La Fondation Rivières -logo blanc
Donate
Search
Close this search box.

Une étude confirme que le doré jaune se reproduit dans la rivière du Nord entre Saint-Jérôme et Prévost

Doré jaune_Institut des territoires
Institut des territoires

PRESS RELEASE
FOR IMMEDIATE RELEASE

Montréal, le 17 avril 2024 – Une étude réalisée par l’Institut des territoires (IdT) pour le compte de la Fondation Rivières a permis de révéler, dans la rivière du Nord sur le territoire de Saint-Jérôme, la présence de sites de fraie du doré jaune, ainsi que la présence d’un fouille-roche gris, désigné comme une espèce vulnérable.

Cette découverte a d’ailleurs mené à une modification rapide par le ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs (MELCCFP) des périodes de pêche dans la rivière du Nord, entre le côté aval de l’autoroute 15 et le barrage Rolland. La nouvelle réglementation, dans un segment spécifique de la rivière du Nord, viendra protéger les géniteurs de doré jaune lors de la période de reproduction printanière. Cette mesure de conservation de la ressource piscicole est essentielle dans un souci de développement durable et pour soutenir l’activité de pêche récréative future. « Il s’agit d’une découverte importante qui confirme la richesse de la biodiversité sur la rivière du Nord pour la faune aquatique », dit André Bélanger, directeur général de la Fondation Rivières.    

L’étude a été effectuée sur un segment de plus de 16 km de la rivière du Nord, entre Saint-Jérôme et Prévost. « Avec une succession de rapides, de fosses et de seuils, le sud du tronçon étudié semble favoriser le secteur de Saint-Jérôme pour la reproduction du doré en offrant une granulométrie adéquate », souligne Nicolas Bergeron, biologiste et technicien de la faune pour l’IdT.  

L’échantillonnage réalisé sur plus de 50 sites a permis d’identifier 11 sites de fraie du doré jaune sur le territoire de Saint-Jérôme, mais aucun n’a encore été confirmé sur le territoire de Prévost. Rappelons que les conditions hydriques au printemps 2023 ont été très difficiles causant des inondations à plusieurs endroits et compliquant le travail d’échantillonnage. Malgré ces conditions, les résultats obtenus sont encourageants. « À nos yeux, cela motive une deuxième phase du projet pour tenter de localiser des frayères de doré jaune à des sites potentiels identifiés à Prévost, ainsi que plus au sud, par exemple entre Saint-Jérôme et Lachute. » ajoute Monsieur Bergeron.

Notons également qu’un fouille-roche gris (Percina copelandi) a pu être observé sur un banc de sable au sud de l’usine de Papiers Rolland, et cette identification a été validée par le MELCCFP. Le fouille-roche gris est une espèce aquatique désignée comme une espèce faunique vulnérable au niveau provincial en vertu de la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables du Québec, et comme une espèce menacée au niveau fédéral selon la Loi sur les espèces en péril. Sa présence dans la rivière du Nord était connue, mais pas à cet endroit. 

« C’est le genre de découverte qui nous motive encore plus, comme ville, à déployer des efforts pour assurer la protection de notre belle rivière, qui constitue un véritable joyau pour Saint-Jérôme », ajoute Ronald Raymond, conseiller municipal et porte-parole de la commission de l’environnement à Saint-Jérôme.

« Les résultats de cette étude témoignent d’autant plus de l’importance de l’implication des municipalités riveraines dans la préservation de ce joyau collectif », ajoute Paul Germain, maire de la ville de Prévost.

About the Fondation Rivières

Depuis 20 ans, la Fondation Rivières œuvre à préserver, restaurer et mettre en valeur le caractère naturel des rivières et contribue à assurer la qualité de l’eau et l’accès à l’eau pour la population québécoise, en tenant compte des dimensions sociales, environnementales et économiques. Elle réalise des études sur la qualité bactériologique pour différentes municipalités, dont Chambly, Repentigny et Mercier.

À propos de l’Institut des territoires

L’Institut des territoires est un organisme à but non lucratif (et de bienfaisance) dont la mission est de « Développer l’idée pour conserver ». C’est également un organisme de conservation reconnu comme récipiendaire admissible du Programme des dons écologiques du Canada. Dans l’ADN de cette mission se trouve enchâssé le « changement d’échelle », cette idée que chaque parcelle de territoire et que les organisations soient amenées à jouer des rôles accrus aux plans environnemental, social et économique. 

La Fondation Rivières et l’Institut des Territoires tiennent à souligner que cette étude a pu être réalisée grâce au soutien financier du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation dans le cadre du Soutien au rayonnement des régions du Fonds régions et ruralité.

- 30 -

Documentation


For information

Yannick. B. Gélinas

Communications and Mobilization Manager
514 272-2666, ext. 307
communications@fondationrivieres.org

Prévost logo
Logo Ville de Saint-Jérôme

Make a difference for the environment

Become a member of the Foundation by donating. Your contribution allows our team to continue to mobilize to protect Quebec's rivers and waterways for future generations. 

Do you have a question?

Follow us

Our charity number : 14505 9911 RR0002

Stay informed of our actions to protect Quebec's rivers