La Fondation Rivières -logo blanc
Donate
Search
Close this search box.

Une étude confirme le potentiel récréotouristique élevé de la rivière du Nord entre Mirabel et Saint-André-d’Argenteuil

Rivière du Nord_crédit Enclume/Karl Dorais Kinkaid

Crédit photo: Enclume/Karl Dorais Kinkaid

PRESS RELEASE
FOR IMMEDIATE RELEASE

Montréal, le 15 mai 2024 – Une étude à deux volets révèle que la qualité de l’eau de la rivière du Nord sur les 55 km qui séparent Mirabel et Saint-André-d’Argenteuil est adéquate pour la pratique d’activités nautiques récréatives (canot, kayak, planche à pagaie), mais pas pour la baignade. L’étude a aussi permis d’identifier et de caractériser 14 accès publics à la rivière qui, une fois aménagés, auraient le potentiel d’en faire une destination récréotouristique d’intérêt pour la grande région métropolitaine de Montréal.

La Fondation Rivières a fait un suivi de la qualité de l’eau 3 fois par semaine entre juillet et septembre 2023 à neuf endroits sur la rivière entre Saint-Jérôme et Saint-André d’Argenteuil. Si la baignade est déconseillée en tout temps, la qualité de l’eau y était adéquate pour la pratique d’activités nautiques récréatives sauf en cas d’accumulation de 15 à 18 mm de pluie dans les dernières 72 heures. La pluie provoque des déversements d’eaux usées qui nuisent à la qualité de l’eau. Malgré l’été 2023 particulièrement pluvieux, la qualité de l’eau aurait été adéquate 83 des 122 jours de la période estivale.

Si on avait pris les mêmes mesures en 2022, la qualité de l’eau aurait été adéquate 99 jours durant l’été, ce qui est tout à fait acceptable», souligne André Bélanger, directeur général de Fondation Rivières.

En plus de la réduction des déversements d’eaux usées, le rapport souligne les enjeux de désinfection de la station d’épuration de Saint-Canut, un problème que la ville de Mirabel s’est engagée à régler d’ici au 31 décembre 2026.

La qualité de l’eau de la rivière est influencée par les ruisseaux Saint-Antoine et Lajeunesse et la rivière de l’Ouest, des affluents de la rivière du Nord, qui sont fortement contaminés, révèle le rapport. Des installations septiques non conformes, des raccordements inversés et de l’épandage agricole pourraient être en cause. 

Le second volet, réalisé par la Coopérative Enclume, a permis d’évaluer le potentiel de mise en valeur et d’aménagement pour la pratique d’activités récréatives et pour la contemplation.. Au total, 14 accès potentiels à la rivière ont été identifiés en raison de leur position stratégique, leur accessibilité, leurs qualités paysagères, ainsi que leur intérêt culturel et historique. La démarche d’évaluation comprenait trois volets: une analyse terrain, des rencontres avec des intervenants clés du milieu, ainsi qu’une analyse de la documentation disponible, incluant les données géomatiques. L’étude a permis d’identifier au moins cinq parcours de canot et de kayak sur la rivière, s’adressant à une clientèle diversifiée en quête d’expériences variées. 

«Les accès sont variés et permettent d’y intégrer des services et des activités liées à la pratique d’activités nautiques non-motorisée. La rivière du Nord à un potentiel récréotouristique incroyable pour le grand Montréal», souligne Karl Dorais Kinkaid, urbaniste chez Enclume. 

En combinant les données sur la qualité de l’eau et le potentiel de mise en valeur touristique, la Fondation Rivières et Enclume estiment que la mise en valeur de la rivière du Nord à l’échelle régionale constituerait un projet structurant majeur pour ce territoire partageant une partie d’histoire commune et une relation privilégiée avec cette rivière.  

«La rivière du Nord a un énorme potentiel touristique pour la pratique d’activités nautiques. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons investi  dans l’aménagement d’accès à la  rivière Bellefeuille et la rivière du Nord, et que nous souhaitons accélérer l’implantation d’un système de désinfection à la station d’épuration de Mirabel (Saint-Canut) afin d’enrayer les concentrations de coliformes fécaux rejetées dans son affluent. Avec la collaboration des villes de Saint-Jérôme et de Lachute, non seulement nos citoyens pourront profiter des attraits et activités possibles sur la rivière,  mais ils pourront dans un avenir pas si lointain, bénéficier d’ un lieu naturel pour la baignade en famille,» mentionne Patrick Charbonneau, maire de Mirabel.

«La vitalité de la rivière du Nord est d’une importance capitale pour les citoyens de Lachute, non seulement parce qu’elle traverse le cœur de notre ville, mais surtout parce qu’elle a une importance énorme pour la population, que ce soit en termes d’accès à l’eau, de tourisme ou de santé écologique du territoire. C’est pourquoi la ville s’investit de plus en plus dans des projets structurants autour de la rivière, tels que l’étude de l’espace de liberté, l’aménagement de bandes riveraines, le financement de deux stations de prélèvement pour le suivi de la qualité de l’eau, et la volonté de redonner l’accès à l’eau aux citoyens. Je suis donc fière de cette collaboration intermunicipale qui sera bénéfique tant pour l’écologie que pour les citoyens.» souligne Bernard Bigras-Denis, maire de Lachute.

About the Fondation Rivières
Depuis 20 ans, la Fondation Rivières œuvre à préserver, restaurer et mettre en valeur le caractère naturel des rivières et contribue à assurer la qualité de l’eau et l’accès à l’eau pour la population québécoise, en tenant compte des dimensions sociales, environnementales et économiques. Elle réalise des études sur la qualité bactériologique pour différentes municipalités, dont Chambly, Repentigny et Mercier.

À propos de la coopérative Enclume

Depuis 2012, la coopérative Enclume œuvre à renforcer le caractère collectif du territoire québécois en accompagnant avec ingéniosité et sensibilité les communautés dans l’aménagement et la mise en valeur de leur milieu. Animés par une équipe interdisciplinaire et une approche collaborative, nos projets prennent forme à l’intersection de la recherche, de la conception et de la planification. Interpellé·es par les défis d’aujourd’hui et de demain, nous proposons des solutions sur mesure inspirées par le territoire et ses histoires.

La Fondation Rivières tient à souligner que cette étude a pu être réalisée grâce au soutien financier du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation dans le cadre du Soutien au rayonnement des régions du Fonds régions et ruralité.

- 30 -

Documentation

 

For information

Benoit Girouard

Responsible for government relations and consultation

450-495-1910
benoit.girouard@fondationrivieres.org

Lachute

Make a difference for the environment

Become a member of the Foundation by donating. Your contribution allows our team to continue to mobilize to protect Quebec's rivers and waterways for future generations. 

Do you have a question?

Follow us

Our charity number : 14505 9911 RR0002

Restez informés de nos actions pour la protection des rivières du Québec