Grands Barrages

Rivière Romaine: il est urgent que le gouvernement agisse

Share

Photo: rivière Romaine - Chercher le courant

Le rapport de la Commission sur les enjeux énergétiques, coulé cette semaine dans le journal Le Devoir, donne raison à ce que la Fondation Rivières et ses partenaires déclarent depuis des années en recommandant «que soit étudiée sans délai l’opportunité de suspendre les investissements dans le complexe de la Romaine-3 et de la Romaine-4».

Le chantier de la rivière Romaine n’aurait jamais dû voir le jour, car près d’un an avant le lancement du chantier, en mai 2009, les données qui permettaient de juger de la non-rentabilité de ces barrages existaient. La crise économique était bien installée et le gaz de schiste sortait déjà à profusion dans le nord-est des États-Unis”, affirment Roy Dupuis, cofondateur de la Fondation Rivières ainsi que Nicolas Boisclair et Alexis De Gheldere dans une lettre qu’ils ont cosignée.

Rappelons que nous sommes en période de surplus d’électricité que nous vendons à perte. Afin de répondre à nos besoins futurs en énergie, plusieurs alternatives sont envisageables, en commençant par prioriser l’efficacité énergétique. C’est d’ailleurs ce que la Fondation Rivières déclare dans son dernier mémoire déposé cet automne. Le coprésident de la Commission, Normand Mousseau, souligne également à la une du Devoir aujourd’hui que « avec l’efficacité énergétique, on peut créer deux fois plus d’emplois avec le même investissement ».

En ce sens, les cosignataires de la lettre ajoutent que “si Hydro-Québec veut exporter de l’électricité à profit, elle doit être générée ou économisée à moins de 4 ¢/kWh. À ce titre, la seule option pour Hydro-Québec est de créer des programmes résidentiels et institutionnels qui offrent des incitatifs de 3 ou 4 ¢/kWh pour soutenir le développement de l’efficacité énergétique, du solaire passif, du solaire thermique, de la géothermie, de la biomasse ou du biogaz. Cette électricité rendue disponible à 3 ou 4 ¢/kWh serait équivalente à une multitude de petites centrales rentables.

Plusieurs articles parus le 26 février 2014

À la une du Devoir, Pourquoi a-t-on lancé le projet de la Romaine?
Lettre intégrale de Roy Dupuis, Nicolas Boisclair et Alexis De Gheldere dans Le Devoir, L’éléphant blanc dont les ministres n’osent parler
Version courte de la lettre parue dans Le Soleil, Rivière Romaine: il est urgent que le gouvernement agisse
Article sur ICI Radio-Canada, La Fondation Rivières demande une enquête sur le projet Romaine
Article en fin de journée dans La Presse, La ministre des Ressources naturelles laisse planer un doute sur le parachèvement du projet Romaine

Pour en savoir plus

Lire le mémoire complet de la Fondation Rivières
Lire le rapport de la Commission sur les enjeux énergétiques  ”Maîtriser notre avenir énergétique
Écouter la bande-annonce du documentaire Chercher le courant

Réactions sur la surproduction d’énergie “ruineuse” (24 février 2014)

Vidéo d’une entrevue avec les coprésidents de la Commission à RDI Économie
Reportage à ICI Radio-Canada

Un rapport qui fait écho aux recommandations de la Fondation Rivières

Share

Photo: Magpie,Jacques Gélineau

La Fondation Rivières est heureuse de constater que plusieurs recommandations du Rapport de la Commission sur les enjeux énergétiques font écho à ses demandes répétées depuis plusieurs années, notamment :
suspendre immédiatement les projets hydroélectriques Romaine 3 et 4 afin d’évaluer l’intérêt financier de l’arrêt complet des phases de construction moins avancées – Recommandation 41.1;
cesser les nouveaux appels d’offres pour la production d’électricité (incluant les petites centrales) et annuler les contrats en cours de renouvellement, ou alors les renégocier en se basant sur la valeur de l’électricité sur le marché d’exportation hors pointe, également en ce qui concerne le renouvellement de l’ensemble des contrats APR 91 – Recommandation 40.

Les chantiers Romaine 3 et 4 seront bientôt trop avancés pour être arrêtés et certains contrats de petites centrales hydroélectriques privées APR 91 sont déjà en train d’être renouvelés. Considérant l’urgence d’intervenir rapidement dans ces deux dossiers, la Fondation Rivières exige que le gouvernement applique immédiatement ces recommandations du rapport de la commission, intitulé « Maîtriser notre avenir énergétique ».

