 30 juin dernier. 

Il y a diverses façons de participer : par sondage, par court commentaire ou par un dépôt d’avis ou de mémoire.

Les dates clés pour le dépôt des avis et mémoires

  • 24 août 2023 : séance d’information. Pas besoin de quelconque préparation. On s’y présente pour comprendre les étapes préalables à la nouvelle mouture de la stratégie et poser des questions. Au terme de cette séance, vous serez outillé pour partager votre opinion dans le format attendu.
  • 27 septembre 2023 : date limite de dépôt des avis. C’est donc le moment maximal pour faire parvenir votre opinion par écrit à la Ville.
  • Semaine du 2 octobre 2023 : audiences publiques. Ce sera le moment de vous faire entendre en présentant votre avis, préalablement déposé, devant les élu.e.s.

Conseil d’arrondissement de Ville-Marie

Puisque le Vieux-Port se situe dans l’arrondissement de Ville-Marie, vous pouvez vous présenter au Conseil d’arrondissement pour partager votre souhait d’obtenir un bain portuaire. Le conseil est composé de la mairesse d’arrondissement (Valérie Plante qui a promis en campagne électorale un bain portuaire), de 3 conseillers de la Ville et de 2 conseillers de la Ville désignés, dont Vicki Grondin, l’une des deux élues qui a participé au Grand Splash le 30 juin dernier.

Quand se présenter?

  • Mardi 12 septembre 2023 à 18 h 30
  • Mardi 10 octobre 2023 à 18 h 30
  • Mardi 7 novembre 2023 à 18 h 30
  • Mardi 5 décembre 2023 à 18 h 30

Comment faire pour poser une question au conseil d’arrondissement?

Si vous ne pouvez pas participer, vous pouvez écrire directement à Vicki Grondin pour lui partager votre intérêt envers la baignade au centre-ville de Montréal.

À l'avant-plan : Vicki Grondin et Julie Roy, nos alliées de la Ville de Montréal! Photo : Julie Sabourin

Conseil municipal

Le conseil municipal est composé de nombreux élu.e.s (toutes celles citées à présent) ainsi que Caroline Bourgeois, responsable des grands parcs, des sports et loisirs! C’est à elle que vous pouvez adresser votre ambition d’obtenir un bain portuaire au centre-ville de Montréal.

Quand se présenter?

  • Lundi 21 août 2023 à 13 h 00
  • Mardi 22 août 2023 à 9 h 00
  • Lundi 18 septembre 2023 à 13 h 00
  • Mardi 19 septembre 2023 à 9 h 00
  • Lundi 16 octobre 2023 à 13 h 00
  • Mardi 17 octobre 2023 à 9 h 00
  • Lundi 20 novembre 2023 à 13 h 00
  • Mardi 21 novembre 2023 à 9 h 00
  • Lundi 18 décembre 2023 à 13 h 00
  • Mardi 19 décembre 2023 à 9 h 00

Comment faire pour poser une question au conseil municipal?

Si vous ne pouvez pas participer, vous pouvez écrire directement à Caroline Bourgois pour lui partager votre intérêt envers la baignade au centre-ville de Montréal.

Révision des budgets

Finalement, il y aura vote des budgets en fin d’année 2023 (novembre ou décembre). C’est la commission des finances et de l’administration qui a le mandat de décortiquer publiquement les budgets de tous les projets, et ce, pendant une semaine.

Selon le chroniqueur Richard Bergeron, suite à l’étude de la Ville du printemps 2017 sur un lieu de baignade au quai de l’Horloge, les coûts de l’aménagement d’un bassin de baignade seraient de 4 à 6 M$. L’enjeu pour la Ville pourrait donc être d’ordre financier, mais du côté de Québec, l’aménagement du bassin Louise était plutôt de 1,3 M$ selon le rapport d’exploitation 2022. 

Rendu là, on a bon espoir que le projet de baignade à Montréal, au Vieux-Port, sera présenté par le comité des grands parcs, des sports et loisirs, mais c’est aussi le moment de poser des questions, talonner et relancer les élu.e.s à ce propos.

