Actions – Mobilisation

Élections 2014 : révélons nos véritables valeurs environnementales!

Share

La Fondation Rivières, l’AQLPA, ENvironnement JEUnesse, Équiterre, la Fondation David Suzuki, Greenpeace, Nature Québec, SNAP Qc et WWF Canada vous invitent à faire valoir vos valeurs environnementales dans la campagne électorale.

Alors que l’environnement ne semble pas être un enjeu de taille, plusieurs groupes écologistes ont décidé d’agir afin de permettre à la population d’interpeller leurs futurs élus!

Visitez la plateforme mise en place afin de transmettre facilement un courriel aux candidats de votre circonscription et aux chefs des grands partis pour leur souligner l’importance que l’environnement doit avoir au coeur des décisions du futur gouvernement . CLIQUEZ ICI.

Lire le communiqué des groupes

14 mars: Journée internationale d’action pour les rivières

Share


À l’occasion de la Journée internationale d’action pour les rivières et contre les barrages, la Fondation Rivières vous invite à participer à l’événement de réseautage et de sensibilisation de la campagne « Énergie pour qui et pour quoi? Une analyse critique de notre modèle énergétique » organisé par le Comité pour les droits humains en Amérique latine.

Quand : ce vendredi 14 mars 2014 à 18h00

Où : au Café Sain Fractal à l’UQAM, 200 rue Sherbrooke Ouest Salle SH-380 (Pavillon Sherbrooke), Montréal. Voir la carte.

 

Enjeux énergétiques
Nous ferons un retour sur le rapport de la Commission sur les enjeux énergétiques qui fait écho à nos principales recommandations, notamment en ce qui concerne les projets de barrages sur la rivière Romaine, les nouveaux appels d’offres pour la production d’électricité et le renouvellement de contrats.

Criminalisation de la contestation sociale
Les projets de barrages dans les dossiers de Trois-Pistoles et de Val-Jalbert permettront de donner des exemples d’actions citoyennes ayant engendrées la judiciarisation de la mobilisation sociale.

Information sur l’événement
Contacter education@cdhal.org ou 514-257-8710 poste 539
Consulter l’événement Facebook

Information sur la Journée internationale d’action contre les barrages et pour les rivières
Visitez le site de International Rivers

Briser la glace et ouvrir le dialogue: impact des barrages hydroélectriques dans le Nord québécois

Share

Break the ice: Hé New York, savez-vous d'où votre électricité provient? CLIQUEZ pour voir la vidéo.

Après la sortie du film People of a Feather / Au gré de la plume Arctique, voici une “campagne internationale pour la lutte contre les effets des projets hydroélectriques sur les habitats essentiels de la banquise dans la Baie d’Hudson”.* Une meilleure gestion de l’eau et une meilleure utilisation des infrastructures actuelles sont des solutions possibles. Voir la VIDÉO.

“Saviez-vous que le fait d’actionner un interrupteur d’éclairage au Québec ou à New York à un impact direct sur les écosystèmes de la banquise en Arctique ? Vous pensiez peut-être que l’hydroélectricité était une énergie propre et verte, mais si vous utilisez cette source d’énergie dans l’Est de l’Amérique du Nord, vous contribuez probablement à l’inversion de la saisonnalité des cours d’eau. De façon naturelle, les cours d’eau se gonflent au printemps lors de la fonte des neiges ; par contre, les crues hivernales, causées par la forte demande en hydroélectricité, détournent le flux des rivières dans la Baie James et la Baie d’Hudson au mauvais moment de l’année, ce qui a de graves conséquences sur les écosystèmes de la banquise.” *

Les gens de l’Arctique désirent aller présenter le film et les impacts importants de l’hydroélectricité sur leur milieu au plus grand importateur d’hydroélectricité canadienne: New York. Il s’agirait de la meilleure chance de résoudre le problème. Ils ont besoin de votre soutien pour pouvoir se rendre dans cette ville. Cliquez ici pour en savoir davantage (* Section en français du projet Break the Ice for Artic Wildlife).

