Communiqués de presse

Un tournant dangereux – Une opinion de Me Jean Baril

Share

Pour ceux qui ont suivi l’actualité environnementale des derniers mois, une question se dessine : mais pourquoi est-ce que le gouvernement semble vouloir céder ses pouvoirs quand il est question de décisions environnementales ?

Me Jean Baril, professeur de droit et membre du conseil d’administration au Centre québécois du droit de l’environnement nous livre ses observations. À lire.

Lettre “Un tournant dangereux”, de Me Jean Baril, parue dans le Soleil du 15 août 2015.

Fondation Rivières avait également souligné ce problème en juin dernier.

Extrait de notre communiqué du 12 juin 2015 :

“D’autre part, l’annonce faite le 8 juin par le ministre Heurtel de mandater le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement d’évaluer le projet en vertu de l’article 6.3 n’est qu’un écran de fumée, car il ne s’agit que de consultations et le gouvernement renonce ainsi à ses pouvoirs de contrôle sur le projet :

6.3. Le Bureau a pour fonctions d’enquêter sur toute question relative à la qualité de l’environnement que lui soumet le ministre et de faire rapport à ce dernier de ses constatations ainsi que de l’analyse qu’il en a faite.

Le mandat aurait dû être donné en vertu de l’article 31.1 qui exige que la procédure d’examen des impacts sur l’environnement soit suivie et qui prévoit que le gouvernement du Québec attribue un certificat d’autorisation avant le début des travaux :

31.1. Nul ne peut entreprendre une construction, un ouvrage, une activité ou une exploitation ou exécuter des travaux suivant un plan ou un programme, dans les cas prévus par règlement du gouvernement, sans suivre la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement prévue dans la présente section et obtenir un certificat d’autorisation du gouvernement.

On comprend que le BAPE ne servira que d’outil consultatif pour que le gouvernement du Québec élabore une opinion face à l’Office national de l’énergie fédérale. Québec abdique ainsi de ses pleines compétences sur plusieurs enjeux environnementaux.”

Tuesday, August 18th, 2015 Communiqués de presse Comments Off

Utilisation de la centrale thermique à Bécancour : une solution inutile, improvisée et polluante !

Share

Montréal, mardi 12 mai 2015 – Le Regroupement des organismes environnementaux en énergie (ROEÉ) s’opposera devant la Régie de l’énergie au recours à la centrale thermique de Bécancour, alimentée au gaz naturel, pour combler les besoins en période de pointe d’Hydro-Québec. Par exemple, en optant pour Bécancour, Hydro-Québec accroîtrait de façon non négligeable les émissions de gaz à effet de serre, de 20 000 à 60 000 tonnes de GES annuellement soit l’équivalent de 5000 voitures pour chaque tranche de 100 heures d’utilisation. Des solutions moins coûteuses, moins polluantes et plus efficaces existent; elles ont été négligées.

Il est difficile d’évaluer avec précision les coûts supplémentaires que devra verser Hydro-Québec à la compagnie TransCanada pour ce nouveau contrat d’une durée de 20 ans, le texte déposé à la Régie de l’énergie ayant été caviardé en invoquant la position concurrentielle de l’entreprise. Ces coûts s’ajouteront à la pénalité que paie Hydro-Québec à TransCanada pour ne pas produire d’électricité en continu à sa centrale de Bécancour. Cette pénalité annuelle cumulée, payée depuis 2008 en pure perte, s’élève maintenant à plus d’un milliard $. On se rappellera que TransCanada est associée à un autre projet énergétique controversé au Québec, celui de l’oléoduc Énergie Est qui est sa propriété à 100%.

Pour lire en entier le communiqué commun émis par les membres du ROEÉ (Nature Québec, Fondation Rivières, ENvironnement JEUnesse, la Fédération Québécoise du Canot et du Kayak et le Regroupement pour la surveillance du nucléaire).

Tuesday, May 12th, 2015 Communiqués de presse, Fondation Rivières - Rivers Foundation Comments Off

Du nouveau dans le dossier de la ligne Chamouchouane

Share

Aujourd’hui, le débat concernant le projet de construction de la ligne de transport que veut autoriser le gouvernement Couillard s’est transporté vers l’Assemblée nationale.

