ATTENTION – La conférence du 3 avril prochain est REPORTÉE au 1er MAI

La conférence que Benoît Gendreau-Berthiaume était censé donner le 3 avril prochain est REPORTÉE au 1er mai 2017 

La raison est que la conjointe de Benoît devra accoucher précisément à cette date, le 3 avril.  Nous sommes désolés auprès de ceux et celles qui avaient organisé leur horaire en conséquence, mais ce n’est que partie remise!…

Nous espérons que tout se déroulera bien pour Magali (et Benoît) lundi prochain, nous leur souhaitons la plus belle des naissances possible.  Et nous invitons tout le monde à venir entendre l’aventure de Benoît le…

Lundi le 1er mai à 19h30 au bar:

la-quincaillerie_blanc-sur-noir

980 Rachel est à Montréal (près de Christophe-Colomb)

http://barlaquincaillerie.tumblr.com/

514 524-3000

Oyé oyé… bientôt la première SOIRÉE RIVIÈRES!


Lundi le 3 avril prochain au bar la Quincaillerie, pour sa première Soirée Rivières de l’année, la Fondation Rivières est heureuse d’accueillir Benoit Gendreau-Berthiaume.

crédit photo : Unana MontréalAprès près de 5 ans loin de leur famille et amis, Benoit Gendreau-Berthiaume, Magali Moffat et leur fils Mali se sont embarqués dans une grande aventure. Ils ont décidé de revenir au Québec en canot!…  Ils ont quitté l’Alberta où ils vivaient depuis quelques années, ils ont troqué leur auto pour un canot de 17 pieds et voilà… ils ont pagayé d’Edmonton à Montréal!

Venez entendre Benoit nous raconter tout ce qu’ils ont vu et entendu pendant 5 mois.  Il y aura un tas de photos spectaculaires et plein d’anecdotes inédites.

La Fondation Rivières demande une contribution entre 10$ et 1,000,000$, payable à la porte… comptant, par carte de crédit ou en lingots d’or.  C’est un rendez-vous!

 Le 3 avril 2017 à 19h30 au bar:

la-quincaillerie_blanc-sur-noir

980 Rachel est à Montréal (près de Christophe-Colomb)

http://barlaquincaillerie.tumblr.com/

514 524-3000

Pour vous donner le goût, allez voir ça: https://vimeo.com/user29434631  

Ou encore ça: http://paddlinghome.weebly.com/

Hola ce n’est pas fini, vous pouvez aussi financer leur projet de film:https://www.gofundme.com/paddlinghome

Cet événement organisé par la Fondation Rivières est commandité par la Caisse du Plateau-Mont-Royal

logo_caisse-du-plateau-mont-royal

 

Anniversaire de la Fondation Rivières : 14 ans plus tard, où en sommes nous ? Bilan de notre président

, ,
20121007-dsc_1419

Alain Saladzius, président et cofondateur de la Fondation Rivières

 

La nouvelle de Radio-Canada d’aujourd’hui concernant l’assainissement des eaux usées tombe exactement sur une journée de double anniversaire : celui de la création de la Fondation Rivières et celui de la Politique nationale de l’eau, annoncée le 28 novembre 2002.

La pollution de nos rivières demeure un enjeu central visé par les activités de la Fondation. Avec des gouvernements qui prennent de moins en moins leurs responsabilités, l’importance de cet enjeu prend de l’ampleur quotidiennement dans nos activités. La Politique nationale de l’eau, adoptée il y a 14 ans, devait mettre fin à la pollution provenant d’une cinquantaine de municipalités. Toutefois il y en a désormais une centaine qui déversent en continu. Et les équipes d’inspection chargées de l’inspection et de la surveillance des systèmes d’assainissement ont été démantelées !

L’État continue de se retirer de la surveillance environnementale. Ainsi, après avoir coupé dans ses services, la Loi sur la qualité de l’environnement pourrait se voir modifiée pour alléger les procédures d’autorisation, notamment les audiences publiques. Plus que jamais il faut supporter l’implication citoyenne à tous les niveaux et la Fondation Rivières y contribue de manière importante.

Depuis 14 ans, notre travail acharné a permis d’éviter la construction de plusieurs petites centrales hydroélectriques et incité la ville de Montréal à désinfecter ses eaux usées selon des critères qui vont bien au-delà des exigences gouvernementales, une première. Mais il nous faut continuer et persévérer car ralentir le travail est synonyme de détérioration de la qualité de l’eau des rivières.