Wednesday, October 23rd, 2013 Actions - Mobilisation, Films, Fondation Rivières - Rivers Foundation, Plan Nord Comments Off

Il est possible d’agir pour l’île au Foin!

Share

Photo: Lorraine Morin

Le Mouvement Ceinture Verte, dont la Fondation Rivières est membre, est inquiète de voir le gouvernement du Québec et la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) autoriser l’accès aux milieux humides dotés d’une biodiversité exceptionnelle de l’île au Foin à un promoteur immobilier.

Cette zone inondable, située aux confluents des rivières Richelieu et Acadie, est un exemple des écosystèmes à protéger par le gouvernement, la CMM, les MRC et les municipalités alors que ” les milieux naturels en bordure des cours d’eau fournissent des services écologiques qui profitent aux communautés riveraines, comme la diminution de l’érosion des berges et la protection de la qualité de l’eau potable.”

Lire le communiqué du Mouvement de la Ceinture Verte 

Invitations du Collectif pour le parc du bassin Chambly : 

Vous pouvez écrire à la première ministre, en indiquant que vous ne comprenez pas que son ministre des affaires municipales accorde une dérogation pour construire une voie d’accès en zone inondable, afin de bâtir sur une île inondable à plus de 70%, dans un site écologiquement précieux, reconnu comme une zone d’intervention spéciale (ZIS)  par décret gouvernemental depuis les inondations de 2011 de la rivière Richelieu.

À noter à votre agenda:
1er octobre à 20h : assemblée publique obligatoire de consultation, précédant l’adoption par la Ville de Carignan du dernier règlement pour permettre cette dérogation. Parole au public, commentaires et questions. Suivie de la dernière séance du conseil de l’équipe Lavigne avant les élections! Soyez-y! 2555 Bellevue, Carignan (à l’angle du commerce H. Grégoire sur la route 112).

Monday, September 23rd, 2013 Actions - Mobilisation, Fondation Rivières - Rivers Foundation Comments Off

Des résidus miniers dans nos cours d’eau: manifestez-vous!

Share

Photo : La Presse

Selon la Coalition pour que le Québec ait meilleur mine, dont la Fondation Rivières fait partie, près de 300 millions de litres de résidus miniers et liquides ont été rejeté ces cinq dernières années dans des lacs et des rivières du Québec.

Cette compilation, présentée dans un mémoire déposé vendredi dernier à la commission parlementaire qui étudie le nouveau projet de loi sur les mines (projet de loi 43) estime également qu’au moins 12 déversements miniers ont eu lieu depuis 2008.

Dans le cas de Mine Arnaud, il a été calculé que « Mine Arnaud déverserait pas moins de 3 tonnes d’uranium, 4 tonnes d’arsenic, 6 tonnes de phosphores, 52 tonnes de manganèse et quelque 1500 tonnes de métaux et autres éléments toxiques dans la Baie-de-Sept-Îles durant la vie de la mine » selon le porte-parole de la coalition Ugo Lapointe.

Or dans tous les cas de déversements, aucune pénalité n’a été portée contre les minières fautives. La coalition demande donc que le projet de loi 43 soit bonifié et adopté rapidement afin que le Québec puisse enfin compter sur un nouveau régime minier plus sévère à l’égard des compagnies responsables.

Lire le communiqué complet de la Coalition pour que le Québec ait meilleure mine.

Des jeunes s’expriment sur le projet de Mine Arnaud et vous invitent à marcher ce 21 septembre à Sept-ÎlesVisionner la vidéo. Vous pouvez aussi signifier votre appui à cette marche et à ces jeunes: zachary.lavoietvcogeco@gmail.combrilemay@hotmail.com; sites Facebook du groupe et de la marche.

Thursday, September 19th, 2013 Actions - Mobilisation, Fondation Rivières - Rivers Foundation Comments Off
Membership and donation form

454, avenue Laurier Est, 2e étage
Montréal,Qc H2J 1E7

fr@fondationrivieres.org
t. 514 272-2666

<a href="http://yannperreau.bandcamp.com/album/au-soleil-ep">Errer au soleil by Yann Perreau</a>
Share

Inscrivez-vous à notre infolettre :