Manifestation NON à un Québec nucléaire

Share

Le 18 août prochain, manifestation devant le Parlement du Québec pour dire NON aux déchets radioactifs, NON aux mines d’uranium, tout simplement NON à un QUÉBEC NUCLÉAIRE !

dejeunersurlherbesisurDès midi, venez joindre les gens et portez du jaune pour montrer clairement votre désaccord avec un Québec nucléaire.

**********

Cet événement est organisé par Sept-Îles Sans Uranium, en collaboration avec la Coalition Pour que le Québec ait Meilleure Mine! et le Mouvement Sortons le Québec du Nucléaire.

Tags: , , ,

1 Comment to Manifestation NON à un Québec nucléaire

  • François LaForest says:

    Bonjour à tous, pas disponible pour la manif mais j’appuie entièrement votre initiative.

    Par contre, je veut vous inviter à suivre de très près ce genre de nouvelle publié dans «Le Soleil» le 11août dernier. Un beau cas où la main droite (veut?) ignore(r) ce que fait la main gauche. Bientôt la situation de transferts d’actifs entre les propriétaires en PPP ou PP risque de générer des coûts facturés et refilés directement aux contribuables via HQ. La surenchère pyramidale entre les sociétés dans le cas des petites centrales; l’on n’est pas à l’abri de cela. Le dérapage décrit ici concernant le CEHQ devrait commencer à sonner des cloches.

    (Saint-Aimé-des-Lacs) Le Centre d’expertise hydrique du Québec (CEHQ) a mis en danger la population de saumons de la rivière Malbaie en abaissant le niveau de la rivière en aval du barrage des Érables, dans le parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie. Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) a dû interdire la poursuite des travaux. Saumon Rivière Malbaie, qui est le gestionnaire de la rivière, parle d’un geste irresponsable.

    Le Centre d’expertise hydrique a récemment effectué la réfection du barrage des Érables. Le 30 juillet, il a décidé de faire remonter le niveau d’eau en amont, ce qui a eu pour conséquence d’abaisser le niveau en aval, là où des montaisons de 400 saumons ont été enregistrées. Il a posé ce geste sans avertir ni Saumon Rivière Malbaie, ni le ministère.

    «Ce qu’ils ont fait, ce n’est pas acceptable. Nous étions supposés être consultés avant cette opération. Il a fallu se fâcher, mais le MRNF a bien agi dans le dossier en stoppant les activités», a déclaré le président de Saumon Rivière Malbaie, Ronald Desbiens.

    Le hic, c’est que le niveau est déjà à un seuil critique : les précipitations sont rares et les eaux sont chaudes, si bien que les conditions naturelles sont fort difficiles pour l’espèce Salmo salar. «En aval du barrage, le débit a diminué de 24 % entre le 30 juillet et le 3 août. On a alors arrêté la pose de poutrelles utilisées pour la remise en eau de la partie en amont», a confirmé Benoit Thomas, biologiste au MRNF.

    Sans excuser le geste du Centre d’expertise hydrique, le MRNF parle d’erreurs dans les communications. Par ailleurs, M. Thomas admet qu’on «était un peu à la course pour la reprise des activités dans le parc». De fait, le niveau d’eau ne permet pas au bateau-mouche, activité vedette du parc, de reprendre ses croisières, faisant du coup perdre de précieux profits à la SEPAQ. Précisons toutefois que la SEPAQ n’est pas gestionnaire du barrage.

    De son côté, le Centre d’expertise hydrique affirme qu’il n’était pas assujetti à la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune étant donné l’urgence des travaux. Sa porte-parole, Anne-Sophie Cauchon, assure que l’organisme «est en contact constant avec la Sépaq et le MRNF pour trouver le meilleur scénario de remise à l’eau».

    «À mon avis, la priorité, c’est le saumon. Je comprends la SEPAQ de vouloir opérer au maximum pour sa clientèle, mais pas au détriment de la préservation du saumon», a indiqué le président de la Fédération québécoise pour le Saumon Atlantique (FQSA), Robin D’Anjou. Il est difficile d’évaluer les répercussions sur le saumon pour le moment. Le MRNF confirme en revanche qu’il n’y aura pas de reprise de la remise en eau tant que les conditions naturelles ne seront pas meilleures.

  • Membership and donation form

    454, avenue Laurier Est, 2e étage
    Montréal,Qc H2J 1E7

    fr@fondationrivieres.org
    t. 514 272-2666

    <a href="http://yannperreau.bandcamp.com/album/au-soleil-ep">Errer au soleil by Yann Perreau</a>
    Share

    Inscrivez-vous à notre infolettre :