Opération de sensibilisation Adoptez une rivière

En juin 2001, la Fondation Rivières, de concert avec des organismes partenaires (Nature Québec, la Fédération québécoise du canot et du kayak, Aventure Écotourisme Québec, SNAP et Eau Secours!), lance l’opération de sensibilisation Adoptez une rivière. De nombreux artistes offrent leur soutien en acceptant symboliquement de parrainer une rivière menacée. Le comédien Roy Dupuis adopte la rivière Gatineau.

Publication du plaidoyer pour des rivières libres

En réaction à cette annonce, un vaste mouvement de citoyens se met en branle et conduit à la rédaction du document Plaidoyer pour des rivières libres. Ce texte souligne le fait que les chutes et les rapides constituent un patrimoine collectif unique à l’échelle mondiale et que les centrales de moins de 50 MW causent des dommages importants à l’environnement et ne produisent des gains énergétiques négligeables.

Photo-historique

Le gouvernement du Québec annonce le programme des petites centrales hydroélectriques

En mai 2001, le gouvernement du Québec annonçait le lancement d’un nouveau programme pour la construction et l’exploitation de petites centrales hydroélectriques. On apprenait alors que 36 sites sur 24 rivières du Québec seraient cédés à des sociétés privées pour l’implantation de petites centrales, c’est-à-dire d’une production inférieure à 50 mégawatts (MW).