Petites centrales : 64 contrats qui feront perdre 70 M$

Share

Rivière Franquelin, Guillaume Malo, 2009

Montréal, le 22 février 2013 – Un inventaire des contrats d’achat d’électricité signés par Hydro-Québec Production au cours des années 90 indique que ceux-ci lui feront perdre au moins 70 M$ en 2013 selon les prix les plus récents.

Ces contrats ont été signés avec des promoteurs privés à la demande du gouvernement libéral de l’époque. Ces contrats qui arrivent graduellement à leur échéance pourraient devoir être renouvelés pour des périodes de 20 à 25 ans selon les conditions qui y sont indiquées.

Pour Mikael Rioux : « Le gouvernement doit examiner toutes les clauses de ces contrats et de leur renouvellement (…). Certaines centrales causent des dommages importants (…). Certains projets ont été autorisés en contournant les lois (…). Les municipalités n’obtiennent aucune taxe de ces promoteurs. Ces contrats ne doivent pas être renouvelés dans de telles conditions ». 

Fondation Rivières fera un examen des 44 contrats qu’elle a en main grâce à une demande d’information du mouvement Au Courant effectuée en 1994.

Lire le communiqué complet de Fondation Rivières

Lire l’article et écouter le reportage de Radio Canada

Membership and donation form

454, avenue Laurier Est, 2e étage
Montréal,Qc H2J 1E7

fr@fondationrivieres.org
t. 514 272-2666

<a href="http://yannperreau.bandcamp.com/album/au-soleil-ep">Errer au soleil by Yann Perreau</a>
Share