Petits barrages

La Fondation Rivières sonne l’alarme au gouvernement

Share

pylone

Cinq ministres ont reçu cette semaine une lettre de la Fondation Rivières les informant des irrégularités constatées dans les deux dossiers de petites centrales hydroélectriques en procédures d’autorisation : la centrale de Saint-Joachim dans le magnifique canyon de la rivière Saint-Anne près de Québec et celle prévue sur la 11e chute de la rivière Mistassini, au lac Saint-Jean. Ce dossier est actuellement devant le BAPE, les mémoires sont attendus avant le 13 février.

Ces dossiers ont fait l’objet de reportages à TVA, dans le Journal de Montréal et à Radio-Canada Saguenay. Daniel Breton a commenté le dossier dans sa chronique.

Dorénavant, suite à l’adoption d’un décret en décembre dernier, les clients d’Hydro-Québec ne bénéficient plus en priorité de l’électricité provenant du bloc patrimonial à seulement 2,8 cents par kilowattheure.  Hdyro-Québec Distribution est maintenant obligée de leur vendre d’abord l’électricité provenant de toutes les autres sources, dont les petites centrales, toutes payées à fort prix. Tout cela pour payer des projets destructeurs de l’environnement et de l’industrie récréotouristique… mais profitable pour certains. Tout ceci en période d’austérité…

Barrage sur la 11e chute de la rivière Mistassini : des irrégularités sont constatées

Share

 

crédit photo : Babel Voyages

crédit photo : Babel Voyages

 

Fondation Rivières soulève d’importantes questions dans le cadre du projet de construction d’une centrale hydroélectrique actuellement étudié par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement.

Pour lire notre communiqué.

Dossier à suivre : ne manquez pas les reportages de Michel Morin, ce soir à compter de 17h00, sur TVA, et demain, dans les pages du Journal de Montréal.

Eau Secours ! s’oppose à la relance du programme des petites centrales

Share

VJ travaux

Dans un communiqué paru hier, la Coalition – dont la mission est de revendiquer et de promouvoir une gestion responsable de l’eau –  incite le gouvernement Couillard à abandonner les projets de petites centrales hydroélectriques et invite la population à manifester son opposition. Selon Eau Secours !, il est préférable de développer la filière des énergies renouvelables et douces, tel l’éolien avec lequel il est aujourd’hui plus rentable de produire de l’électricité.

Tuesday, January 20th, 2015 Petits barrages Comments Off

La centrale hydroélectrique opérée par Algonquin Power à Sainte-Brigitte-des-Saults ne respecte pas son certification d’autorisation

Share

 

Crédit photo – Pierre Leclerc

Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) vient d’émettre un avis de non-conformité au certificat d’autorisation environnementale accordé en mars 1998 à la compagnie ontarienne Algonquin Power Fund (Canada) inc., qui opère la centrale hydroélectrique privée, dite «au fil de l’eau», sur la rivière Nicolet Sud-Ouest à Sainte-Brigitte-des-Saults, près de Drummondville.

Soutenu par un rapport d’inspection des installations effectuée par le ministère de la Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), cet avis, obtenu en vertu de Loi sur l’accès à l’information suite à une plainte de la Fondation Rivières, épingle la compagnie Algonquin Power pour ne pas avoir respecté les conditions de son certificat en ce qui a trait au maintien d’un débit minimal (1 mètre/cube à la seconde) durant l’été, et d’une voie migratoire qui doit permettre la libre circulation de diverses espèces de poissons, dont certaines sont menacées, afin qu’ils atteignent le reste de la rivière pour compléter leur cycle vital.

Dans son évaluation des conséquences sur le milieu, le MDDELCC qualifie la situation de «grave».

Pour lire notre communiqué.

La ville de Saint-Jérôme souhaite faire annuler le contrat d’achat d’électricité liant le promoteur à Hydro-Québec afin de développer le potentiel récréotouristique de sa rivière.

Share

Crédit photo : Ronald Raymond

Une première au Québec : une municipalité demande que ne puissent reprendre les activités d’une mini centrale hydroélectrique afin de pouvoir redonner accès à la rivière et à ses berges aux citoyens. Fondation Rivières est fière d’avoir contribué à ce dossier important et innovateur. Pour lire les articles parus depuis la conférence de presse de vendredi dernier : Dans le Journal de Montréal. Dans le Journal le Nord. Sur le site de Radio-Canada. Dans l’Écho du Nord. Sur le site de CIME fm.

Pour lire notre communiqué.

 

Membership and donation form

454, avenue Laurier Est, 2e étage
Montréal,Qc H2J 1E7

fr@fondationrivieres.org
t. 514 272-2666

<a href="http://yannperreau.bandcamp.com/album/au-soleil-ep">Errer au soleil by Yann Perreau</a>
Share