Interpeller le provincial et le fédéral

On vous invite à écrire aux député.e.s de la circonscription concernée tant au provincial qu’au fédéral :

  • Circonscription provinciale Sainte-Marie–Saint-Jacques : Manon Massé
  • Circonscription fédérale Laurier–Sainte-Marie : Steven Guilbeault, également ministre de l’environnement.

Les arguments pour défendre la baignade à Montréal

L’eau est propre!

L’eau du bassin Jacques-Cartier est d’excellente qualité par temps sec, c’est-à-dire une période sans pluie au minimum 48 heures avant l’échantillonnage. Selon les données du Réseau de suivi des milieux aquatiques (RSMA) de la Ville de Montréal, elle a rencontré les normes de baignade (maximum de 200 UFC/100mL) dans plus 96 % des prélèvements en période estivale, de 2003 à 2022.

Après un épisode de forte pluie, il suffirait de fermer l’accès à la zone de baignade sur une période de 24 à 72 h, comme à la plage de Verdun – la durée de fermeture variant selon l’importance des débordements des réseaux d’égout.

Grand Splash 2023, Vieux-Port de Montréal - Fondation Rivières - Crédit : Élisabeth Caron-Sergerie
Notre directeur général André Bélanger accompagné de notre bénévole Touria Janboubi à l'édition 2023 du Grand Splash. Crédit photo : Élisabeth Caron-Sergerie

S'adapter aux périodes de chaleur intenses de façon équitable

Les îlots de chaleur se situent principalement dans le centre et l’est. Or, la Ville ne compte que trois accès publics gratuits au public sur plan d’eau naturel, tous dans l’ouest de l’île (plage de Verdun, parc-nature du Cap-Saint-Jacques et parc-nature du Bois-de-L’Île-Bizard), et difficiles d’accès en transport en commun.

Des trois projets d’accès au fleuve Saint-Laurent, l’un de trouve encore dans l’ouest (futur parc riverain de Lachine), l’un est compromis par la présence potentielle du chevalier cuivré, une espèce menacée d’extinction (plage de l’Est) et l’autre traîne de la patte, sans que la Ville ne veuille en dévoiler davantage (parc de la Promenade Bellerive).

Un pôle d’attraction touristique

Un bain portuaire permettrait non seulement aux résident.e.s du centre-sud de profiter des joies de l’été : il permettrait aussi aux visiteurs et visiteuses de garder des souvenirs de la métropole encore meilleurs. Qui plus est, un bain portuaire entre en plein dans la mission de la Société du Vieux-Port de Montréal, qui est de « développer, gérer et animer un vaste site récréotouristique et culturel urbain ».

Pour enfin délaisser l'argument de la sécurité

Puisque la Ville n’ira pas de l’avant sans étude de faisabilité/sécurité, il importe qu’elle s’y mette rapidement. Rappelons qu’un projet de bain portuaire au bout du quai de l’Horloge avait été abandonné à l’été 2020. Installé dans le fleuve Saint-Laurent, à l’extérieur de la zone protégée du Vieux-Port, ce projet de bain portuaire était exposé à un fort courant, contrairement au bassin Jacques-Cartier.

Photo principale : Vue sur le centre-ville de Montréal au Grand Splash, le 30 juin 2023, par Julie Sabourin

À propos de l'auteure

Picture of Sophie Lachance

Sophie Lachance

Sophie est responsable des communications et de la mobilisation à la Fondation Rivières. Rédactrice de formation journalistique, elle s'intéresse aux enjeux environnementaux, particulièrement en matière de gestion de l'eau.

Étiquettes

Nos récentes actualités

Contribuez à la protection des rivières du Québec

En plus de soutenir notre équipe à protéger les rivières, votre don vous donne droit à un reçu de charité pour vos impôts.

Faites une différence pour l'environnement

Devenez membre de la Fondation en faisant un don. Votre contribution permet à notre équipe de continuer à se mobiliser pour protéger les rivières et cours d’eau du Québec pour les générations futures. 

Vous avez une question ?

Suivez-nous

Notre numéro d’organisme de bienfaisance : 14505 9911 RR0002

Restez informés de nos actions pour la protection des rivières du Québec