Il nous faut donc poursuivre intensivement nos activités d’analyse, d’information et de recommandations. Déversements, pipelines, aide aux citoyens dans leurs démarches visant l’assainissement de leur cours d’eau, les dossiers que nous traitons sont multiples et variés. Et pour que tout ça continue, votre soutien nous est nécessaire.

Fort d’un conseil d’administration solide, de l’implication de plusieurs artistes et personnalités publiques, dont notre porte-parole Roy Dupuis, tout comme celle de bénévoles et d’employés dévoués, nous menons à termes plusieurs dossiers. Vous pouvez contribuer en donnant un peu de votre temps en devenant bénévole pour certaines de nos campagnes.

Vous aussi pouvez contribuer à la préservation de nos cours d’eau en devenant membre, en donnant mensuellement et/ou avec un don unique.

Vous pouvez de plus participer à la campagne Adoptez une rivière !, menée conjointement avec Nature Québec, et ainsi bénéficier d’un reçu pour fins d’impôts.

Au nom de tous les membres de la Fondation Rivières, je vous remercie pour votre appui,

Alain Saladzius, ingénieur et président de la Fondation Rivières

Soirée sur l’assainissement du Richelieu : le lundi 28 novembre prochain

,

riviererichelieuassainissement

Le lundi 28 novembre prochain, la Fondation Rivières participera à une soirée de discussions organisée à l’initiative du député de Chambly, monsieur Jean-François Roberge. Il y sera notamment question des débordements fréquents d’eaux usées.  La Fondation Rivières a publié une étude à ce sujet en 2012 répertoriant les installations municipales problématiques. En 2011, il y eut 2 929 surverses qui se sont écoulées par 161 des 207 tuyaux de trop-plein d’eaux usées des réseaux d’égouts. Sur une quinzaine des lieux on dénombrait même 26 surverses en temps sec. Entre 2008 et 2011, plusieurs des 26 stations d’épuration sur la rivière Richelieu ne respectaient pas les exigences gouvernementales sur la qualité des rejets. Où en est-on aujourd’hui ?

Joignez vous à nous. C’est un rendez-vous !

Pour lire les articles parus à ce sujet en 2012.

 

 

Climat : l’éléphant dans la pièce !

,

manif

 

Le lundi 3 octobre prochain se tiendra à Montréal une rencontre des ministres de l’environnement provinciaux et de la ministre de l’environnement du Canada.

Ils parleront d’un plan climat.

Réservons-leur un comité d’accueil sous le thème de « l’éléphant dans la pièce ».

Dire OUI au climat c’est dire NON aux pipelines et à l’expansion des sables bitumineux !

Tous les détails se trouvent sur la page Facebook de l’événement.

C’est un rendez-vous, lundi, 3 octobre, 14h30, devant le 1050, de la Gauchetière Ouest.

Sommet Aqua Hacking 2016 : Unis pour le Saint-Laurent

, ,

fr-ah2016

Les 6 et 7 octobre prochains, le fleuve Saint-Laurent sera au cœur du Sommet AquaHacking 2016 ! Des conférences et des panels d’experts de l’eau seront au rendez-vous pour aborder quatre grandes thématiques :

  • L’adaptation aux changements climatiques;
  • Les déversements et les surverses;
  • L’accessibilité au fleuve Saint-Laurent;
  • L’innovation, la technologie et la créativité au service de l’eau.

Ce sera l’occasion de réseauter avec différents acteurs clés du domaine de l’eau du Québec et d’échanger avec les experts présents.

Qui devrait assister à ce sommet ?

Les différents experts dans le domaine de l’eau, les multiples intervenants & organismes impliqués dans la gestion et la préservation du fleuve Saint-Laurent (Comités ZIP, OBV, Tables de concertations, etc), les responsables des services de développement durable et de responsabilité sociale au sein d’entreprises publiques ou privées, les élus, les municipalités, les étudiants et citoyens intéressés par la santé du fleuve Saint-Laurent, les technophiles, etc.

Vous avez envie de vous joindre à nous ?

Vous pouvez réserver vos billets ici.

Au plaisir de vous y croiser !

Manifestez-vous contre le projet Énergie Est !

, , ,
crédit photo : radio-canada.ca

crédit photo : radio-canada.ca

C’est lundi que débuteront les audiences de l’Office National de l’Énergie, au 2200, rue Mansfield, à Montréal

Nous vous invitons à vous joindre aux citoyens qui seront sur place dès 8h00 afin de passer un message clair : nous ne voulons pas chez nous de l’oléoduc Énergie Est, qui menace nos cours d’eau.

