Articles

10 avril : un important symposium pour la lutte à l’érosion et la gestion des eaux pluviales.

La gestion des eaux pluviales et l’érosion des berges sont deux phénomènes de première importance qu’il faut contrôler pour améliorer la qualité de l’eau de nos rivières. Les eaux de pluies causent également de nombreux débordements d’eaux usées des réseaux sanitaires, compromettant ainsi les usages et affectant des prises d’eau potable.

Afin d’aider les intervenants municipaux et les professionnels de l’environnement à bien comprendre le nouveau contexte législatif et ses implications dans la gestion des eaux pluviales, FORMobile et l’Association internationale du contrôle de l’érosion (AICE), en partenariat avec Soleno, vous convient au Symposium 2018 de l’AICE.

Ce symposium aura lieu le mardi 10 avril 2018 à l’Université du Québec à Montréal. Pour avoir plus de détails sur cet événement et pour vous inscrire, rendez-vous au http://formobile.ca/symposium2018/

Si vous voulez rester à jour sur les derniers changements législatifs, dont trois règlements en matière de gestion des eaux pluviales, et connaître, via des cas pratiques, les dernières méthodes de gestion des pluies et de prévention de l’érosion, ce symposium est un événement à ne pas manquer!

Le projet de loi 102: une menace au droit d’accès à l’information et un recul pour l’environnement

Nous vous invitons à lire la lettre de Me Jean Baril et Me Cédric G. Ducharme au sujet du projet de loi 102 actuellement débattu à l’Assemblée nationale.  La lettre est cosignée par plusieurs intervenants du milieu et a été envoyée au Premier Ministre Philippe Couillard.  Ce projet de loi vise une réforme importante de la loi sur la qualité de l’environnement, dont les mécanismes d’autorisation environnementale pour les entreprises.  Mais le point préoccupant est l’amendement proposé par les représentants du Parti Libéral en décembre dernier en commission parlementaire.  Cet amendement accorderait aux demandeurs d’autorisation un droit de véto complet sur le droit du public de connaître les conditions d’autorisation des projets proposés.  La Fondation Rivières appuie cette demande de rétablir l’accès à l’information.

Lettre au PM et signataires 9 fevrier 2017

Conférence de Me Jean Baril sur le projet de loi 102