Sainte-Martine (S2) - crédit : Christophe Gravel / CC

Qualité de l’eau de la rivière Châteauguay : une étude révèle que la baignade est possible!

Communiqué de presse – Fondation Rivières et la Société de conservation et d’aménagement des bassins versants de la zone Châteauguay (SCABRIC) rendent publics les résultats d’une étude inédite sur le potentiel de baignade dans la rivière Châteauguay. Cette étude révèle que, contrairement à la croyance populaire, l’eau de la rivière Châteauguay est tout à fait adaptée à la baignade. 

Finalistes - Prix ECO Impact de la communauté

Fondation Rivières, finaliste pour le Prix ECO Impact de la Communauté

On a besoin de vous maintenant!

Fondation Rivières est finalistes pour le prix ÉCO Impact de la Communauté. Ce prix récompense les individus ou les groupes qui ont démontré leur engagement environnemental à travers des initiatives, des projets, des pratiques durables.

Ce prix est décerné par Éco Canada, une organisation qui soutient l’innovation et l’emploi en environnement. C’est la première fois qu’une organisation québécoise est finaliste pour ce prix. C’est un vote populaire qui détermine qui sera le gagnant et nous avons besoin de vous maintenant!

Le grand gagnant sera dévoilé lors de la remise de prix le 3 février prochain.  Pour voir ou revoir notre vidéo de mise en candidature : Candidature Fondation Rivières pour notre première édition de La semaine du Grand Splash en 2021.

Pour voter, cliquez sur le bouton ci-dessous et rendez-vous au bas de la page et assurez-vous de bien sélectionner Fondation Rivières. Comme la compilation est déterminée par adresse courriel, si vous avez plus qu’une, n’hésitez surtout pas à voter plusieurs fois… 🙂

La période de votation fermera le 31 janvier minuit (Heure de l’Alberta).

Pour en savoir plus sur l’expédition de Laura et Yasmine sur la rivière Moisie

Déneigement

Attention à ne pas trop saler les rivières!

Chaque hiver, 800 000 tonnes de sels de déglaçage sont appliqués sur les routes du Québec, nous apprend le Ministère des Transports (2019). Ces substances s’accumulent et se retrouvent dans les cours d’eau par le ruissellement, ce qui représente un risque important pour la faune et la flore aquatique, comme indiqué dans le rapport d‘Environnement Canada de 2001.

Parmi les solutions de rechanges, on retrouve des déglaçants biodégradables tels que les copeaux de bois ou le jus de betterave qui sont souvent combinés à des abrasifs traditionnels comme le sable ou la pierre concassée. Aussi, des changements d’habitudes. Par exemple, une utilisation plus fréquente de la « gratte » et une réduction de la vitesse peuvent contribuer à la réduction de l’application de sels utilisés. 

Il existe en ce moment au Québec 24 routes déglacées presque exclusivement sans sels. Donc oui, il est possible de déglacer les routes sans sels et de minimiser les impacts négatifs sur l’environnement et les cours d’eau.

N’hésitez pas à informer vos élu.e.s et les employés de votre municipalité, afin de leur proposer ce genre d’alternatives écologiques de plus en plus populaires et souvent, beaucoup plus abordables.

Pour en savoir plus sur l’expédition de Laura et Yasmine sur la rivière Moisie

Logo pour offre d'emploi - Fondation Rivières

Élections municipales : Fondation Rivières rappelle aux nouveaux élus qu’ils font partie de la solution au problème des déversements d’eaux usées

Communiqué de presse – Sept nouveaux maires sensibles aux questions environnementales ont été élus dans les sept plus grandes villes au Québec. À elles seules, Longueuil, Saguenay, Laval, Québec, Gatineau, Terrebonne et Sherbrooke abritent la moitié de la population du Québec et elles sont responsables de 42% de l’intensité totale des déversements d’eaux usées au Québec, comme le démontre le triste palmarès 2020 des déversements d’eaux usées.