Petits barrages

La centrale hydroélectrique opérée par Algonquin Power à Sainte-Brigitte-des-Saults ne respecte pas son certification d’autorisation

Share

 

Crédit photo – Pierre Leclerc

Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) vient d’émettre un avis de non-conformité au certificat d’autorisation environnementale accordé en mars 1998 à la compagnie ontarienne Algonquin Power Fund (Canada) inc., qui opère la centrale hydroélectrique privée, dite «au fil de l’eau», sur la rivière Nicolet Sud-Ouest à Sainte-Brigitte-des-Saults, près de Drummondville.

Soutenu par un rapport d’inspection des installations effectuée par le ministère de la Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), cet avis, obtenu en vertu de Loi sur l’accès à l’information suite à une plainte de la Fondation Rivières, épingle la compagnie Algonquin Power pour ne pas avoir respecté les conditions de son certificat en ce qui a trait au maintien d’un débit minimal (1 mètre/cube à la seconde) durant l’été, et d’une voie migratoire qui doit permettre la libre circulation de diverses espèces de poissons, dont certaines sont menacées, afin qu’ils atteignent le reste de la rivière pour compléter leur cycle vital.

Dans son évaluation des conséquences sur le milieu, le MDDELCC qualifie la situation de «grave».

Pour lire notre communiqué.

La ville de Saint-Jérôme souhaite faire annuler le contrat d’achat d’électricité liant le promoteur à Hydro-Québec afin de développer le potentiel récréotouristique de sa rivière.

Share

Crédit photo : Ronald Raymond

Une première au Québec : une municipalité demande que ne puissent reprendre les activités d’une mini centrale hydroélectrique afin de pouvoir redonner accès à la rivière et à ses berges aux citoyens. Fondation Rivières est fière d’avoir contribué à ce dossier important et innovateur. Pour lire les articles parus depuis la conférence de presse de vendredi dernier : Dans le Journal de Montréal. Dans le Journal le Nord. Sur le site de Radio-Canada. Dans l’Écho du Nord. Sur le site de CIME fm.

Pour lire notre communiqué.

 

Carpes mortes à Sainte-Brigitte-des-Saults : Fondation Rivières loge une plainte officielle

Share

 

Comme l’a tristement constaté Fondation Rivières lors d’une visite sur les rives de la rivière Nicolet Sud-Ouest la semaine dernière, un triste bilan peut être fait sur l’état des choses en aval du bief asséché par le barrage.

Une plainte officielle a été logée au Centre de Contrôle Environnemental du Québec.

Pour lire l’article de l’Express au sujet de nos constatations.

Pour lire la lettre d’un citoyen outré au Ministre Heurtel.

Tuesday, June 10th, 2014 Fondation Rivières - Rivers Foundation, Petits barrages Comments Off

Le gouvernement Couillard déroule un tapis rouge suspect…

Share

Ce matin, à nos bureaux, s’est tenue une conférence de presse lors de laquelle Fondation Rivières à souligné l’insistance du gouvernement Couillard à vouloir relancer coûte que coûte, en période de surplus énergétiques et de coupures budgétaires, un programme de construction de petites centrales hydroélectriques déficitaires qui va à l’encontre des recommandations contenues dans le récent rapport de consultation sur l’avenir énergétique du Québec, et qui comprend des partenaires étant pour la très grande majorité directement ou indirectement liés à des activités répréhensibles.

Le premier ministre Couillard et son gouvernement, qui ont fait la promesse de gouverner avec « transparence » et « rigueur », ont le devoir d’analyser la pertinence de ne pas reconduire ces contrats et de considérer les impacts négatifs environnementaux et financiers qu’ils peuvent causer. Sur ce dernier aspect d’ailleurs, Fondation Rivières a adressé plus tôt cette semaine cette lettre au ministre des finances, Monsieur Leitao.

Étaient présents les parrains des rivières Sainte-Anne (Maxim Martin), Moisie (Gaston Lepage) et Rouge (Paul Piché).

 

Pour voir le communiqué.

Pour lire l’éditorial de Antoine Robitaille, du Devoir.

Pour lire l’article Des petits barrages bien rouges, paru dans Le Soleil en 1995.

Pour consulter la liste des projets.

Pour voir la réponse de Hydro-Québec à notre demande d’information.

Pour relire notre communiqué de février 2013, au sujet des pertes potentielles pour Hydro-Québec.

 

Retour annoncé du programme des petites centrales : Couillard fait fausse route !

Share

L’intention de relancer la construction de petites centrales hydroélectriques, annoncée par le Premier ministre Philippe Couillard dans son discours d’ouverture de la 41e législature, démontre déjà un manque de rigueur important dans sa gestion des affaires gouvernementales, estime la Fondation Rivières.

Étonnamment, cette volonté exprimée par le Premier ministre ne tient pas compte des principales recommandations contenues le récent rapport de la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec.

Ce rapport confirme, en outre, que le Québec est aux prises avec de très importants surplus de production électrique et que la situation perdurera pour les 15 prochaines années. Les auteurs en viennent à la conclusion que, dans les conditions actuelles du marché, les infrastructures de production d’électricité mises en service depuis 2008, ainsi que celles déjà annoncées, coûteront près de 1,5 milliard $ en dépenses et subventions non-rentables, et que le Québec ne peut plus poursuivre dans la voie actuelle sans risquer de s’appauvrir significativement. Le rapport recommande donc de cesser immédiatement de subventionner les nouvelles sources d’approvisionnement d’électricité.

Au cours des prochains jours, la Fondation Rivières entend suggérer aux ministres des Finances et des Ressources naturelles d’autres voies à suivre pour aider les finances publiques, tout en assurant la protection des rivières.

Pour lire le communiqué en entier.

Membership and donation form

454, avenue Laurier Est, 2e étage
Montréal,Qc H2J 1E7

fr@fondationrivieres.org
t. 514 272-2666

<a href="http://yannperreau.bandcamp.com/album/au-soleil-ep">Errer au soleil by Yann Perreau</a>
Share