Qu’est-ce qu’un déversement?

Chaque station d’épuration a une capacité maximale de traitement qui se calcule en m3 d’eau par jour (1 m3 = 1 000 L). À titre d’exemples, la station de Lapinière à Laval peut traiter jusqu’à 233 717 m3 d’eaux usées par jour et celle de La Pocatière peut en traiter jusqu’à 6 682 m3.

Ces stations sont alimentées par un réseau d’égouts entrecoupé de différents ouvrages, dont des stations de pompage et des ouvrages de surverses. La station de pompage a pour fonction de pousser l’eau vers la station, tandis que les ouvrages de surverses sont l’équivalent de disjoncteurs: ils sont là pour protéger la station et le réseau d’égouts contre les surcharges d’eau.

Quand il y a trop d’eau, en cas de fortes pluies par exemple, le débit excède ce que le réseau est capable de prendre et cela provoque un déversement d’eaux usées directement dans les rivières et le fleuve.

Le Québec comptait 870 stations et 4 684 ouvrages en 2019.