Ainsi, Bernard Drainville a questionné le ministre Arcand sur la possibilité d’envisager d’autres options, dont celle,  retenue par le BAPE à la suggestion du comité Citoyens sous haute tension, d’utiliser et d’adapter les lignes de transport existantes au lieu d’en construire une nouvelle sur 400 kilomètres. Rappelons que, dans un communiqué émis hier, Nature Québec et Fondation Rivières avions également demandé au gouvernement d’étudier cette option.

Le ministre Arcand a faussement prétendu que cette option avait été envisagée et rejetée par la Régie de l’Énergie. D’ailleurs, selon une correspondance du bureau du Ministre Arcand adressée à madame Chantal Lapointe, présidente de Citoyens sous haute tension, “le ministre ne peut, dans l’exercice de ses fonctions, s’immiscer dans les compétences de cet organisme… qui a la compétence exclusive de l’évaluation et des décisions concernant le réseau de transport d’électricité”.  Ce serait donc dire que le BAPE n’a plus rien à dire !

Deux reportages importants :

Pour visionner le reportage de Michel Morin.

Pour lire le reportage de Radio-Canada.

 

Wednesday, April 22nd, 2015 Communiqués de presse, Fondation Rivières - Rivers Foundation Comments Off

Le Québec et l’Ontario doivent maintenant conclure une entente à long terme sur l’électricité

Share

ENvironnement JEUnesse, la Fédération québécoise du canot et du kayak, la Fondation Rivières, Nature Québec et le Regroupement pour la surveillance du nucléaire profitent du Sommet sur l’énergie et le climat, qui se tient à Québec aujourd’hui pour signifier leur appui à la signature d’une entente prochaine portant sur l’exportation d’électricité du Québec vers l’Ontario. En utilisant les surplus disponibles du Québec pour favoriser la sortie de l’Ontario du nucléaire, cette entente permettrait aux deux provinces d’améliorer leur bilan environnemental, tout en ayant des impacts économiques positifs. Les groupes saluent d’ailleurs l’entrée de l’Ontario dans le marché du carbone avec le Québec et la Californie, annoncée hier.

Pour lire notre communiqué commun.

 

Tuesday, April 14th, 2015 Communiqués de presse, Fondation Rivières - Rivers Foundation Comments Off

Le CLIMAT SHOW : artistes, écologistes et militant(e)s se réunissent autour de l’enjeu des changements climatiques

Share

Le samedi 11 avril 2015, à 19 h 30, au Capitole de Québec, artistes, écologistes et militant(e)s se retrouveront sur une même scène pour le Climat Show, un spectacle festif et engagé, pour célébrer ensemble la mobilisation citoyenne lors de la Marche Action Climat qui aura eu lieu le même jour.

Les Respectables, Yann Perreau, Marc-André Coallier, Domlebo, Sarah Harmer, Fred Dubé, Christian Vanasse des Zapartistes, ainsi que les comédiennes Geneviève Bilodeau et Véronique Côté et bien d’autres encore se joignent aux organisateurs de la Marche Action Climat et à la Fondation Rivières afin d’inviter la population à assister à en grand nombre à ce spectacle convivial, portant sur l’un des enjeux incontournables de notre génération : les changements climatiques.

Prendront également la parole, lors de la soirée : Dominic Champagne, homme de théâtre et citoyen impliqué dans la résistance au gaz de schiste et au pétrole extrême, Patrick Bonin, responsable de la campagne Climat-Énergie à Greenpeace Canada, Karel Mayrand, directeur général pour le Québec de la Fondation David Suzuki et président de Réalité Climatique Canada, Christian Simard, directeur général de Nature Québec ainsi que Laure Waridel,  cofondatrice d’Équiterre, sociologue spécialisée en environnement et militante bien connue du public.

Pour assister au spectacle, les citoyens de partout au Québec peuvent monter à bord de l’un des nombreux autobus qui se déplaceront pour participer à la Marche Action Climat, qui a lieu le jour même à Québec. Tous les départs se trouvent dans la section Transport du site www.actionclimat.ca.

Billetterie du Capitole de Québec : 418-694-4444 / 1-800-261-9903 ou, en ligne, en suivant ce lien.

Membership and donation form

454, avenue Laurier Est, 2e étage
Montréal,Qc H2J 1E7

fr@fondationrivieres.org
t. 514 272-2666

<a href="http://yannperreau.bandcamp.com/album/au-soleil-ep">Errer au soleil by Yann Perreau</a>
Share