Les informations parues depuis quelques semaines nous prouvent qu’on ne peut faire confiance à l’ONÉ pour évaluer adéquatement les impacts d’un oléoduc qui passerait dans nos cours arrières, alors soyeux nombreux à le dénoncer et à faire entendre nos voix : Énergie Est, c’est non !

 

C’est en fin de semaine que se tiendra le Festival Eau Vive de la Haute Gatineau

,

 

crédit photo : Festival Eau Vive de la Haute Gatineau - édition 2012

crédit photo : Festival Eau Vive de la Haute Gatineau – édition 2012

Le Festival d’eau vive de la Haute-Gatineau – qui battra son plein les 26, 27 et 28 août prochain – a été mis sur pied afin de faire découvrir les attraits récréatifs et le potentiel touristique de cette magnifique rivière aux amateurs d’eau vive et aux gens de la région. Ainsi, le Festival aide à sensibiliser la population et le gouvernement à l’importance de protéger le patrimoine précieux que sont nos rivières.

Participez au Festival et aidez-nous à sauvegarder la rivière Gatineau et ses consœurs dans leur état naturel. Tous les profits du Festival sont versés au Fonds pour la préservation des rivières de la Fédération québécoise du canot et du kayak .

Le Festival est avant tout la descente de la rivière Gatineau . Il accueille les adeptes de canot, kayak et rafting de tous les calibres. Des sentiers de portage ont été aménagés permettant aux moins téméraires de découvrir la rivière tout en évitant les plus gros rapides. Pour les familles, un service de garderie (camp de jour) est offert pour les enfants de deux ans et plus.

Pour plus de détails, visitez le www.gatineau.org

Bon festival !

 

C’est aujourd’hui que les marcheurs sont arrivés !

, ,

Coule Pas

C’est aujourd’hui qu’avait lieu, à Ottawa, l’arrivée des participants de la Marche pour nos rivières ! L’événement, organisé par STOP Oléoducs Outaouais, a débuté à Saint-André d’Argenteuil le 14 août dernier et venait conclure le volet estival de la campagne Coule pas dans nos cours d’eau ! pour laquelle la Fondation Rivières et sept autres organismes se sont associés, tous préoccupées par la qualité de notre eau dans un contexte de développement massif de projets d’hydrocarbures. 

Bravo aux marcheurs, aux organisateurs et à tous les participants à cette campagne !

Et surtout, n’oubliez pas de continuer de vous informer, de partager les faits avec votre entourage et de manifester vos désaccord à vos élus quant aux projets qui mettent à risque nos cours d’eau. L’union fait la force : sans acceptabilité sociale, il devrait être beaucoup plus ardu pour ces projets d’obtenir les approbation gouvernementale.

J’aime Hydro ! Du théâtre engagé à ne pas manquer.

, ,
crédit photo : l'Actualité

crédit photo : l’Actualité

 

Après avoir créé la surprise lors du dernier Festival TransAmérique, la pièce J’aime Hydro, écrite et interprétée par la comédienne Christine Beaulieu, prend l’affiche de La Licorne du 30 août au 10 septembre.

Dans une série de trois épisodes, Christine Beaulieu raconte avec humour, candeur et sensibilité les circonstances et les questionnements qui l’ont menée à faire ses propres recherches sur la société d’État. La pièce, habilement mise en scène par Philippe Cyr, interroge de façon pertinente ce qu’est devenue la relation entre Hydro-Québec et les Québécois au fil du temps.

Accompagnée sur scène du versatile comédien Mathieu Gosselin et du concepteur sonore Mathieu Doyon, Christine Beaulieu fait dialoguer des camps souvent braqués, convaincue de la nécessité de réfléchir ensemble sur l’avenir de l’hydroélectricité au Québec. Entrevues avec des représentants de nombreux groupes citoyens – dont le président de la Fondation Rivières, Alain Saladzius – visites de barrages, audiences publiques, rencontres avec de hauts dirigeants de la société d’État : ce théâtre de la vérité plonge directement au cœur du réel, dans le ventre de la turbine, grâce à une artiste courageuse, profondément engagée, qui n’hésite pas à se rendre sur les fronts les plus à vif de notre collectivité.

À ne pas manquer pour un questionnement essentiel !

J’aime Hydro sera présenté du 30 août au 10 septembre 2016 au Théâtre La Licorne au 4559 rue Papineau à Montréal.

Du mardi au jeudi à 19 h, le vendredi à 20 h et le samedi, à 16 h.

Billetterie : 514- 523-2246

www.theatrelalicorne.com / www.admission.com