De plus, des recommandations visant la protection des rivières ont été amenées dans les mémoires de plusieurs intervenants et sont soulignées dans le rapport, notamment :

- reprendre l’exercice de la classification des rivières, amorcé par le ministère de l’environnement du Québec dans les années 1990,
[serait un exercice] sain et encouragerait l’investissement à des fins récréotouristiques ou de conservation pour les générations futures;

- protéger les débits écologiques et les écosystèmes aquatiques dans les futurs développements hydroélectriques, incluant la recommandation d’intégrer l’évaluation systématique et chiffrée de la valeur d’existence des rivières sauvages et du patrimoine d’eau-vive du Québec dans le développement de la filière hydroélectrique;

- mettre en place un système de classement des rivières et accélérer la démarche de désignation des réserves aquatiques.

Pour en savoir plus

Lire le rapport “Maîtriser notre avenir énergétique

Lire les articles du Devoir
Halte aux projets, dit un rapport, article de Alexandre Shields
Le beau rapport, éditorial de Josée Boileau
Un virage radical et inévitable, article de Alexandre Shields

Lire le mémoire complet de la Fondation Rivières

 

Éolien et hydroélectricité: à nous d’y réfléchir !

Share

Photo: Jacques Nadeau, Le Devoir

Les consultations sur l’énergie arrivent à grands pas au Québec. Il est temps de nous informer sur les enjeux environnementaux et économiques qui nous concernent ! Hydro-Québec cherche à augmenter ses tarifs alors qu’elle est engagée dans la production de nouveaux surplus d’électricité.

Alors que l’éolien est accusé, un moratoire sur la construction de barrages s’impose. La facture d’achat d’hydroélectricité pour des projets comme à Val-Jalbert se verra également payée par les contribuables.

« Le projet hydroélectrique de la rivière “Romaine” doit être mis en dormance.» - Réal Reid

«Les Québécois devraient porter plus d’attention aux dérives structurelles où cela les mène si la pertinence des décisions d’investissements du secteur de l’électricité les préoccupe.» - Bernard Saulnier

Articles à lire :

Le Devoir, Bernard Saulnier, ingénieur

HUFFINGTON POST, Réal Reid, ingénieur et administrateur à la Fondation Rivières

Consulter le calendrier de la Commission sur les enjeux énergétiques pour participer dans votre région. Nous vous invitons à y déposer votre mémoire, qui peut être un simple texte d’une page qui présente votre opinion en matière d’énergie au Québec !

Documentaire Chercher le courant à Radio-Canada ce dimanche

Share

Le documentaire Chercher le courant de Nicolas Boisclair et Alexis de Gheldere sera télédiffusé à Radio-Canada ce dimanche 23 septembre à 15h00. La Fondation Rivières tient d’ailleurs à féliciter toute l’équipe de production pour avoir remporté le 13 septembre dernier le prix Gémeaux pour le meilleur documentaire société !

Avec la formation d’un nouveau gouvernement, il est toujours d’actualité de questionner la manière de produire de l’électricité au Québec !

Pour voir la bande-annonce, consultez le site web du documentaire Chercher le Courant.

CHERCHER LE COURANT – PROJET SUR LE FLEUVE

L’équipe de Chercher le Courant récidive d’ailleurs avec un nouveau projet de film/plate-forme web portant cette fois sur le fleuve Saint-Laurent.

Consultez le site web du projet sur le fleuve Saint-Laurent et participez au socio-financement.

Visitez le site web des Productions du Rapide Blanc.

Friday, September 21st, 2012 Films, Fondation Rivières - Rivers Foundation, Grands Barrages Comments Off

Appel à l’arrêt des travaux aux Grandes-Chutes de la Romaine

Share

www.romaine-appel.org

Alors que le Premier ministre sortant a exprimé la volonté politique qu’il n’y ait plus de contrats publics accordés à des promoteurs sous enquête, Hydro-Québec a octroyé pour 59 millions $ de contrats à Louisbourg SBC, une société issue de la fusion de deux compagnies contrôlées par Tony Accurso, un homme d’affaires reconnu coupable de fraude fiscale en 2010 et arrêté à nouveau cette semaine par la Gendarmerie royale canadienne pour des allégations de même nature.

C’est dans ce contexte et pour plusieurs raisons économiques, écologiques et sociales que la Fondation Rivières vous invite à signer l’appel lancé par l’Alliance Romaine.

Pour plus d’information
Consulter le site web de l’appel à la mobilisation!
Lire l’article paru dans The Gazette (en anglais seulement)
Lire un article du Devoir (paru en 2011)

Membership and donation form

454, avenue Laurier Est, 2e étage
Montréal,Qc H2J 1E7

fr@fondationrivieres.org
t. 514 272-2666

<a href="http://yannperreau.bandcamp.com/album/au-soleil-ep">Errer au soleil by Yann Perreau</a>
Share